On se retrouve aujourd’hui pour le test d’un combiné casque/micro/DAC de chez SteelSeries, il s’agit ni plus ni moins du tout nouveau Arctis Pro GameDAC ! Un casque haut de gamme qui s’accompagne d’un DAC pour une meilleure qualité de son et une gestion des options directement sur un boitier à part à poser sur votre bureau. On fait le point pour vous.

Caractéristiques

Général

  • Constructeur : SteelSeries
  • Modèle : Arctis Pro avec GameDAC
  • Type : Combiné Casque/Micro filaire
  • Matériaux : Polymère dur (surfaces) et silicone (dessous)
  • Rétroéclairage : RGB
  • Garantie : 2 ans
  • Prix de lancement : 279€

Casque

  • Hauts-parleurs : Néodyme
  • Diamètre : 40mm
  • Fréquences : 10 Hz – 40 KHz @ 16- 24 bits
  • Sensibilité : 92 db
  • Impédance : 32 Omh
  • Distorsion : < 1%

Micro

  • Réponse : 100 Hz – 10 KHz
  • Bidirectionnel : Oui
  • Sensibilité : -48 db
  • Technologie de réduction de bruit : Oui

DAC

  • Formats supportés : 44,1 – 96 KHz
  • Signal : 109 db
  • Connectique : USB, S/PDIF (PS4 uniquement), Jack 3.5 mm
  • Écran LCD

Déballage

Le casque se présente dans une boite aux couleurs légèrement différentes de ce que l’on a pu voir sur les derniers produits SteelSeries que nous avions testés. Exit le trio noir/rouge/blanc, place aux couleurs plus feutrées/pastel. Le carton est majoritairement blanc et s’habille de bleu et de rouge. Sur la face avant, on a le logo de la marque, le badge Hi-Res Audio, une photo du casque accompagné de son DAC. Dieu merci, ici on ne se fatigue pas à bien montrer que le casque est RGB, préférant mettre en avant le qualité de son du produit.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Sur le côté gauche, une présentation du bundle, une photo de l’arrière du DAC et quelques caractéristiques techniques sur ce dernier, le casque et le micro.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

À droite, le speech qui vous fera bien comprendre qu’avec ce casque, vous serez le meilleur dresseur.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Enfin à l’arrière, une autre photo du casque et de son DAC avec une description plus complètes des caractéristiques du traitement de son.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

À l’ouverture, on tombe sur le casque et le DAC  bien calés dans leur support.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Derrière ça, on on une boite en carton contenant tous les accessoires fournis.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

À l’intérieur, on retrouve :

  • Une notice de mise en marche du casque et du DAC
  • Un câble pour relier le DAC à votre PC en USB
  • Un câble pour relier le casque au DAC
  • Une câble optique (pour PS4 uniquement)
  • Un adaptateur USB/Jack pour utiliser votre casque sur mobile/tablette
  • Un embout en mousse en guise de protection pour le micro

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Casque

Le casque reprend entièrement le design de l’Arctis 7, mais en version filaire est ici entièrement noir jusqu’à la moelle. Avec du plastique mat et doux sur les oreillettes et l’arceau, la sobriété est recherchée.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

L’arceau reprend donc celui de l’Arctis 7 en reprenant l’idée du « bandeau de ski » comme outil de réglage de la pression du casque. Sur le côté gauche, un écusson en cuir marqué du logo de la marque. L’arceau, fait en metal et entièrement recouvert de soft-touch, est surplombé de ce tissu élastique dont nous venons de parler.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

L’oreillette gauche intègre toute la connectique, les boutons de contrôle et le micro rétractable. Parmi les commandes incluses, il y a le réglage du son via une molette très très légèrement crantée et en matière agrippante, un bouton d’activation ou de désactivation du micro à la volée (sur la deuxième photo, le micro est éteint, laissant apparaître un peu de orange pour le signaler) et enfin, le port USB pour connecter le casque au DAC et une entrée jack 3.5.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Comme on le voit sur la première photo, chaque oreillette dispose d’un petit logo SteelSeries en matière brillante apposé sur la partie inférieure. Très discret, il renforce le côté sobre et élégant du casque. Le micro, bidirectionnel, est rétractable et dispose d’un led RGB, contrôlable aussi via le DAC. Une mouse de protection est proposée en bundle, mais il n’y a pas de place prévue pour cette dernière dans le logement du micro lorsqu’il est rétracté.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Enfin, le constructeur a placé deux bandes de rétroéclairage RGB qui parcourent le contour des oreilettes. La lumière diffusée est extrêmement homogène et bien répartie. Comme vous aviez pu le voir sur les photos précédentes, lorsque le casque est éteint ou si vous ne souhaitez pas utiliser son rétroéclairage, l’intégration très discrète de ces zones RGB ne laissent pas une sensation de vide ou même ne laissent pas entrevoir leur existence par la vue d’un plastique transparent peu flatteur.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

DAC

Le DAC se présente sous la forme d’un petit boitier de contrôle qui possède deux boutons : une molette pour régler le volume et naviguer dans les différents menus (auxquels on accède en appuyant deux seconde au centre de la molette), et un bouton qui sert à activer/désactiver le son DTS ou bien à revenir en arrière lorsque l’on entre dans les menus de réglage.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

À l’arrière, on retrouve les différentes connectiques. L’entrée USB pour relier l’appareil à un port USB de votre PC, une sortie optique (PS4 uniquement à l’heure où nous écrivons ces lignes), une sortie jack pour relier une paire d’enceintes actives et une prise jack pour mobile.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Sur le côté gauche, le port USB pour relier le casque au DAC, et puis c’est tout.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Le DAC dispose d’un écran LCD pour visualiser en direct les menus.

Test SteelSeries Arctis Pro GameDAC

Petit kiff du constructeur, le mode « Enter the dungeon » qui n’a que pour fonction de vous mettre une musique épique pendant que vous procédez à vos réglages. Inutile, donc cool et indispensable.

Réglages

Mise à jour du 25/03/18

Il est beau, il est grand, c’est le SteelSeries Engine 3 qui prend en charge notre cher Arctic Pro et son GameDAC ! La première chose qui nous sera proposée de faire, c’est de mettre le firmware à jour. Une opération de courte durée qui nécessite à la fin de débrancher, puis rebrancher le matériel pour que les changements soient effectifs.

Test SteelSerie Arctis Pro GameDAC

Le logiciel propose trois onglets de réglages. Le premier est destiné aux paramètres audio. Les fonctionnalités disponibles sur l’écran du DAC se retrouvent ainsi sur votre écran, avec cependant plus de possibilités. On retrouve donc l’option DTS 7.1, un equalizer sur 10 plages de fréquence, avec quelques pré-réglages mis à disposition et l’option Gain qui n’est d’autre que l’équivalent du Loudness, à savoir une amplification générale de tous les fréquences, option conseillée en écoute musical pour dynamiser un peu le rendu. Sur la droite, les réglages du microphone.

Test SteelSerie Arctis Pro GameDAC

Bien évidemment, on pourra régler soi-même le rétroéclairage du casque et du micro. Les deux oreillettes peut d’ailleurs être réglées séparément ou ensemble, avec un petit lot d’effets pré-déterminés très sympas.

Test SteelSerie Arctis Pro GameDAC

Enfin, on peut régler la luminosité et de délai d’activité de l’écran OLED du DAC :

Test SteelSerie Arctis Pro GameDAC

Test

Casque

Une fois le casque posé sur la tête, on ne ressent pas une trop grande sensation d’isolation, ceci dû à l’utilisation d’un textile aéré au niveau des mousses qui entourent hauts-parleurs. Chacun émettra son avis sur la question, à savoir si on préfère un casque complètement fermé ou semi-fermé pour ses sessions de jeux. Pour en revenir aux mousses, on apprécie grandement le côté respirant de ces dernières. Beaucoup de constructeurs optent pour une mousse compacte, parfois revêtue d’une matière en similicuir. Certes, pour ce dernier point le côté esthétique lui confère un avantage, mais s’il est mal appliqué ou de mauvaise qualité, l’inconfort peut se faire ressentir très vite. Ici donc, on ne ressent pas de trop grande pression. La forme ovale des mousses entourent très bien l’oreille et la tenue sur le crâne est très bonne.

Pour ce qui est de l’arceau, celui-ci est plutôt atypique puisque son écartement et sa longueur ne sont pas réglables par une extension rétractable. SteelSeries a opté, comme pour ses Arctis 3, 5 et 7, pour un bandeau en tissu style « masque de sport d’hiver », un tissu élastique avec fixage à scratch dont la longueur est variable. C’est efficace, lavable et cela confère une bonne tenue sur le crâne, sans exercer de pression sur le haut de la tête. Là-dessus, le constructeur a fait le choix d’un design et d’une construction originale qui n’a rien à envier à un arceau réglage classique. D’ailleurs, SteelSeries utilise une matière « soft-touch » sur le revêtement inférieur de l’arceau, la partie en potentiel contact avec le bandeau donc, pour mêler douceur et adhérence si toutefois vous auriez mal réglé votre casque.

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le casque n’a pu être testé que quelques heures seulement. Question rodage des hauts-parleurs, on ne peut réellement avoir d’avis final très précis pour le moment, mais au moins un aperçu global. Le son de manière générale, qu’il soit en musique sur format décompressé ou en jeux, propose une certaine précision dans les hautes fréquences. Les voix et bruits alertes sont très bien retranscrits et ont une bonne spatialité. À notre grand bonheur, les basses ne prédominent pas et restent plutôt fines. Ceci est bien évidemment réglables directement via le boitier de contrôle via un equalizer digital. En revanche, nous avons été quelque peu déçu du reste du traitement du son. Un rendu très à l’américaine qui laisse une sensation de compression du son et une certaine mollesse. Avec l’expérience, nous savons tout de même que cela s’améliorera au moins un petit peu avec le temps.

Pour établir une comparaison, nous avons testé le casque sur prise jack sur trois cartes son différentes. Le chipset intégré de la MSI H97M-G45 (le Realtek ALC892) et deux cartes son dédiées à l’écoute musicale : la X-Fi Titanium HD et la Asus Essence STX première du nom. Sur le premier chipset, la différence de traitement de son est à l’avantage du DAC de SteelSeries mais les gains ne sont pas affolants du tout. Un peu plus de précision dans le traitement des aigus et une image stéréo très légèrement améliorée, sans que cela soit réellement flagrant non plus. Avec notre Titanium HD, une très nette différence se fait au niveau de l’image stéréo et un repositionnement des fréquences graves apparait pour plus de propreté, sans grande surprise. Il en va de même pour la STX, réputée pour sa prise en charge des casques, qui donne plus de punch et de finesse à l’ensemble puisque nous avions déterminé que la STX offrait sur tous les plans, un rendu sonore légèrement au-dessus de la Titianium. La sensation globale d’un son compressé se ressent toujours et nous attribuons donc cette caractéristique au casque. Nuançons tout de même nos propos ici, il s’agit d’un casque gaming, non pas d’un casque dédié à l’écoute musicale comme nous venons d’en faire la comparaison. Bien que les casques hifi proposent à mon sens une expérience de son tout aussi intéressante in-game, le Arctis met toutefois en valeur les médiums et aigus de façon à bien appréhender ce que j’appelle les sons alertes (tirs, impacts de balles, bruit de pas, etc.), ce qui lui vaut de bien remplir sa mission.

Micro

Le micro bidirectionnel est rétractable. Rétro-éclairé de plusieurs couleurs comme pour celui du casque (RGB ou une présélection de couleurs intégrées dans le boitier de contrôle), il est possible de lui adjoindre une mousse de protection sur l’embout. Avantage : un gain de propreté de son avec quelques fréquences parasites filtrées, une protection (c’est son but premier). Inconvénient : Pas de place prévu dans le logement du micro quand on le rétracte. À l’utilisateur de faire attention, donc. L’allonge du micro n’est pas excessivement grande, le micro arrive sur le côté de la bouche dans mon cas et non devant. Cela ne pose en revanche aucun problème pour la capture de son.

Question enregistrement, la technologie de réduction de bruit est efficace et la restitution est très portée sur les mediums. Pas d’écho, pas de saturation notable, pas d’effet « poustillon », le micro fait bien le job qu’on lui demande.

Avis

Le SteelSeries Arctis Pro est globalement un excellent casque. Finitions au top, vraiment confortable, mousse aérée et design que nous jugeons très bien pensé par sa sobriété et sa classe, d’un point de vue esthétique et confort nous sommes conquis. Le boitier de contrôle qui fait office de DAC permet de nombreux réglages intéressants, avec notamment l’intégration d’un equalizer digital et évidemment d’un contrôle de volume, que l’on retrouve également sur le casque en fonction de vos préférences. Là-dessus, SteelSeries offre la possibilité de faire comme bon vous semble.

D’un point de vue qualité de son, au vue des prestations décrites ci-dessus, nous avons été quelque peu déçus sur le rapport qualité/prix. Non pas qu’il soit mauvais, le rendu est juste normal et n’apporte rien face à un banal chipset audio intégré d’un strict point de vue restitution sonore. L’utilisation d’une carte son dédiée est envisageable à condition que le jack gère à la fois la lecture et l’enregistrement de son, ce qui n’est pas gagné à moins d’investir dans une carte son dédiée aux jeux. Nous sommes un peu sévères et nous corrélons la critique à l’écoute musicale en haute qualité dans ces propos. L’Arctis Pro offre toutefois une restitution homogène du son et ne possède pas de réels grands défauts.

En dépit de cela, son confort, sa qualité de fabrication et son design très réussi font de lui un produit que nous apprécions et conseillons fortement à la rédaction.

Retrouvez le SteelSeries Arctis Pro + GameDAC sur :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer