Encore un test du constructeur Sharkoon avec cette fois-ci un clavier mécanique plus standard, le Skiller Mech SGK3, puisqu’il ne dispose pas de switchs low profile comme le PureWriter RGB que nous avions testé il y a peu. Un clavier qui se veut surtout abordable tout en proposant un minimum d’atouts comme le rétroéclairage RGB et une durée de vie des switchs de 50 millions de frappe.

Description

  • Constructeur : Sharkoon
  • Modèle : Skiller Mech SGK3
  • Type : Clavier mécanique
  • Format : 100%
  • Layout : ISO FR
  • Switchs testés : Kailh brown
    • Longueur de course : 4 mm
    • Point d’actuation : 1,9 mm
    • Résistance : ~50G
  • Keycaps
    • Matériaux : ABS
    • Profil : OEM
  • Connectique : USB (non-détachable)
  • Rétroéclairage : RGB
  • Dimensions : 446 x 170 x 45 mm
  • Poids : 1,46 kg
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : 65€

Le clavier

Même si ce ne sera jamais un argument de poids face à la qualité finale d’un produit, on peut s’avouer qu’on aime les packaging un peu léchés. Ici, Sharkoon fait dans le old school un peu trop chargé à notre goût pour ce clavier. Mais bon, que voulez-vous ! On vous laisse découvrir :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3 Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

 

En revanche à l’intérieur, on observe une certaine attention sur la protection du clavier. Deux mousses latérales bien épaisses et solides, moulées aux tranches du clavier et une protection en plastique rigide sur le dessus, impossible qu’il bouge.

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

Niveau bundle, c’est aussi pauvre qu’indispensable : il n’y a que la notice d’utilisation (traduite notamment en français) du système de réglage du rétroéclairage RGB du clavier. Il a une vingtaines d’effets en tout, donc elle se révèle plutôt indispensable.

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

Voici donc le clavier. Il se repose sur une case entièrement en métal avec un petit rebord à l’avant, où l’on y voit le logo du constructeur placé en son centre.

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3 Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

 

Le profil des touches est en somme très classique : du pur OEM mais sur une plate faiblement inclinée :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

À l’arrière au centre, le départ du cordon USB tressé, plutôt rigide, et la fiche USB plaquée or qui va bien :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3 Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

 

Au-dessus des témoins lumineux (de couleur bleue), on retrouve le badge « Skiller Mech », pas encombrant, qui se fait vite oublier :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

Le clavier est proposé avec des switchs Kailh RGB, en trois versions différentes : Blue, Brown et Red. L’avantage par rapport aux Cherry MX ou Gateron, c’est qu’ils disposent d’un matériau mat au niveau de la led, pour une diffusion plus douce et plus homogène de l’éclairage :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3 Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

Le clavier s’incline selon deux angles uniquement : avec ou sans patins élévateurs :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3 Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

 

Enfin le constructeur a opté pour des stabilisateurs Cherry, droits et efficaces

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

À l'usage

Question confort, on a beau penser que ce SGK3 pourrait être un clavier comme on en trouve partout ailleurs sur Internet, il y a quand même quelques points qui changement grandement par rapport à la majorité. Le premier, cette case en métal lourde qui lui confère un poids important, donc un bon maintien sur le bureau, mais aussi une bonne gestion des nuisances sonores malgré l’apriori que l’on pourrait avoir concernant la question des switchs exposés. Pas de ping, pas de résonance, juste le bruit habituel des switchs et le résultat de leur association avec des touches en ABS fin. On reste loin du faible niveau de nuisances sonores du Filco Majestouch II ou encore du Sharkoon PureWriter RGB que nous avions testé il y a peu, mais c’est tout de même bien net. C’est un excellent point que nous souhaitions souligner.

Deuxième point positif et pas des moindres, une inclinaison relativement peu prononcée. Question ergonomie, on est vraiment sur un équilibre très juste. Pour ceux qui préfèrent, des patins ajustables sont présents sous la case comme montré précédemment en photos. La frappe se révèle ainsi très instinctive et bien dosée.

Enfin, le constructeur a fait le choix de proposer des stabilisateurs Cherry ! Très bonne nouvelle donc, surtout pour le prix demandé, cela permet d’avoir une barre espace qui ballote relativement peu et proposent des nuisances sonores très contenues.

Au niveau rétroéclairage, on a le droit à un panel très complet d’effets : Static (plusieurs coloris), touche par touche, ondes, éclatement, vagues, respiration, random et bien d’autres encore.Toues les effets sont changeables à la volée, mais également via un logiciel de contrôle du clavier, très léger, qui vous permettra également de régler le polling rate et éditer des macros :

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

Test Sharkoon Skiller Mech SGK3

La liste est longue et tout est décrit dans la vidéo de présentation du constructeur, visible également sur la fiche produit :

 

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Conclusion

Le Sharkoon Skiller Mech SGK3 surprend. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il ne semble ne rien à voir avec la pléthore de « claviers mécaniques » que l’on trouve partout sur Internet. Lourd, solide, nuisances sonores nettement mieux contenues que la moyenne, soins apportés sur les stabilisateurs, il n’a rien à envier à ce que même la plupart des « grands constructeurs gamers » peuvent proposer à des tarifs allant du double au triple de celui requis pour acquérir ce clavier.

Les effets de rétroéclairage sont très complets et je logiciel est léger et facile à prendre en mains, avec toutes les fonctionnalités de base dont on se sert tous. On regrette seulement que le câble USB ne soit pas détachable au besoin, autrement, ce clavier est hautement recommandé par la rédaction pour les budgets moyens et même supérieurs.

Sharkoon Skiller Mech SGK3
  • 9/10
    Qualité de fabrication - 9/10
  • 9/10
    Qualité de frappe - 9/10
  • 9/10
    Nuisances sonores - 9/10
9/10

Résumé

Sharkoon SKILLER Mech SGK3 amazonOn aime :

  • La case en metal lourde et solide
  • Le design épuré
  • L’inclinaison proposée
  • Les effets d’éclairage complets
  • Logiciel simple d’utilisation
  • Les nuisances sonores très nettement inférieures à la moyenne
  • Le prix

 

On n’aime pas :

  • Pas de câble USB détachable
Envoi
User Review
0 (0 votes)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer