Aujourd’hui, on vous présente un produit quelque peu particulier puisqu’il s’agit d’un set de touches pour clavier mécanique, le Quartz, provenant de chez Signature Plastics. Un set qui se compose de plusieurs kits en profil DSA et utilisant du PBT pour la confection.

Fiche technique

  • Constructeur : Signature Plastics
  • Modèle : Quartz
  • Type : Set de touches pour clavier mécanique
  • Compatibilité : Croisillon Cherry MX
  • Matériau : PBT
  • Profil : DSA

Comment obtenir un kit ISO FR ?

Signature Plastics est l’un des rares fabricants à proposer des kits de compatibilité avec les layout ISO, rendant ainsi possible l’installation de leurs sets sur nos chers claviers français. On prendra notre exemple sur l’exemplaire de test que nous avons reçu, à savoir le modèle Quartz. La version de base est en TKL et sur un layout ANSI US.

Pour obtenir un set compatible ISO, il vous faudra bien naturellement ajouter à votre commande. Si vous avez un clavier avec un pavé numérique (qui ne serait d’ailleurs pas conseillé pour les droitiers), rajoutez également un kit « Numpad » à votre panier. Enfin, pour les caractères spéciaux, vous pourrez optionnellement ajouter un kit « International » histoire de les retrouver sur votre clavier.

Test Signature Plastics DSA Quartz

Vous aurez ainsi toutes les touches nécessaires pour les monter sur un clavier au format full-size.

Notre avis sur le kit Signature Plastics Quartz

Outre le fait de customiser son clavier pour lui attribuer les couleurs de son choix, changer ses touches apporte de nombreux bénéfices. Premièrement, remplacer des touches usées ou lustrées, ce qui est rapidement le cas si vos touches sont faites d’ABS fin comme sur la quasi-totalité des « claviers mécaniques gamers ». L’avantage de l’ABS fin, c’est son faible coût et sa facilité de production, surtout pour intégrer de la transparence sur le lettrage dans le cas d’un rétroéclairage au niveau des switchs.

Test Signature Plastics DSA Quartz

À gauche de l’ABS fin, au centre, le PBT fin de Signature Plastics et à droite, du PBT épais issu du Varmilo MA105C.

Le deuxième, c’est donc de pouvoir passer sur un matériau plus noble et plus robuste : le PBT. Ici, les touches sont en PBT fin, ce qui est plutôt rare mais pas forcément une bonne chose. Le PBT épais est naturellement plus solide et étouffer logiquement mieux le bruit émis par les switchs lors de la frappe.

Enfin, changer un set de touches permet de passer à un autre profil. Comme pour l’utilisation de l’ABS, la quasi-totalité des « claviers mécaniques gamers » utilisent un profil de touche OEM. Le profil OEM est l’un des plus hauts et des plus courbés. Signature Plastics utilise ici un profil DSA, sans courbure et de faible hauteur. L’avantage : rendre plus plat votre clavier, ce qui ne change en rien la course des interrupteurs.

Test Signature Plastics DSA Quartz

Le kit installé sur notre Varmilo MA105C

Test Signature Plastics DSA Quartz

À gauche : le profil DSA (faible hauteur, sans courbure). À droite : le profil OEM.

 

À noter que le constructeur ne propose pas sur ce kit de touches à légendes multiples. Il vous faudra donc choisir si vous souhaitez avoir une rangée de chiffres ou les symboles et caractères spéciaux au-dessus des lettres. Un peu d’entrainement et on se rappelle très rapidement des emplacements des caractères absents du lettrage.

Test Signature Plastics DSA Quartz

Les performances

Un bien grand mot pour si peu de choses, mais cela reste essentiel pour tirer une conclusion complète de ce set. Premièrement, la différence amenée par le profil plat du DSA se fait très nettement sentir. Suivant l’inclinaison de votre clavier, un petit temps de réadaptation sera nécessaire pour retrouver le point d’actuation de vos touches. Une ergonomie différente, qui apporte son lot d’avantages (comme avoir un profil plus plat) et un inconvénient : une sensation de devoir aller chercher un peu plus loin les touches des rangées supérieures à la R3 (la rangée Q-S-D-F-G-H-J-K…) pour les atteindre et les presser. L’utilisation d’un repose-poignets peut alors s’avérer conseillée dans certains cas.

Côté nuisances sonores, en dépit d’un PBT fin, nous sommes plutôt satisfaits avec un bruit émis quasi-identique entre ce kit et les touches d’origine de notre clavier, voyez (ou écoutez) plutôt :

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Conclusion

Malgré l’utilisation d’un PBT fin, les performances sonores et la solidité ne sont pas en reste de la qualité globale de ce kit. Le constructeur propose un large choix de kits et de couleurs et pense à nous, européens, en proposant en option un kit ISO afin d’adapter le set à notre layout. Côté finitions, c’est pas mal du tout. Les légendes sont imprimées par dye-sublimation, ce qui les rend résistantes et visuellement bien appliquées. Concernant le profil choisi, le DSA n’est évidemment pas un profil courant et il vous faudra vous en habituer, tout comme il avait fallu le faire lors de votre achat de votre premier clavier mécanique.

Enfin, la note peut être salée : comptez $124 à l’heure où nous écrivons ces lignes pour un kit de base avec numpad (respectivement à $97 et $27), plus $18 pour un kit ISO  et $57 pour le set de touches International. C’est un budget, mais la durabilité de ces touches et la personnalisation ont un prix.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer