Bonjour à tous, nous nous retrouvons aujourd’hui pour la présentation d’un produit très en vogue actuellement, une chaise gaming. C’est le SL2000 de la marque Vertagear, nous venant directement de chez Caseking.

VERTAGEAR SL2000

Pour la petite information, Caseking est équivalent à LDLC, un revendeur de produits informatique/high-tech/multimédia, mais est principalement basé en Allemagne. Notez cependant que certains produits vendus chez Caseking sont très prisés et non dispo en France.

VERTAGEAR SL2000

Passons sans plus attendre à la présentation et au déballage du produit !

[nextpage title = « Deballage et présentation du Bundle »]

Pour commencer, le colis est juste énorme et pèse plus de 20kg. Le carton d’emballage est relativement simple, du carton avec des informations relative aux produits, pas de visuel ni de caractéristiques, m’enfin bon c’est pas forcement gênant.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Une fois l’attache coupée et le scotch arraché, on peut enfin accéder à notre colis.

Sur le dessus du colis, comme entre chaque partie de la chaise, est placée une feuille de polystyrène permettant la protection du produit. Notons également que chaque partie du produit est minutieusement emballé et calé, un détail parmi tant d’autres.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Le carton ouvert, déballons chaque partie et présentons les chacune leur tour.

Les accessoires :

Au milieu du carton, on trouve une autre boite en carton un peu particulière puisque le levier de hauteur dépasse de cette-ci sur le côté. On retrouve à l’intérieur une majeure partie des accessoires de la chaise ainsi que la notice d’installation.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Les roulettes :

Un design digne d’une jante de voiture, les roues au nombre de 5 sont noir mat. Faites de plastique et de métal, elle semblent avoir une glisse fluide. De plus, leur poids laisse croire que la qualité est au rendez-vous, chose importante pour la pièce supportant le plus de poids une fois assemblée.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Le vérin à gaz :

Une pièce relativement lourde et pourtant très simple à présenter. En effet, mis à part un tube noir mat, avec une tétine sur le haut, pas grand-chose à dire sur cette pièce.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

La visserie :

Fournie avec la chaise, puisqu’elle est à assembler, la visserie correspondante au produit. Heureusement que l’on retrouve la correspondance de chaque vis et leur emplacement. Fournies avec cela, trois clefs BTR permettant le montage sans accroc !

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Le levier de position :

Une pièce majeure de la chaise, puisqu’elle à tout de même un rôle primordial. On retrouve un produit fait de métal rigide, avec un levier plutôt long, facile d’accès donc. Sur le dessus, on de la molette, on retrouve une indication nous disant que la pression est ajustable très simplement, pratique pour adapter la chaise au poids de son acquéreur.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

L’assise :

Contrairement à la chaise précédemment testée sur le site, les accoudoirs sont déjà pré-installés.
Ils sont également réglables en hauteur et malgré qu’ils soient en plastique, ils semblent de bonne qualité. Comme vous pouvez le voir, le centre du siège est blanc et accompagné de noir sur les cotés. La partie blanche est en simili-cuir, contre une matière noire imitant le design d’un recouvrement carbone, autant vous dire que le rendu global est plus que somptueux ! Pour ce qui est de la fixation entre la partie assise et dossier, c’est en métal brillant donc à la fois résistant, solide et en harmonie avec le reste de la chaise.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Le dossier :

Pour le dossier on retrouve les mêmes matières que sur l’assise. La chaise ayant comme design un siège baquet d’automobile, il n’est pas surprenant de retrouver le renfort sur le côté de la partie haute. On retrouve également deux trous d’aération permettant de renforcer ce design destructeur et cette optimisation du confort. En effet, quoi de plus agréable qu’un petit vent d’air frais dans le cou ? A l’arrière, on retrouve une fermeture éclair qui nous permet d’ouvrir la housse du siège. On note que la qualité de la matière utilisée pour le siège dépasse largement ce que nous avons déjà pu voir ou tester ici même, ce produit respire le haut de gamme. Sur le côté sont présents les pas de vis pour assembler le siège.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Les coussins :

Avec le siège, sont fournis deux coussins qui sont des pièces primordiales à la bonne utilisation du siège. En effet, ils se fixent en haut du dossier, au niveau de la nuque, ainsi qu’en bas du dos pour le bas des vertèbres. La matière des coussins est la même que le reste du siège, avec la particularité de retrouver la marque et son logo sur chacun deux.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Le siège est maintenant présenté, passons à son assemblage

[nextpage title = « Assemblage du produit »]

Pour cela, je vais m’aider de la notice ultra simplifiée fournie avec le siège.

VERTAGEAR SL2000

On va commencer par assembler les roues à l’étoile, c’est en soit assez simple mais il faut quand même bien appuyer pour les enfoncer. On y insère ensuite le vérin, il suffit pour ça de simplement le positionner dans l’emplacement fait pour et de le laisser glisser.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

On retrouve ensuite l’assise pour assembler le levier de position. Pour cela rien de très complexe, 4 vis bien serrées et le tour est joué. On remercie le détrompeur pré-installé afin de ne pas se tromper de sens.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Nous avons nos deux parties, il ne reste plus qu’à les assembler pour commencer à avoir un semblant de chaise. C’est encore une fois très simple à réaliser, le schéma et les emplacements vous guiderons, vous ne risquez pas de vous tromper.

Passons maintenant a l’assemblage de l’assise avec le dossier. Pour cela, rien de compliqué encore une fois, simplement un cache et 2 vis de chaque côté. Le plus dur sera de maintenir le dossier en place pendant le montage. On note que les caches semblent de piètre qualité comparé au reste du siège. Ils ne remplissent pas forcement une fonction qui nécessite un matériel de qualité mais ça peut faire tache sur un ensemble.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Notre siège est enfin assemblé (15 minutes top chrono) il ne nous reste que la touche finale, la mise en place des coussins présentés précédemment. Le coussin du haut est à positionner en premier avec son élastique qui passe autour du siège et on positionne ensuite le coussin du bas en le fixant avec les sortes de bretelles qui viennent faire tout le tour en hauteur de l’assise, de quoi bien rester en place.

Notre somptueux siège est maintenant assemblé, recouvert de blanc et de noir, avec cet aspect racing qui plaira aux gamers.

Il est beau, c’est bien, mais est-ce qu’il est bien au moins ? On passe tout de suite aux tests et ressenti pour vous donner notre réponse.

[nextpage title = « Tests et ressenti »]

Avant de poser notre popotin sur le Saint Graal de tout joueur qui se respecte, passons tout d’abord en revue les dimensions et caractéristiques du produits

– Produit Garanti : 2 ans

– Vérin à gaz : Classe 4

– Poids du fauteuil : 20 kg

– Poids supporté : 150 kg

– Dimensions (LxPxH) : 55 x 55 x 130 cm

– Hauteur d’assise : 37-50 cm

– Siège (LxPxH) : 54 x 50 cm

– Dossier (LxH) : 55 x 91 cm

– Hauteur des accoudoirs : 27-34

Comme vous avez pu le voir pendant la présentation et l’assemblage du siège, c’est un produit avec un design très près d’un siège baquet de voiture de course. Ce type de produit est en vogue actuellement car les setups gaming fleurissent tous les jours et ça sera à celui qui aura la plus belle, pour le plaisir des yeux évidemment !

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Globalement le siège à de la gueule, il faut l’avouer, dans la couleur noir et blanche, il en impose clairement de par sa sobriété et sa qualité.

Parlons un peu confort, nous avons passé quelques semaines assis sur cette chaise et nous allons vous en faire un ressenti global.

Nous pouvons d’ores et déjà vous certifier qu’il y a une nette différence entre une chaise gaming et une chaise classique et je pense que d’un point de vue médical c’est prouvé et certifié.

Au niveau du soutient dont le siège fait profiter votre corps, il y a déjà ce maintien incomparable qui vous permet de rester de longue heures derrière votre poste à jouer sans ressentir de douleur. De plus, il y a cette qualité de mousse dans les coussins, qui est ni trop dure ni trop molle, ce qui permet un bon compromis et un confort toujours plus agréable.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

D’autre part, l’appuie-tête étant réglable de par sa fixation amovible, lui permettant d’être positionné parfaitement en fonction de votre taille. Le coussin de dos tombe parfaitement sur le bas de votre colonne, lui offrant un effet relaxant et permettant un maintien droit sur votre siège.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

On note que le siège s’incline jusqu’à 170° permettant plusieurs configurations de jeu, toutes plus confortables les unes que les autres. La chaise se règle bien évidemment en hauteur, très facilement via le levier sur le coté.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

Les deux reposes bras réglables, eux aussi, permettent de s’adapter à votre morphologie et de rendre les pauses agréables.

VERTAGEAR SL2000 VERTAGEAR SL2000

[nextpage title = « Conclusion »]mfh_award_gold_90

Nous avons testé un siège gaming de la marque TecTake récemment, qui est dans le même esprit, et nous en étions satisfaits. Mais il faut avouer que lorsque qu’on goûte à la qualité d’un Vertagear, de par ses petits détails, de sa qualité ou encore de son confort, on est finalement pas si bien dans le TecTake. La différence dans le prix (plus de 100€) est peut-être futile pour certains, moi je vous assure qu’aujourd’hui, j’ai les deux à mon bureau et que chaque jour c’est sur le Vertagear que je trône, allez savoir pourquoi…

Pour résumer, c’est un produit qui respire la qualité. Nous avons pu aborder les cotés positifs à la limite du médical dans les présentations mais on appuie sur le fait que le confort est à l’honneur avec ce siège. Que ce soit niveau design, forme ou encore dans l’agréable de l’assise, le siège est au top dans toutes les catégories, c’est un vrai coup de cœur pour ma part et cerise sur le gâteau, il a en plus un excellent rapport qualité/prix. On retrouve en effet le produit à partir de 250€ sur les sites marchand, ce qui le place dans le haut du peloton vis-à-vis des sièges de marques.

On espère que ce test vous aura plu, en tout cas nous on a réellement apprécié vous présenter le siège ainsi que rédiger le test, c’est toujours plus facile de vous transmettre nos impressions quand il s’agit d’un produit de qualité.

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer