Grande nouveauté en France aujourd’hui avec le constructeur de périphériques gamers Xtrfy ! On vous propose pour débuter le test de leur souris M4, ici en version Retro. Une souris ultra-légère à la coque perforée qui ne lésine pas sur la fiche technique. Voici notre avis.

Caractéristiques

  • Constructeur : Xtrfy
  • Modèle : M4
  • Type : Souris filaire
  • Ergonomie : Dextre
  • Rétroéclairage : Oui (RGB)
  • Capteur optique : Pixart PMW 3389
  • DPI : 400 à 16 000
  • Tracking : 400 IPS Max
  • Nombre de boutons : 6
  • Switchs : Omron
  • Durée de vie : 20 millions de clics
  • Dimensions : 120 × 68 × 39 mm
  • Poids : 69 grammes
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : 59€

La souris

Cette Xtrfy M4 est livrée dans un packaging aux couleurs différentes selon la version choisie. La souris est en effet disponible en cinqcoloris : black, white, rose, bleu et retro. Dans tous les cas, elle est livrée avec un bundle complet et original :

  • un set de patins de rechange,
  • la notice, le livret de référence à la garantie constructeur,
  • un petit sticker,
  • deux keycaps à destination de votre clavier mécanique.
Test Xtrfy M4 Retro Test Xtrfy M4 Retro Test Xtrfy M4 Retro Test Xtrfy M4 Retro

La Xtrfy M4 est donc une souris destinée aux joueurs et propose une ergonomie dextre. Ses dimensions la classent dans la catégorie de châssis de taille medium, avec une ergonomie à la fois agressive et confortable avec un évasement en largeur assez prononcé.

Test Xtrfy M4 Retro Test Xtrfy M4 Retro Test Xtrfy M4 Retro Test Xtrfy M4 Retro

Sur le côté gauche, on retrouve deux boutons latéraux assez haut-placés. Les boutons sont évidemment programmables. À droite, rien de spécial, à part des trous, des p’tits trous… On remarquera simplement un liseré semi-opaque RGB qui parcourt l’avant de la souris jusqu’au milieu des tranches latérales.

Test Xtrfy M4 Retro

La molette, peu proéminente, dispose également d’un rétroéclairage RGB en son centre. En dessous, on retrouve un bouton, peut-être un poil trop éloignée de la molette, pour contrôler le rétroéclairage.

Test Xtrfy M4 Retro

Les deux boutons principaux s’activent via des switchs venant de chez Omron, assurant une durée de vie de quelques 20 millions de clics. Pas mal, mais pour le prix, on trouve facilement du 50 millions chez la concurrence.

Test Xtrfy M4 Retro

La souris dispose de quatre petits patins PTFE avec une glisse que l’on estimera au moins excellente, surtout compte tenu du poids-plume du mulot, même si la tendance est aux patins larges, qui limitent les points de friction sur le tapis.

Test Xtrfy M4 Retro

Le câble est très souple, de type « effet lacet » que l’on peut retrouver sur les Glorious ou Dream Machines DM1 FPS, baptisé ici pour l’occasion Xtrfy EZcord, et dispose d’un connecteur USB plaqué or.

Test Xtrfy M4 Retro

À l'usage

Les fonctionnalités de la souris sont très simples. Étant purement plug-and-play, mécaniquement il n’existe pas de pilotes. Le réglage des DPI n’est pas personnalisable, mais il balaie assez de paliers pour satisfaire l’ensemble des usages des joueurs. Pour régler les DPI, il y a un bouton situé sous la souris. On aurait préféré que ce soit celui situé sous la molette, mais bon. Ce bouton s’accompagne d’un témoin lumineux qui indique le nombre de DPI :

  • 400 DPI : rouge
  • 800 : jaune
  • 1200 : orange
  • 1600 : bleu foncé
  • 3200 : violet/rose
  • 4000 : cyan
  • 7200 : vert
  • 16000 : blanc

Simple, même s’il est vrai que quelques connaisseurs en FPS auraient aimé un peu plus de personnalisation sur la tranche 600/1000 DPI.

Pour le contrôle du rétroéclairage, c’est pareil, tout se fait par combinaison de boutons. Le bouton (que nous appellerons bouton « RGB ») situé sous la molette permet de changer le mode de rétroéclairage (static, breathe, neon, off…), tandis que le changement de couleur se fait par une combinaison « RGB + clic droit », la luminosité se fait par « RGB + bouton latéraux » et la vitesse de l’effet de rétroéclairage se fait par « RGB + clic gauche ».

Question prise en main, on peut dire que l’ergonomie de la coque est une réussite totale, dans le style. Petite, nerveux, mais dextre quand même, rares sont les constructeurs à réussir à mêler confort et rapidité dans une prise en main. À mi-chemin entre une Flick 2 et une XM1, avec une glisse exemplaire, le renfoncement prévu au niveau du pouce est impeccablement pensé. Les matériaux sont doux et agréables, la molette est extrêmement silencieux, légère mais précise, les boutons latéraux tombent parfaitement aux bons endroits du pouce… Si les dimensions sont l’affaire de chacun (la souris se place dans la catégorie des tailles S ou M), reste qu’il faut bien admettre que l’ergonomie est sans doute l’une des plus réussies dans le style.

Les finitions sont également impeccables. Aucun ébavurage, matériaux solides, pas de jeux dans les boutons ni dans la molette qui reste parfaitement à sa place. Pour entendre un craquellement, il faut réellement exercer une pression importante sur les côtés de la souris, une pression qui n’est nullement naturel d’exercer, même en pleine game bien nerveuse avec toute la crispation que cela peut parfois engendrer.

Mais alors, y a-t-il un défaut ?

Oui, sans cela la souris obtiendrait la note de 10/10.

Les patins proposent une excellente glisse. Mais les arrêtes de ces derniers ne sont pas ongulées, ce qui fait qu’on sent, « à cause » du faible poids de la souris, des nano-frictions lors de la glisse sur un tapis, surtout en tissu. On aurait préféré de plus larges patins, comme sur la Kain 120, afin de palier à ce défaut, même s’il est minime. Avec le temps, les patins se rodent et cette sensation s’atténue nettement, pour le peu qu’elle était déjà réellement perceptible.

Puis, on trouve que le bouton d’ajustement des DPI est mal situé. Tout comme la Endgame Gear XM1, il est placé sous la souris et il n’y en a qu’un seul. Par exemple, en jeux, on aime mettre la souris à 800 DPI et en bureautique à 1200. Il faut en plus appuyer autant de fois sur le boutons qu’il y a de paliers qui sépare les deux lorsque l’on passe du mode bureautique au mode gaming.

Enfin, la molette est nerveuse, légère mais les crans sont suffisamment marqués pour qu’elle procure une précision très appréciable. Seul petit hic : beaucoup trop sensible et le  « miss scroll » est ainsi facile à cause de ce dernier petit défaut.

Trois défauts mineurs, on est même clairement dans le chipotage en détail car il serait très facile pour le constructeur de les corriger, mais voilà, pas de note maximale à cause de cela. n’empêche que cette souris est tout bonnement excellente, si ce n’est la meilleure du moment. Allez, on peut même carrément dire que c’est la meilleure souris jamais testée à la rédaction.

Conclusion

Cette Xtrfy M4 est une pure merveille de performances et de qualité de fabrication. Robuste mais (très) légère, ergonomie réussie, plusieurs coloris proposés, capteur performant et réactivité au top, il n’y a rien à redire à part ce câble qui frotte facilement sur le tapis, comme les patins à la découpe qui mériterait un peu de polissage.

À part cela, l’une des meilleures souris jamais testées cette année, et même une des meilleures de toutes les souris qui sont passées à la rédaction depuis sa création.

  • 10/10
    Prise en main - 10/10
  • 9.5/10
    Qualité de fabrication - 9.5/10
  • 9/10
    Performances - 9/10
9.5/10

Résumé

macfay hardware xtrfy m4 ldlcOn aime :

  • Ergonomie au top
  • Excellente glisse
  • Matériaux de qualité
  • Capteur très bien implémenté
  • Design original et réussi
  • Molette précise et silencieuse
  • Faible latence
  • Bouton latéraux efficaces
  • Ultra légère

 

On n’aime pas :

  • Les patins pourraient être plus larges et/ou avoir des bords plus arrondis
  • Manque de personnalisation des DPI
  • Molette sensible
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer