Après le test de l’ AIO Silent Loop 240 de Be quiet!, on passe aujourd’hui en revue son gros frère, le Silent Loop 360.

Au jeu des sept différences, on s’ennuiera vite : à part le passage du format 240 mm (277 mm réels) au format 360 (397), rien ne change, si ce n’est le prix, la présence d’un troisième ventilateur et, on pense que c’est logique, les performances.

Avec 25 à 30€ d’écart, quelle différence de performances pour un ventilateur supplémentaire et un radiateur avec une surface de refroidissement plus grande de 50% de plus que son aîné en 240 mm ? Nous allons déterminer cela tout de suite.

Bon, assez blablater, passons à la fiche technique.

[nextpage title = « Fiche technique »]
  • Constructeur : Be quiet!
  • Modèle : Silent Loop 360
  • Type : Watercooling AIO 360 mm pour processeur
  • Compatibilité :
    • Intel 775, 1336, 2011(-3), 115x, 2066
    • AMD: AM2(+) / AM3(+) / AM4 / FM1 / FM2(+)
  • Dimensions (ventilateurs inclus) : 397 x 124 x 55mm
  • Matériaux : Aluminium
  • Ventilateur : 3*120 mm Pure Wings
  • Caloducs : 5
  • TDP Max : 460W oklm
  • Garantie : 3 ans
  • Prix public (en juillet 2017) : 159€
[nextpage title = « Emballage & Bundle »]

Bon, y’a pas de mystère, on retrouve forcément la même chose que sur le modèle Silent Loop 240 que nous avions testé. Évidemment, le tout est un peu plus gros.

Test Bequiet Silent Loop 360 Test Bequiet Silent Loop 360 Test Bequiet Silent Loop 360 Test Bequiet Silent Loop 360On retrouve donc un emballage noir et très sobre, marqué de quelques informations sur les caractéristiques sur la face avant et une fiche technique complète à l’arrière. Le radiateur est bien calé dans un ensemble de mousse blanche à l’intérieur de la boite.

Au niveau bundle, on a un tube de pâte thermique, un kit de fixation pour AMD (compatible AM4), un autre pour Intel, la visserie et une pieuvre 3 pins PWM vers 1 PWM, histoire de rassembler les trois ventilateurs sur le même port PWM de la carte-mère.

On déballe le monstre ?

[nextpage title = « Le Silent Loop 360 »]

Sur notre exemplaire de test, aucun défaut de fabrication comme nous avions malheureusement pu en avoir sur le 240, ce qui prouve néanmoins que nous n’avions simplement pas eu de chance dans le premier cas.

Ici les finitions sont très bonnes, voire exemplaires. On est évidemment sur un terrain connu pour ce qui est du design, il faut simplement penser à rajouter 120 mm en longueur.

Test Bequiet Silent Loop 360 Test Bequiet Silent Loop 360le waterblock est toujours extrêmement minimaliste dans son esthétisme et d’excellente qualité au niveau de la surface de contact :

Test Bequiet Silent Loop 360

Bequiet a pensé à intégrer une ouverture au niveau du waterblock pour vidanger le circuit de temps en temps, histoire d’entretenir la bête et de maintenir ses performances

Test Bequiet Silent Loop 360

Le Silent Loop 360 est fourni avec trois ventilateurs Pure Wings 120 PWM

Test Bequiet Silent Loop 360

Et voici l’ensemble monté :

Test Bequiet Silent Loop 360

En revanche, le système de montage reste le même, qui était très clairement LE point noir de cette première vague d’AIO de Bequiet. Dommage que le constructeur n’ai pas pu revoir ce point, malgré les nombreuses critiques déjà parues il y a plus de 6 mois maintenant.

Bon, passons au test !

[nextpage title = « Le test »]

Pour cela, on va directement le comparer à son modèle en 240, pour déterminer ce que les 120mm et les 30 euros supplémentaires à débourser peuvent changer dans les résultats.

On reprend la même méthodologie avec les mêmes conditions (la température ambiante, en fait).

Les températures

Sans surprise, on note évidemment un gain de performances sur les températures. La mesure en idle  indique 1°C de moins que le 240. En revanche, en stress-test, nous obtenons simplement 2,5°C de moins.

Les nuisances sonores

Les nuisances sonores, elles, sont en somme toute proportionnelles. En mode PWM, nous aurions imaginé que la surface de refroidissement étant plus grande et les ventilateurs plus nombreux, que ces derniers auraient sensiblement eu une vitesse de rotation, et donc un niveau de nuisance sonore plus faible que dans la version 240. C’est ce que confirme notre relevé, mais de très peu. À « oreille nue », la différence n’est pas vraiment flagrante. Rappelons tout de même que c’est l’un des modèles les plus silencieux vus à la rédaction !

Bref, en idle, les trois ventilateurs ajoutés à la pompe annonce 22,3 db contre 22 pour le modèle 240, soit une différence imperceptible. Mais en stress-test, ce troisième ventilateur ajoute 1,4 db. C’est notable, mais pas énorme compte tenu des nuisances sonores plus importantes dégagées par certains AIO en 120 ou 240.

On passe maintenant à la conclusion

[nextpage title = « Conclusion »]

Si le problème de finition était vraiment notable dans la version 240, ici il n’en est rien. En revanche, l’installation (et encore pire, la désinstallation si l’on change de plateforme…) reste incompréhensiblement compliquée et difficile. Nous avons été déçu que le constructeur n’ai pas songé à trouvé un autre système de fixation et c’est  malheureusement un point qui entache fortement notre ressenti. Sans cela, la note serait fortement plus haute !

Question silence, Bequiet frappe encore très fort. En revanche, la différence de température obtenue ne mérite pas spécialement nos égards, compte tenu du prix à débourser pour avoir la version 360 du Silent Loop et de la nuisance sonore supplémentaire qu’ajoute le troisième ventilateur, même si elle reste quasi imperceptible. Les 25 à 30€ de différence ne valent, selon nous, pas forcément le coup compte tenu des différences de performance pas énormément significatives.

 

 

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer