Aujourd’hui, déballage et présentation d’une enceinte nomade BlueTooth, la Lepa BTS02. Alors, quand on est fabricant de hardware et de périphériques gaming, est-ce qu’on peut facilement se faire une place dans l’univers de l’audio ?

Réponse dans notre test !

[nextpage title = « Emballage et bundle »]

Le boite de cette petite Lepa BTS02 présente plutôt bien ! On a un large visuel de l’enceinte sur un fond blanc légèrement décoré qui surmontent un encart de couleur vert kaki où sont placés les fonctionnalités de la bestiole. Sur les côtés, rien si ce n’est cette même couleur kaki.

A l’arrière, on a un visuel légèrement plus « vu du dessus » du produit avec quelques annotations qui reprennent les principales caractéristiques et fonctionnalités de la BTS02.

L’ouverture se fait par le dessus grâce à un système de fermeture aimanté. On tombe directement sur l’enceinte, protégée d’un tissu synthétique et un carton tout blanc contenant le bundle.

Le bundle se compose donc d’une housse de transport en néoprène, d’un câble USB type A vers micro-USB pour la recharge de l’appareil et d’un câble plat jack mâle/mâle de 3,5 mm. Enfin, l’indémodable notice d’utilisation.

Test Lepa BTS02 Test Lepa BTS02[nextpage title = « L’enceinte »]

Si je me méfiais un peu des produits « dérivés » (entendre : des produits auxiliaires à une marque qui ne sont pas dans les catégories habituelles de cette dernière), dans le sens où personne ne peut exceller dans tous les domaines, je dois dire que l’esthétique choisie rend plutôt très bien.

Test Lepa BTS02

Test Lepa BTS02L’enceinte est enrobé d’un soft touch noir de plutôt bonne qualité, alvéolé au niveau de la grille « 360° » des haut-parleurs, laissant s’entrapercevoir la même couleur kaki/dorée utilisée sur la boite. En plein centre, le logo de la marque à la fois discret et classieux. Enfin, dernier détail esthétique, on retrouve des liserés colorés de part et d’autre de l’enceinte.

Test Lepa BTS02Test Lepa BTS02Sur les côtés, on a soit les boutons de contrôle (power on/off, vol+/vol- et bouton d’appairage BT/prise d’appel), soit les différentes connectiques, protégées par un capuchon en soft touch qui comprend une entrée jack, un port USB A pour recharger un périphérique et un port micro-USB de recharge pour la batterie de l’enceinte.

Test Lepa BTS02Test Lepa BTS02[nextpage title = « Fiche technique »]

Marque : Lepa
Modèle : BTS02
Type : Enceinte nomade BlueTooth

Puissance : 2 × 4 Watts RMS
Fréquences de réponse : 40 Hz – 20 kHz
Volume max : 90 dB

Jack : Oui (3.5 mm)
BlueTooth : 4.0
NFC : Oui (passif)

Norme protection: IP54 (poussière, projections d’eau)

Radiateur passif : 50 × 90 mm
Haut-parleurs : 45 mm

Batterie : Li-ion
Autonomie annoncée : 10 heures
Temps de recharge complet annoncé : 4h

Couleurs : Noir (la nôtre), Rouge, Bleu, Rose, Jaune
Poids : 550 g
Dimensions : 188 × 76 × 78 mm

[nextpage title = « Le test »]

Audio

On commence par du rock avec le titre « Foe » de Leprous :

Puis on passe à l’électro avec « Lambs are dancing » de Mondkopf, pour les basses :

On passe dans le plus gras avec un peu de metal, avec « The Cell » de Gojira :

Enfin, un peu de douceur avec « Solveig’s Song » de Anneke van Giersbergen avec Árstíðir :

Sur le titre de Leprous comme sur tout le reste de l’album à l’écoute avec cette enceinte, il y a un problème d’aigu : les cymbales sont saturées et trop mises en avant. Les basses en revanche ne bavent pas mais peine à se démarquer des graves – et c’est le problème typique de ce type d’enceintes, quelque soit le prix que vous pourriez y mettre. Ou peut-être est-ce à cause de la place occupée par les aigus. En revanche les médiums s’en sortent très honorablement et remettent du dynamisme et de la musicalité dans l’ensemble. A plus fort volume, les basses s’expriment davantage et comblent quelque peu ce léger manquement.

Le titre de Mondkopf vient pousser les fréquences basses et graves dans leur retranchement et le rendu nous fait comprendre qu’on ne peut pas toujours faire de miracle avec la physique, sur d’aussi petits haut-parleurs et surtout sur le positionnement tarifaire de l’enceinte. Néanmoins, la dynamique est là. « Lambs are Dancing » pointe du doigt, comme Leprous, les traitements inégaux dans les fréquences hautes.

Le titre de Gojira quant à lui, se fraye un chemin plus homogène avec une large utilisation des fréquences mediums (metal oblige), modérant les aigus dans leur envahissement repéré sur les précédents titres.

Enfin, le titre de Arstidir et Anneke Van Gierbergen permet de mettre en avant les fréquences hautes et de voir comment les autres plages sont gérées de cette manière. C’est sur ce terrain que la BTS02 s’en sort le mieux, avec une voix bien mise en avant et une homogénéité assez constante dans la place prise par les autres instruments sur la piste.

Pour l’autonomie, comme souvent on est quelque peu en deçà de celle annoncée par le constructeur. Nous avons atteint 8h10 à 75% du volume en lecture non-stop.

Enfin, le souffle émis est audible lorsqu’il n’y a plus de musique, ce qui est aussi un problème normal sur ce type d’enceintes. Néanmoins, sans être gênant, j’ai connu plus discret.

[nextpage title = « Conclusion »]

Pour une première, cette petite Lepa BTS02 a quelques arguments pour séduire. Esthétiquement, le modèle noir en jette, même si je ne suis pas fan de ce genre de design, il faut avouer qu’il est réussi. De plus la qualité de fabrication est au rendez-vous, même si les boutons manquent de sensibilité (la faute à la volonté de mettre l’enceinte à la norme IP54). La batterie s’en sort honorablement. De plus, aucun problème d’appairage, et l’enceinte n’a pas posé de problème à presque 10 mètres de distance (distance annoncée par le constructeur).

Musicalement, ce traitement inégal dans les hautes fréquences peut tout de même nuire un peu à l’écoute. Sur le reste, nous pensons qu’à ce prix-là et surtout pour ce type d’enceintes, cette BTS02 s’en sort très convenablement. Comptez entre 50 et 60 euros pour l’acquérir, ce qui reste très cohérent.

Enfin pour le bundle, un petit socle de rechargement n’aurait pas été de trop, mais on apprécie le câble jack plat et la sortie USB pour recharger un autre appareil depuis la batterie.

Retrouvez la Lepa BTS02 sur :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer