Aujourd’hui, on vous présente un nouveau partenaire, il s’agit d’un fabricant de matériel hi-fi allemand, Teufel. On démarre avec des enceintes bibliothèques, les Ultima MK 20. Gros calibre et accessibles, on va voir ce qu’elles ont dans le ventre. Prêt ?

Fiche technique

  • Constructeur : Teufel
  • Modèle : Ultima 20 MK2
  • Type : Enceintes passives bibliothèque
  • Puissance : 80 W
  • Sensibilité : 84 dB
  • Impédance : 4 – 8 Ohm
  • Fréquences : 70 Hz – 20 KHz
  • Tweeters : 25 mm (tissu acoustique)
  • Graves : 165 mm (Kevlar, fibre de verre, chrome)
  • Dimensions : 240 × 215 × 335 mm
  • Poids : 6 Kg/u
  • Garanties : 2 ans
  • Prix public conseillé : 199€

Les enceintes

On fait l’impasse sur le déballage et les accessoires, puisque les enceintes sont livrées dans un simple carton marron et sans accessoires. On en vient alors directement aux enceintes. En guide première impression, le poids et la taille nous laissent pas indifférents. Grosses et lourdes, on s’éloigne quelque peu de l’idée de l’enceinte « bibliothèque » compacte et facile à intégrer dans un meuble. Les Teufel Ultima 20 MK2 en imposent donc sur la balance et dans le salon. Côté design, le constructeur propose deux coloris : noir (que nous avons eu) ou blanc. Côté esthétique, les enceintes compensent leur embonpoint avec une allure plutôt sobre et discrète.

Test Teufel Ultima 20 MK2

À l’arrière on retrouve l’évent situé dans le haut, ainsi que les deux connecteurs pour les câbles audio. Le constructeur a eu la bonne idée de les encastrer dans le caisson et de ne pas les mettre à l’horizontale pour l’esthétique et diminuer la perte d’espace si vous utilisez des fiches bananes. Cependant, nous déconseillons de manière générale d’installer des enceintes trop près d’un mur, auquel cas vous risquez d’étouffer une partie du son.

Test Teufel Ultima 20 MK2

Angles arrondis, matières nobles et caches noirs, elles sauront s’intégrer facilement dans divers milieux. Une fois le cache retiré, on a le droit à un peu plus de couleurs grâce au cuivré des hauts-parleurs de graves.

Test Teufel Ultima 20 MK2

À titre de comparaison, nous les avons placées à côté d’une paire de Q Acoustic 1020i. Alors que celles-ci sont posées sur des pieds, elles ne parviennent pas à dépasser ni en hauteur, ni en largeur, nos petites Ultima. Prendez donc garde aux dimensions si vous souhaitez intégrer ces enceintes dans une bibliothèque par exemple.

Test Teufel Ultima 20 MK2

Le son

Avec un tel diamètre pour les hauts-parleurs de grave, on s’attend naturellement a avoir un coffre généreux sur les fréquences basses et graves. Sur le premier point, c’est le cas. Les Ultima 20 MK2 offrent un spectre plutôt généreux, sans tomber dans un boomy dénaturalisant. Plutôt facile à driver via un equalizer logiciel, il sera facile de les adapter en fonction du type de musique écouté. De ce point de vue-là, les Ultima 20 MK2 ont de sérieux arguments face à la concurrence.

Sur la question des graves, si ceux-ci occupent une bonne spatialité et une restitution plutôt franche, ils sont quelque peu confondus avec les basses mais sans impact notoire. Une restitution cependant tout à fait universelle et bien comprise par le constructeur.

Sur les médiums et les aigus, c’est là qu’elles pêchent un peu. Si la précision est plutôt de mise, un certain manque de relief et de personnalité sur les timbres pourront se faire sentir sur certains types de musiques comme la folk ou le jazz. Sans pour autant manquer de place ou de faire de fausses notes, face aux 1020i elles perdent la bataille du dynamisme et de la profondeur.

Le son restitué par les enceintes est vraiment chaleureux et saura convaincre sans problème les néophytes que le passage au monde hi-fi serait un bon investissement pour redécouvrir leur musique préférée. Sans qu’elles se démarquent réellement de la concurrence sur un point de vue en particulier, aucune grande lacune à déclarer qui pourrait réellement rebuter.

Conclusion

Ces Ultima 20 Mk2 laissent un bon petit goût de petite réussite. Pour résumer, ces enceintes offrent un son généreux et chaleureux, plaisant à l’oreille. Avec une construction simple et efficace, leur gabarit permet d’intégré des hauts-parleurs de basse généreux et des tweeters honnêtes, qui rendent un son tout de même chaleureux et mélodieux. La distorsion ne se fait que peu ressentir à haut volume, l’image stéréo est satisfaisante et la cohabitation des plages de fréquence est plutôt pacifique.

Si d’un côté, on peut dire que ces enceintes n’ont aucune spécialité particulière en matière de restitution de son, on déclare très volontiers qu’elles proposent un musicalité plutôt tout terrain et une maitrise honorables des bases hi-fi. Reste que leurs dimensions, plutôt imposantes pour des enceintes entrée de gamme, ne pourra peut-être pas leur conférer une intégration aisée dans un petit salon. Cependant, les Ultima 20 Mk2 constitueraient un bon choix pour débuter dans le monde de la hi-fi.

Retrouvez les Teufel Ultima 20 Mk 2 sur le site constructeur.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer