On continue la saga des tests de SSD NVMe avec le Kingston KC2500 en version 1To. Un SSD câblé en PCIe 3.0 taillé pour accueillir votre OS avec technologie NAND TLC 3D sur 96 couches, décliné en plusieurs tailles allant de 250Go à 2To pouvant atteindre, selon le constructeur, jusqu’à 3500Mo/s en lecture et 2900Mo/s en écriture. Vérifions cela ensemble !

kingston macfay hardware

Caractéristiques

  • Constructeur : Kingston
  • Modèle : KC2500 (version 1To)
  • Type : SSD NVMe
  • Format : NVMe M.2 2280
  • Interface : PCIe Gen3 4X
  • Contrôleur : SMI 2262EN
  • Puces mémoire : Toshiba TLC 3D sur 96 couches
  • Débits max annoncés :
    • Lecture : 3500 Mo/s
    • Écriture : 2900 Mo/s
  • Endurance annoncée : 600To
  • Garantie : 5 ans
  • Prix public conseillé : 169€ (version 1To)

 

Déballage

Le petit KC2500 de chez Kingston vient dans un emballage à usage unique, un choix que nous n’apprécions pas vraiment ici à la rédaction puisqu’il est tout à fait envisageable de proposer un emballage réutilisable sur ce genre de produits, à l’instar du Crucial P5 testé ici-même il y a peu.

Comme c’est souvent le cas, le PCB est ici entièrement noir mat et double-face. Sur la face avant, on retrouve un « sticker thermique » affichant toutes les caractéristiques du SSD et à l’arrière, les différentes puces (TLC NAND TLC 3D sur 96 couches de 128Go chaque). Sous le sticker, on retrouvera le contrôleur, un SMI 2262EN et deux puces Kingston de 512Mo de DDR3L en 1600Mhz, soit un total de 1Go.

 

Performances

La configuration de test pour ce Kingston KC2500 1Tb est la suivante :

 

  • Carte-mère : Gigabyte B550M Aorus Pro
  • Processeur : Ryzen 3600X stock @ Fractal Celsius+ Dynamic 240
  • RAM : 4 x 8 Gb Crucial 3600MHz
  • Alimentation : Seasonic Core-GC 500W
  • Carte graphique : Asus GTX 970 Strix OC
  • Ventilation : Corsair ML140 x 2 @5V

Commençons par les températures. En idle dans notre config pas spécialement très aérée (seulement deux 140mm en façade avant et uniquement l’AIO en aspiration), les températures du KC2500 sont très correctes, celui-ci étant aidé par le refroidissement passif fourni avec la carte-mère. Le SSD est à 2° de moins que notre Samsung 970 Evo 500Gb de référence.

Kingston KC2500 CrystalDiskInfo

Sous ATTO, les vitesse théoriques annoncées par le constructeur ne sont pas atteintes (2800Mo/s en écriture contre 2900 annoncées et 3200Mo/s en lecture contre 3500). Les vitesses atteintes pour les petits fichiers sont tout de même très intéressantes.

Kingston KC2500 ATTO

Sous HDTune, on constate des temps d’accès et un burst rate très nettement supérieurs à notre P5 :

Kingston KC2500 HDTune

Et enfin sous CrystalDiskMark, en comparaison du Crucial P5 1To et du Samsung 970 Evo Plus 500Go. On constate encore une fois que les débits max. annoncés ne sont pas atteints, cependant les différents résultats obtenus sont bien plus serrés entre eux que sur les deux autres modèles de comparaison. En clair, les performances sont beaucoup plus homogènes.

Kingston KC2500 CrystalDiskMark

 

Conclusion

Le KC2500 de Kingston offre d’excellences prestations pour son prix. Les performances max atteintes ne sont pas les plus hautes qu’il soit possible d’envisager sur un câblage en PCIe Gen3, ni réellement celles annoncées par le constructeur, néanmoins son prix très contenu et la très belle homogénéité de ses performances font de lui un excellent choix. De même pour ses températures maitrisées (on recommandera tout de même d’utiliser ce SSD dans un boitier desktop plutôt qu’un laptop pour bénéficier d’un refroidissement qui permettra d’éviter du throttle. Mais en l’état, aucun problème de chauffe à signaler.

Le Kingston KC2500 en version 1To offrira par ailleurs les mêmes performances que la version 2To, théoriquement. La seule différence entre les deux sera bien naturellement l’endurance, calée à 600To d’écriture pour la version 1To du SSD, contre 1,2Po pour la version 2To.

Kingston KC2500
  • 9/10
    Performances - 9/10
  • 9/10
    Chauffe - 9/10
  • 9/10
    Durabilité - 9/10
9/10

Résumé

kingston kc2500 amazon kingston kc2500 ldlcOn aime :

  • Performances très homogènes
  • Chauffe contenue
  • Durabilité
  • Prix

 

On n’aime pas :

  • Débits théoriques non atteints, mais différence imperceptible
  • Emballage à usage unique

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer