On revient avec Urbanista pour le test et la présentation du Miami, un casque nomade sans-fil qui propose le Bluetooth en version 5.0, l’ANC et une technologie Suppression des sons ambiants ». Avec son design accrocheur et sa fiche technique complète, il a de quoi séduire. Mais qu’en est-il de ses performances ? Nous allons le découvrir ensemble.

macfay_hardware_urbanista

Caractéristiques

  • Constructeur : Urbanista
  • Modèle : Miami
  • Type : Casque hi-fi
  • Autres :
    • Circum-aural
    • Fermé
    • Suppresseur actif de bruit
  • Dimensions hauts-parleurs : 40 mm
  • Impédance : 32 Ω
  • Plage de fréquences 20 Hz – 20 kHz
  • Sensibilité : 107 dB +- 3 dB @ 1 kHz
  • Connectique : jack 3.5 / Bluetooth 5.0 (SBC / AAC)
  • Poids : 260 grammes
  • Autonomie : 50 heures
  • Garantie : 2 ans
  • Accessoires :
    • Câble jack 1,3m
    • Câble USB/Micro-USB (recharge) 0,6m
    • Housse de transport
  • Prix public conseillé : 149€

 

Le Urbanista Miami

Le Urbanista Miami est fourni avec une sacoche de transport rigide. Il est proposé dans quatre coloris différents : blanc perle, noir nuit, vert sarcelle et, dans notre cas, rouge rubis. Des couleurs modernes qui sauront trouver leur public sans aucun problème. Notre exemplaire de test nous a d’ailleurs vraiment conquis. Le casque, malgré ses couleurs originales et vives, reste très sobre et surtout élégant. Il y a une vraie cohérence de couleur entre les différentes parties du casque, même si les matériaux sont différents. Les teintes sont à la fois mattes et vives, c’est vraiment très réussi.

L’arceau est réglable mais pas cranté. Sa structure en aluminium épais assure clairement, aussi bien à la vue qu’à l’utilisation, une solidité bien méritée. Tous comme les écouteurs, le rembourrage est assuré par une mousse épaisse et confortable. Sur l’oreillette de gauche, on retrouve un port USb-C pour la recharge, une led blanche qui témoigne de l’activité du casque et un bouton pour activer ou non les fonctions ANC et le mode de son ambiants. À droite, on a d’abord le micro pour les appels, une prise jack au format 3,5mm (un câble est inclus) et trois très (trop ?) discrets boutons de contrôle multimédia.

À l’intérieur des oreillettes, on trouve des détecteurs de présence qui permettent de mettre la lecture en pause lorsque l’on enlève le casque. C’est franchement bien vu et très agréable à l’utilisation.

Review Urbanista Miami

 

À l'écoute

Confort et ergonomie

Le design, ça a un prix. Oui, le casque est vraiment beau, mais pour contenir ce design aussi propre, le constructeur a fait quelques concessions. Premièrement, le confort. Oui, le casque respire la solidité, très clairement, et les matériaux sont aussi qualitatifs, qu’il s’agisse de l’arceau, de la structure ou des oreillettes. On trouve seulement que la pression exercée par ces dernières se fait sentir, on ne conseillerait pas forcément ce casque pour ceux qui ont une « grosse tête ».

Également, Ce design moderne et simple implique que les boutons de contrôle soient le plus discret possible. C’est franchement réussi, mais on trouve que ceux-ci sont en fait trop petits et surtout trop similaires, ce qui empêche de les trouver et de les distinguer trop facilement.

Qualité de son et ANC

La première chose qui frappe dès les premiers instants d’écoute avec ce Miami, c’est la richesse, la rondeur et la profondeur des basses. Qu’on se rassure, cette nature n’est pas vouée à isoler un vice caché, elles sont peut-être amples, mais bénéficient d’une précision vraiment remarquable. Il n’y a qu’à lancer un titre comme « Requiem » de Agar Agar pour se rendre compte de la beauté et de la profondeur de ces basses. Malgré les 40mm de diamètre des écouteurs, aucun problème d’espace avec les graves et les mediums. C’est pourtant pas notre style, les casques « basseux », mais là on doit admettre que c’est un plaisir direct. Évidemment, cela ne matchera pas avec tous les styles de musique, mais un petit tour dans une equalizer permettra de corriger un peu le tir.

Au niveau des graves, le Miami a une ligne de conduite très agréable. Leur musicalité, plutôt tiède, permettra aux basses de s’exprimer sans encombre et donnera une dynamique assez fidèle à l’ensemble. Malgré la compression physique inhérente à la taille des hauts-parleurs, la scène est large et précise. Malgré de beaux timbres au niveau des voix, on remarquera tout de même un petit creux au niveau des mediums et les très hauts aigus qui casseront la linéarité qu’on espérait avec les graves, donnant une sensation de renfermement qui ne mettra pas forcément en valeur les mixages doux et brillants, sans donner pour autant dans la récalcitrante. Des titres comme « Beignner’s Luck » de Maribou State manqueront alors un peu d’air et les mediums sont un peu effacés, mais ce style de son « détente » permettra de compenser. On rappelle que ce casque n’est proposé qu’à 149€ après tout.

L’ANC est présent sur ce casque, c’est un fait et ce n’est pas forcément une fonctionnalité qu’on devrait attendre d’un casque de cette gamme de prix. Alors sans surprise, non ce n’est pas l’ANC le plus performant qui soit disponible sur le marché. Mais si c’est un critère important pour vous, alors c’est que vous vous êtes trompé sur le budget à allouer à l’achat de votre casque. L’ANC donc n’est pas total ici, mais il permet quand même d’annuler une quantité de bruits qui dépasse nos attentes, même si elles étaient peu élevées. En revanche, une nette déformation du son se fera sentir lorsque cette fonction est activée. On ne saura vous conseiller autre chose que de ne simplement pas l’utiliser, ou alors en appels, et de compter sur la nature fermée du casque qui isole déjà bien assez en l’état, en conservant les qualités musicales du casque.

Au niveau de la prise en charge des codecs, le Miami se contentera du strict minimum. On pourrait déplorer l’absence de l’aptX (HD) dans la liste qui ne se résumera qu’au SBC et à l’AAC, mais serait-ce vraiment bien exploité sur un casque de cette gamme de prix ? La réponse, à notre sens, est non. L’aptX (HD) reste tout de même réservé aux flux très haute qualité et lorsque l’on recherche une expérience audiophile de cette envergure, on a généralement un budget bien plus conséquent. Le Miami n’a pas la vocation d’être un casque haut de gamme, mais ses prestations font de lui un excellent choix pour les budgets serrés.

 

Conclusion

Le Urbanista Miami est un casque qui a plusieurs cordes à son arc. Sa principale distinction de la concurrence se joue clairement sur le point de vue esthétique, par ailleurs très réussie. Mais pas que. Le constructeur propose là un casque aux prestations musicales appréciables, avec de beaux timbres, des basses profondes (et propres ! même si cela ne plaira pas à tout le monde) et une dynamique fidèle. Son autonomie est monstrueuse et quelques fonctionnalités, notamment la détection de présence du casque, sont les bienvenues surtout à ce prix.

Reste qu’à force de trop vouloir chercher le design parfait, Urbanista a du faire une concession ou deux : celle de l’ergonomie et du bon emplacement des boutons de contrôle, pas facilement reconnaissables. Enfin, l’ANC n’est pas vraiment le plus performant du marché et la déformation musicale qu’il entraîne donnera envie de ne pas l’utiliser. Heureusement, le casque est de type fermé et de base, l’isolation est à notre sens, bien assez forte pour se passer de l’ANC.

 

 

Urbanista Miami
  • Design
  • Ergonomie
  • Qualité de son
  • Confort
4

Résumé

urbanista miami amazonOn aime :

  • Design accrocheur
  • Finitions
  • Basses profondes et précises
  • Beaux timbres de voix
  • Excellente autonomie
  • Fonction « Détection du casque »
  • Prix !

 

On n’aime pas :

  • ANC vraiment perfectible et qui déforme trop, mais bien pour les appels
  • Boutons pas facilement accessibles ni reconnaissables
  • Style basseux qui ne conviendra pas à tous
  • « Seulement » SBC et AAC

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer