On revient avec SteelSeries pour le test d’un clavier, le Apex 5, un clavier  mécanique hybride avec des switchs clicky maison et un petit écran OLED. Ces switchs justifient-ils un prix de lancement à 129€ ? Réponse dans notre test !

Description

  • Constructeur : SteelSeries
  • Modèle : Apex 5
  • Type : Clavier mécanique hybride
  • Format : 100%
  • Layout : ISO FR
  • Switchs : SteelSeries Hybrid Blue ( w/ TTC)
    • Longueur de course : 4 mm
    • Point d’actuation : 2 mm
    • Résistance : ~50G
    • Durée de vie : 20 millions d’activations
  • Keycaps
    • Matériaux : ABS
    • Profil : OEM
  • Connectique : USB (non-détachable)
  • Rétroéclairage : RGB
  • Dimensions : 442,8 x 139,2 x 40,5 mm
  • Poids : 0,93 kg
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : 129€

Le clavier

Le packaging du clavier est tout comme la SteelSeries Rival 3, puisque dans la même temporalité, à savoir un mélange de blanc et d’orange plus rafraichissant avec une photo du clavier en guise de visuel sur la face avant. À l’arrière, on retrouve toutes les techs specs.

En bundle, on retrouve un repose-poignets magnétique frappé d’un logo SteelSeries. Le revêtement supérieur est en soft-touch, bien fini et agréable à l’usage (mais quid de l’usure ?) et le dessous comprend pas moins de sept patins antidérapants.

La plate supérieure est entièrement composé d’aluminium anodisé. Les switchs disposent d’un rétroéclairage RGB individuel et sont exposés. L’ensemble est assez sobre et apporte une belle touche d’élégance au niveau du traitement des angles, même plutôt classieux selon les goûts. Le clavier est proposé uniquement au format full-size. Au-dessus du pavé numérique, on remarque la présence d’un écran OLED personnalisable accompagné d’une large molette de réglage et d’un autre bouton de contrôle.

Les keycaps sont au profil OEM et sont en ABS. Un choix qu’on traite comme la peste ici à la rédaction. Le lettrage est lisible et n’est pas grossier comme on peut le retrouver sur pas mal de claviers estampillés « gamers ».

Test SteelSeries Apex 5

SteelSeries ne propose qu’une seule variante de ses switchs maisons. Ils sont de type clicky (similaires aux Cherry MX Blue), la diode RGB est implanté sur le dessus du housing et les stems (croisillons) sont entourés.

La plaque arrière est constituée d’ABS granuleux et épais et contient trois goutières différentes pour faire sortir le câble USB selon où bon vous semble : au centre, à gauche ou à droite. On retrouve par ailleurs cinq patins antidérapants dont les deux supérieurs qui se déplient pour surélever le clavier en fonction de ses préférences.

À l'usage

D’un point de vue qualité de construction, SteelSeries fait une bonne surprise. L’usinage est sans critique, le design est très réussi, mêlant sobriété, classe et modernisme avec ses noirs mat, ses angles légèrement arrondis, son lettrage typé mais pas trop, son écran LCD personnalisable et discret, le tout en s’acoquinant des carcans visuels du monde du gaming avec sa touche de RGB feutrée. Un équilibre maitrisé. Le repose-poignet est très agréable. Doux, très sobre, bien fini, difficile de s’en passer, aussi bien d’un point de vue ergonomie qu’esthétisme. Malheureusement, son revêtement en soft touch marque assez facilement. La molette de contrôle de volume (du moins, c’est sa fonction par défaut), est précise et très silencieuse. On regrette juste, encore une fois, que les caps soient en ABS fin, nous sommes tout de même sur un produit vendu à 130€ environ.

Parlons un peu du switch. SteelSeries annonce un switch hybride mais plus mécanique que traditionnel (membrane), apportant le confort et la durabilité de l’un avec l’accessibilité tarifaire et la « douceur » de l’autre. D’emblée, on est méfiant car on se retrouve avec un clavier à tout de même 130€ et une durée de vie annoncée à seulement 20 millions de frappes. Quelques secondes suffiront sur Internet ou dans nos tests pour trouver des claviers équipés de switchs Gateron ou Cherry dans une gamme de prix similaire ou inférieure, avec des touches en PBT et une durée de vie de 50 millions de frappe.

Le switch en question est réellement mécanique (on retrouve le système de résistance à ressort et le point d’actuation). C’est le traitement du signal qui est différent, puisqu’ici le le lien entre le switch et le PCB est celui d’un clavier à membrane et non pas par une tige (ou un système électro capacitif comme chez Topre ou les swtichs EC de Varmilo). Ici, c’est donc bien le bout du plongeur qui vient marquer le contact avec le PCB et non pas la rencontre avec une tige métallique tierce.

Néanmoins, force est d’admettre que ce switch, co-développé à l’aide du constructeur TTC, est une réussite. Et pourtant, je suis de nature très méfiante envers les claviers mécaniques de constructeurs « gamer ». Mais l’honnêteté et la surprise m’obligent à ne vous en parler qu’en bien. Premièrement, le feeling. La plongée est clairement douce, le clic moins résistant qu’un Cherry MX Blue, l’actuation se fait d’ailleurs légèrement avant le clic audible. Les plus entrainés arriveront donc à ne pas faire cliquer le switch en frappant. Le second point, c’est ce silence notable à la butée. Malgré l’exposition des switchs et le fait que les keycaps soit en ABS, pas de claquement à la butée, seulement un petit « pouc » doux et quasi imperceptible. La remontée elle, ne choque pas non plus. On n’a quelque chose de très léger et une micro-sensation d’amorti se dévoile. Enfin, les stabilisateurs sont étonnamment bons. La barre espace, la touche la plus sensible à la qualité de la stabilisation, ne souffre d’aucun ballottement, plonge et remonte parfaitement droit. Surprenant, vraiment. La sensation d’un « vrai » switch mécanique est parfaitement reconstituée.

Côté logiciel et personnalisation, il sera évidemment possible pour l’utilisateur de régler le rétroéclairage RGB selon différents modes, intensités, jusqu’à la personnalisation touche par touche. L’écran LCD apporte aussi son petit caractère et même si c’est complètement dispensable, le premier réflexe que l’on a est d’uploader sa petite image perso.

Conclusion

SteelSeries à travers ce clavier chercherait à proposer quelque chose d’accessible et qualitatif. Or si quelques incohérences s’opposent déjà à cette idée (touches en ABS fin, clavier tarifé à 130€), reste que ce clavier est au moins une alternative sur le marché des « claviers gaming » avec un switch intelligemment conçu, stable, plus silencieuse que la moyenne et une qualité de construction au globalement rendez-vous le tout pour un design travaillé, doux et épuré, sans compter le repose-poignets agréable et esthétique, si ce n’est qu’il marque assez facilement.

Ce clavier est donc une bonne surprise, réellement. C’est bien la première fois que je prends plaisir à utiliser un switch tactile. Mais deux critiques sont à énoncer : la première, des touches en ABS et la seconde, pas d’autre choix que ce switch tactile (dont la durée de vie est peut-être aussi critiquable), ce qui ne plaira pas à tout le monde.

 

 

  • 8.5/10
    Confort - 8.5/10
  • 8.5/10
    Qualité de fabrication - 8.5/10
  • 8/10
    Nuisances sonores - 8/10
8.3/10

Résumé

On aime :SteelSeries Apex 5 AmazonSteelSeries Apex 5 Stealth GamerSteelSeries Apex 5 LDLC

  • Les switchs légers et doux
  • Esthétisme général
  • Repose-poignet
  • Suivi logiciel cohérent
  • Butée et remontée plus silencieuse

 

On n’aime pas :

  • Toujours des keycaps en ABS fin
  • Switch clicky uniquement
  • Prix un peu élevé (durée de vie des switchs)
Envoi
User Review
5 (1 vote)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer