KBParadise est un constructeur taïwanais de claviers mécaniques qui propose des produits plutôt orientés milieu de gamme et qualitatifs. On vous présente aujourd’hui le V60THE2, soit la seconde édition du V60 premier édition, un clavier compact au format 60% qui intègre un rétroéclairage RGB avec une quantité astronomique d’options de switchs hot-swappable de chez Gateron, Cherry ou Kailh, chapeautés par des touches en PBT (amen), le tout proposé à une centaine de dollars.

macfay kbparadise

Caractéristiques

  • Constructeur : KBParadise
  • Modèle : V60THE2
  • Type : Clavier mécanique
  • Format : 60%
  • Layout : ANSI US
  • Options de switchs :
    • Gateron : Brown, Red, Blue, Clear, Yellow, Green
    • Cherry : Brown, Bue, Black, Red, Silent Red, Speed Silver
    • Kailh : Box White, Box Red, Box Brown, Box Burnt Orange, Box Thick Jade, Thick Navy, Speed Cooper, Bronze, Silver, Silent Pink, Silent Brown
  • Keycaps :
    • Matière : PBT
    • Profil : OEM
  • Rétroéclairage : RGB
  • Connectique : USB-C
  • Dimensions : 290 × 100 × 40 mm
  • Poids : NC
  • Accessoires :
    • Keycap puller
    • Switch puller
    • Ensemble de keycaps additionnels « Rainbow »
    • Câble USB-C
  • Prix public : $94 à $104 selon options

 

Le V60THE2

Le KBP V60THE2 est livré dans une boite très colorée tout droit sortie des années 80, aussi bien sur le design que la typo. En fait, c’est ringard, mais chouette. Parmi les accessoires, on retrouve un classique câble USB-C, un keycap puller (jusque là rien d’extraordinaire), mais également un switch-puller pour, comme son nom l’indique, changer de switchs à sa guise en se procurant les modèles de son choix et un jeu de pas moins de 24 touches sans légendes aux coloris arc-en-ciel (violet, bleu, vert, jaune, orange, rouge).

Le V60 THE2 est donc un clavier mécanique au format 60%, soit dépourvu de l’ensemble des touches de fonction, du pavé numérique et des touches directionnelles. On a là un clavier minimaliste avec une case en plastique (ABS) et des keycaps en PBT double shot fin et au profil OEM de la même couleur. Le clavier est disponible en deux versions : Kuro Black (le coloris du clavier de notre test) et Shiroi White. La case a les bords remontants et un angle de base assez prononcé. De fait, il n’est pas propose avec des patins sur-élévateurs.

En dessous, il y a quatre larges patins antidérapants pour l’adhérence sur votre bureau et on remarque la présence d’un autocollant décoratif aux motifs japonisants. Le lettrage est très sobre et parfaitement lisible. Situé sur le hauts des touches car les diodes RGB des switchs ne sont pas centrés non plus. Les touches qui possèdent une fonction alternative multimédia sont légendées à l’avant. Enfin à l’arrière du clavier, on a le connecteur USB-C, par ailleurs lui-même hot-swappable et de l’autre côté, le logo du constructeur imprimé en blanc précédé du modèle du clavier.

Comme nous le disions précédemment, les touches sont en PBT double-shot. Certes fins et peut-être pas ce qu’il y a de plus qualitatif sur le marché, mais pour le prix de vente du clavier et pour la durabilité largement accrue face à des keycaps en ABS, le gain est très largement acceptable. Du côté de la plate, on a une surcouche blanche qui permettra de mieux diffuser le rétroéclairage RGB, le rendant alors plus homogène et plus doux. Les stabilisateurs utilisés sont des Cherry.

Tous les switchs proposés en option par le constructeur sont de type hot-swappable. Cela signifie qu’ils ne sont pas soudés, mais simplement clippés à la plate-mount et une simple pince, fournie à l’occasion, permettra de les déloger en pinçant un petit mécanisme prévu à cet effet. La manœuvre est simple et relativement sans risque et cela permet surtout de mettre autant de variétés de switchs compatibles que l’on souhaite pour personnaliser sa frappe, ou encore pouvoir faire un changement pour un neuf si l’un d’eux venait à tomber en panne. La quantité d’options de switchs est astronomique : pas moins de 24 références sous trois marques différentes !

Notre exemplaire de test est ici fourni avec des Gateron Yellow. il s’agit d’un switch linéaire léger situé entre le Red et le Black, mais beaucoup plus proche du Red puisque le ressort est à 50G, contre 45 pour le Red (et 60 pour le Black). Le gros avantage des switchs Gateron, c’est pour cela que nous les préférons aux Cherry, c’est qu’ils sont très légèrement pré-lubrifiés. Ainsi la plongée est beaucoup plus douce que chez la concurrence notamment sur des Cherry, le tout pour une qualité de construction au moins égale, si ce n’est meilleure. La manipulation pour changer le switch est, comme l’attestent les photos, très simple.

 

Galerie de photos supplémentaires :

 

Sous les doigts

Construction

Passé le packaging un peu chead et rétro du clavier, on a affaire ici à une qualité de construction tout à fait honorable, surtout pour le prix. Le boitier du V60 THE2 est en plastique épais (de l’ABS pour être plus précis) à la qualité satisfaisante. On apprécie les bords remontants sur les côtés pour un design très homogène. Si le clavier ne pèse pas très lourd, les patins auraient tout de même pu être un peu plus adhérant, mais le maintien sur notre bureau n’a posé aucun problème. On note la présence d’une plate blanche au niveau des switchs pour une diffusion douce et homogénéisée du rétroéclairage, un soin que l’on apprécie ici à la rédaction car très peu couteux à mettre en place mais l’effet escompté est réussi.

Si le système de switchs hot-swappable nous faisait un peu peur, force est d’admettre que le mécanisme pour installer ou retirer un switch est tout de même très propre et que seules une mauvaise manipulation un peu brutale ou une très grande répétition de changements de switchs pourraient abimer la plate en question, ce qui normalement ne devrait pas poser de problème, même sur le long terme. Par ailleurs, outre l’immense potentiel de personnalisatio nde votre frappe grâce au choix dantesque de switchs disponibles à la commande du clavier, on apprécie grandement l’idée du switch hot-swappable. Pourquoi ? Tout simplement pour la question de la réparabilité. Une diode RGB est morte ou un switch devient défectueux dans le temps ? Il suffit d’en recommander, cela coûte quelques euros. Pourquoi pas commander d’autres switchs de nature différente au passage et s’amuser à mettre du click sur la touche Entrée, du tactile lourd pour la barre Espace ou la touche Esc. Les possibilités sont en fait infinies et elles ne peuvent que coller à vos envies. L’expérience de frappe est ainsi entièrement de votre fait et par ailleurs, on a trouvé que la construction de la case permettait une nette absorption des nuisances sonores et que les stabilisateurs utilisés sur notre modèle de test répondait à nos exigences en termes de bruit et de stabilisation, même s’il ne s’agit pas des modèles les plus haut de gamme disponibles sur le marché et qu’il sera toujours préférable de passer par la case lubrification, le boulot est fait correctement, surtout pour un positionnement tarifaire aussi agressif.

Personnalisation et programmation

La partie logicielle se compose en quatre sections distinctes. La première vous permettra de personnaliser le rétroéclairage RGB à travers 18 modes différents, avec en fonction du mode choisi, la possibilité d’augmenter ou de diminuer la vitesse de l’effet sélectionné, mais aussi son sens d’actionnement et bien naturellement l’intensité lumineuse des diodes. La seconde partie propose de reconfigurer les Functions avec la touche Fn, pour personnaliser votre frappe et vos raccourcis ou encore adapter les fonctions à un keyset différent, les possibilités sont nombreuses. Pour une personnalisation encore plus en profondeur, le troisième volet permet d’enregistrer des macros, avec bien évidemment la possibilité de combiner des clics de souris avec des touches de clavier, de choisir si l’action s’effectue lors de l’appuie et/ou du relâchement de la touche ou du bouton et de définir les délais entre chaque action enregistrée. Enfin, le quatrième volet propose d’activer ou non le NKey, de désactiver ou activer la touche Windows et de définir le taux de rafraichissement de la connexion USB.

 

Conclusion

Le KBParadise V60THE2 de son petit nom est un petit clavier qui se veut aussi abordable que riche d’idées. Sa conception est tout à fait honorable, bien plus ergonomique que ce que proposeraient des constructeurs « gamer » au même prix. KBParadise a au moins la volonté de proposer un clavier équilibré dans son positionnement entrée/milieu de gamme et plus durable avec des touches en PBT (même si elles ne sont pas des plus qualitatives, elles seront tout de même plus résistante à l’usure que les courantes touches ABS que nous voyons partout).

Son gros potentiel de customisation, entre les touches additionnelles et l’énorme choix de switchs disponibles sur le site à la commande lui permettent de se démarquer. De plus, le clavier est secondé par un pilote simple et léger permettant de paramétrer ses layers, des macros ou encore le rétroéclairage. Malheureusement pour nous, pas de version en ISO en vue, la faute à un marché encore trop timide et trop largement monopolisé par quelques stratégies marketing.

 

KBParadise V60THE2
  • 9/10
    Qualité de fabrication - 9/10
  • 9/10
    Qualité de frappe - 9/10
  • 8/10
    Nuisances sonores - 8/10
  • 10/10
    Fonctionnalités - 10/10
9/10

Résumé

kbparadise storeOn aime :

  • Énorme choix de switchs !
  • Construction qualitative pour le prix
  • Suite logicielle satisfaisante
  • Port USB hot-swappable
  • Keycaps additionnels

 

On n’aime pas :

  • Disponibilité en EU

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer