Aujourd’hui, présentation et test d’une souris à capteur laser orientée gaming par Trust, la GXT 158. Ambidextre et possédant 8 boutons programmables, elle se veut abordable tout en proposant un look futuriste. Pour environ 40€, peut-on miser sur une flopée de boutons supplémentaires ou devrait-on se restreindre au profit d’une meilleure homogénéité dans la qualité de sa souris ? Réponse dans notre test !

[nextpage title = « Fiche technique »]
  • Constructeur : Trust
  • Modèle : GXT 158
  • Type : Souris gaming ambidextre
  • Capteur : Laser 5000 dpi
  • Réglage DPI à la volée : Oui (8 niveaux de 400, 1200, 1700, 2000, 3000, 3400, 4200 et 5000 dpi)
  • Dimensions : 123 x 76 x 36 mm
  • Poids : 100 grammes
  • Matériaux : Plastique
  • Câble : USB 1,7 m gainage renforcé noir/bleu
  • Rétroéclairage : Oui (6 couleurs)
  • Nombre de boutons : 8
  • Éditeur de macros : Oui
  • Accélération : 9g
  • Vitesse de balayage maximale : 30ips
  • Garantie : 2 ans
[nextpage title = « Emballage et bundle »]

La GXT 158 se présente dans une boite avec un carton bien fini au design plutôt bien élaboré et avec une bonne qualité d’impression. Sur la face avant, on retrouve dans le sens de lecture le logo, le modèle de la souris et un visuel assez sympa de celle-ci, rétroéclairée en cyan. Quelques indications sur ses fonctionnalités (les boutons programmables, le dpi et la présence d’un soft) pour compléter le tout.

A l’arrière, on a une liste des fonctionnalités de la souris écrite en anglais (un texte de présentation plus court sera également proposé en français et en 4 autres langues) ainsi qu’un visuel légendé.

Trust GXT 158 Trust GXT 158 Trust GXT 158

La boite s’ouvre en coulissant la partie intérieure vers la gauche et on découvre directement la souris présentée dans son réceptacle tout de rouge vêtu, recouvert de tissu synthétique et avec le câble USB logé dans un encart supérieur.

Trust GXT 158

En dessous cette protection, on retrouve un sticker, la notice et le livret explicatif quant aux conditions de garanties.

Trust GXT 158Allons voir de plus près la souris.

[nextpage title = « Le pilote »]

Le pilote est très léger mais n’est malheureusement disponible qu’en anglais, ce qui peut en rebuter plus d’un, notamment pour l’édition des touches programmables. Le soft propose d’enregistrer jusqu’à 5 profils paramétrables, malheureusement aucune fonction « cloud » n’est proposée.

La première fenêtre propose de paramétrer l’ensemble des boutons de la souris, ainsi que la vitesse de prise en compte du « double clics » et du défilement de la molette.

Trust GXT 158La fenêtre suivante permet de contrôler la vitesse de transmission des données du bus USB (de 125 à 1000 Hz) ainsi que sa latence (on ne voit guère l’intérêt de positionner cette dernière autrement que sur 2ms, mais bon…).

Trust GXT 158Le troisième volet permet de régler les paliers de DPI réglables à la volée, de 400 à 5000 dpi en passant par 1200, 1700 (celle que nous conseillons), 2500, 3000, 3400 et 4200 DPI.

Trust GXT 158Enfin, le dernier onglet permet de régler les encarts de rétroéclairage. Peu de modes sont proposés : On/Off et en mode constant ou « breathing », avec un choix de 6 couleurs fixes non mélangeables : rouge, violet, orange, bleu, cyan et vert.

Trust GXT 158[nextpage title = « Le test »]

De prime abord, la GXT 158 renvoie une image plutôt futuriste et très lookée « gamer », c’est indéniable. Entre ses dessins très géométriques, symétriques, les longs clics principaux tuilés et les zones de rétroéclairage disposés à l’arrière et sur les côtés de la souris, difficile de faire plus tape-à-l’œil. Et pourtant, elle ne l’est pas tant que ça ! avec un pastique noir mat « grain de sable » et seulements quelques parties en plastique brillant (les boutons latéraux et l’encart de la molette), le rendu reste très équilibré et peut se faire plus discret que l’on ne le pense !

Trust GXT 158 Trust GXT 158 Trust GXT 158 Trust GXT 158

La courbure de l’arrière à l’avant de la souris est assez naturelle. Plus bombée sous la paume et proposant une descente douce de de l’index et du majeur sur les deux clics principaux de la souris, la prise en main est naturelle. En revanche, les côtés de la souris ne jouissent pas du même traitement ergonomique.

La molette est peu proéminente et son activation est à la fois douce et précise. En revanche, le clic est un peu trop résistant à notre goût ! L’équilibre n’est pas réellement au rendez-vous mais peut-être qu’avec le temps, celui-ci arrivera à un point un peu plus acceptable.

Si les boutons latéraux tombent sur sous le pouce et que leur activation est simple, ergonomie ambidextre oblige, les deux autres boutons à l’opposé sont quasi inatteignables par l’annulaire et l’auriculaire. Le revêtement en picots sous ceux-ci est en plastique dur et ne propose pas une meilleure adhérence… En plus, l’ergonomie pyramidale des tranches de la souris ne permet pas d’user de nos pouces et annulaire pour soulever la souris pour faire des balayages. Il faut donc la saisir fermement pour cela. De fait, certaines prises en main deviennent plus compliquées… Un raté difficilement rattrapable, surtout pour les joueurs !

Trust GXT 158 Trust GXT 158 Trust GXT 158 Trust GXT 158[nextpage title = « Conclusion »]

La Trust GXT158 est très homogène dans sa prestation. Si sa glisse n’est pas réellement excellente, elle n’est pas du tout mauvaise non plus. Un petit rodage des patins améliorera ce point à mesure de son usage. Le poids est très bien réparti et lui confère tout de même un certain confort. Le soft, très simpliste et très léger, se présente plutôt bien même si l’interface en anglais pourrait rebuter certains d’entre nous. Les éclairages ne sont ni vulgaires ni indispensables, mais ils permettront une petite touche de personnalisation à celui qui veut. D’ailleurs, ils sont plutôt homogènes mais les couleurs choisies manquent de variété (il n’y a pas de blanc, par exemple) et il n’y a pas de possibilité de régler l’intensité… Dommage.

Enfin, si elle a le mérite d’être réellement ambidextre, la GXT158 ne permet pas de profiter de tous les boutons présents, seuls ceux accessibles avec l’index, le pouce et le majeur ne seront utilisables, que vous soyez droitier ou gaucher.

Au final, la GXT158 offre une prestation moyenne parce qu’elle ne tire pas son épingle du jeux sur aucun point face à la concurrence et souffre même de quelques défauts de conception, notamment au niveau de l’ergonomie et de sa prise en main.

Retrouvez la Trust GXT 158 sur :

Amazon
LDLC

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer