Après avoir passé au crible le clavier Spirit of Gamer Elite K10 (lien de l’article) c’est au tour de la souris Elite M60 de passer sur le banc de test de la rédaction Mac Fay Hardware. Nous avions été agréablement surpris par la frappe confortable et le rapport qualité/prix du clavier, la souris nous réserve-t-elle aussi une bonne surprise ? La réponse dans la suite de cet article !

C’est parti pour la présentation du bundle et le déballage !

[nextpage title = « Emballage et bundle »]

L’emballage ne pourra pas le cacher, il est clairement fait pour être entassé en rayon de boutique spécialisée. On retrouve la souris exposée sur un fond bleu vif très catchy et maintenue dans un plastique transparent. Outre la maitrise du coût de l’emballage, cette présentation donne directement une vue sur la souris et presque envie d’essayer de la prendre en main à travers sa protection.

Le logo Spirit of Gamer est présent sur le haut de la face avant accompagné de la dénomination de la souris « Elite-M60 » et ses principales caractéristiques sur le bas. Sur le dos de la boite, on  a un visuel de la souris vue de l’arrière montrant que l’on peut retirer un petit chariot contenant 4 galets métalliques afin d’adapter le poids de la souris à sa guise. On retrouve également un apperçu du soft de la souris, ce qui est assez intéressant puisque le clavier précédemment testé n’en avait pas. Les descriptions sur l’arrière du bundle sont en anglais et en français.

On retrouve plus amples caractéristiques détaillées et déclinées en cinq autres langues que celles citées plus haut. Sur le côté droit, des encarts photographiques qui présentent le rétro-éclairage bleu du logo SOG ou encore la gestion de DPI via la souris directement.

Passons maintenant au déballage, l’intérieur est composé d’un carton entièrement bleu et d’un plastique retenant la souris. On retrouve un manuel accompagné d’un CD d’installation des pilotes de la souris (osef) ainsi que de son soft.

Elite M60 Elite M60 Elite M60
Notre Elite-M60 est enfin sortie de son emballage, passons à sa décortication !

[nextpage title = « La souris »]

Elle est majoritairement composée de deux plastiques, l’un un peu plus cheap sur la base de la souris, brillant et laissant de fâcheuses trace de doigts, et un autre mate sur le dessus de la souris. Visuellement elle en impose pas mal.

Sur le côté gauche, on retrouve trois boutons à savoir les raccourcis « suivant/précédant » qui sont mine de rien bien pratiques, ainsi que le bouton « sniper » bien connu des joueurs de FPS. Juste en dessous, en guise de point de chute du pouce est présent un pad de caoutchouc antidérapant pour une fois assez bien placé. Sur le flanc droit de la souris on retrouve un prolongement pour l’annulaire ainsi qu’un visuel du profil software que vous utilisez (numéroté de 1 à 5).

Elite M60 Elite M60
L’arrière de la souris est assez cubique, ce qui donne un look à la fois particulier et unique. On y retrouve le logo Spirit Of Gamer ainsi que notre trappe pour les poids. L’avant est lui assez simple, pas de plastique en prolongement de la molette qui est donc comme « suspendue » entre les deux clics gauche et droit qui sont légèrement tuilés.

Elite M60   Elite M60Elite M60
Sur le dessus on a accès aux boutons pré-programmés pour modifier le niveau de DPI à la volée et un autre pour switcher de profil. Sur le dessous de la souris on retrouve quatre patins de glisse (un devant, un derrière et deux de chaque cotés) ainsi que le capteur optique de la souris. Pour ceux qui ne connaissent pas la différence entre un capteur optique et laser ou qui souhaitent des précisions, on vous invite à aller faire un tour sur notre article dédié ici.

Elite M60 Elite M60
On retrouve un câble gainé et tressé en noir et bleu d’une longueur appréciable de 2m, qui ne fera donc pas tache sur votre bureau et qui vous permettras un cable-management aisé.

  

On passe maintenant à la dernière partie de la souris, les poids ! On l’a abordé pendant la présentation, la souris est dotée de quatre boutons de 4 grammes permettant d’ajuster le poids de celle-ci à votre guise. La trappe sort assez facilement mais est tout de même résistante afin qu’elle ne s’échappe pas en utilisation. On retrouve nos quatre alvéoles de 4 grammes à l’intérieur. La souris pèse 151g à vide.

Elite M60 Elite M60
On a donc là une souris visuellement sympathique, au look prononcé qui offre tout de même 9 boutons programmables. Voyons un peu du côté du logiciel si c’est tout autant enthousiasmant !

[nextpage title = « Installation et logiciel »]

La reconnaissance et l’installation de la souris sur un Windows se fait en quelques secondes. La souris est parfaitement prise en charge nativement et même les boutons « suivant/précédant » sont fonctionnels.

Pour ce qui est du software, pour être sûr d’avoir la dernière version, nous avons choisi et nous vous conseillerons toujours de prendre la version disponible sur le site web (lien ici). Une fois le soft téléchargé et installé (quelques Mo seulement, donc très rapide) on se retrouve enfin devant le logiciel. Il est composé de trois parties distinctes, permettant toutes un paramétrage différent de la souris.

1ère partie : « Commande » :

Onglet assez classique pour une souris gamer, on retrouve les 11 boutons de la souris  avec  la possibilité de les affecter à une action précise ou au lancement d’un logiciel.

2ème partie : « Sensibilité » :

Vous avez accès au paramétrage de la sensibilité de la souris en contrôlant les axes X et Y. Vous pouvez aussi gérer la vitesse de défilement ou de double clic et enfin la résolution de DPI (aussi modifiable via la souris directement).

3ème partie : « Rétro-éclairage » :

On regrette un peu le clavier Elite-K10 nous proposant lui au moins trois couleurs (rouge, bleu, rose). Cette souris ne s’illumine qu’en bleu et l’onglet de gestion n’est pas franchement fameux. Le rétro-éclairage possède trois modes : allumé, éteint et mode « breathe » dont la vitesse est elle-même réglable sur trois paliers. Et c’est tout.

Une fois branchée, la souris s’illumine d’un bleu bien sympathique. On vous laisse admirer la bête :

Maintenant que les présentations de la souris et de son interface logiciels sont faites, passons au test !

[nextpage title = « Le test »]

Utilisation bureautique :

Ayant régulièrement besoin de lancer de nombreuses tâches, le fait de pouvoir les automatiser avec un simple clic est sympa. Ne serait-ce que le CTRL+S que j’ai paramétré sur le bouton Sniper permet de gagner du temps et faire une sauvegarde de vos documents presque instinctivement.

La prise en main est assez bonne, elle est plutôt petite mais costaude par rapport à la Corsair Sabre RGB que j’ai l’habitude d’utiliser. L’utilisation est confortable et le grip en caoutchouc au niveau du pouce est pour le coup vraiment bien placé !

Gaming :

Après plusieurs heures de jeux sur Battlefield 1 et Crysis 3 (oui on adore ces jeux à la rédaction !) la souris semble correspondre à sa dénomination de « gaming mousse ». Le capteur optique se montre très réactif, le bouton sniper à un excellent retour et les boutons programmables sont bien placés. Il faut avouer que pour une souris à 40€ elle fait bien son boulot. Le point positif est pour moi la facilité de pouvoir switcher entre les différents profils.

Malheureusement ma main est trop grande pour cette souris et la position de maintien est pour moi assez inconfortable. La souris reste tout à fait agréable à l’œil et le câble gainé fait propre sur un bureau. Le rétro-éclairage bleu rend très bien et n’est pas agressif dans le noir.

[nextpage title = « Conclusion »]

On se retrouve donc avec une souris proposée à un tarif de 40€, comprenant des poids réglables et des boutons programmables, un logiciel assez complet et une prise en main réussie. Est-ce suffisant pour dire que c’est une bonne souris ? Dans cette gamme de prix, on retrouve peu de concurrentes ayant autant de boutons programmables. Spirit of Gamer se positionne encore une fois avec un produit tout à fait correct, et si vous passez la barrière des préjugés vis-à-vis de la qualité, vous pourrez vous offrir une bonne souris sans vous ruiner !

Lien du produit :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer