Toujours dans la souris Roccat et avec cette fois-ci la Kone AIMO Remastered qui comme son nom l’indique, est une révision de la Kone AIMO. Une souris imposante visuellement plutôt orientée RTS/MOBA grâce à ses très nombreux boutons et son ergonomie plutôt orientée « confort ».

Caractéristiques

  • Constructeur : Roccat
  • Modèle : Kone AIMO Remastered
  • Type : Souris filaire
  • Rétroéclairage : Oui (RGB – 5 zones)
  • Capteur optique : Roccat Owl-Eye
  • DPI : 100 à 16 000
  • Tracking : 250 IPS Max
  • Nombre de boutons : 12
  • Switchs : Omron
  • Durée de vie : 50 millions de clics
  • Dimensions : 125 × 85 × 40 mm
  • Poids : 130 grammes
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : 79€

La souris

Roccat a pris la nouvelle habitude de ne rien fournir en bundle, pas même un set de patins de rechange et le design du packaging restant tout à fait le même que celui de la Kain 120, on se contentera simplement de poser ces trois photos ici :

La souris se veut imposante mais aborde un agencement cohérent au vue du type de jeux auxquels elle se destine principalement. On retrouve une coque à l’ergonomie dextre avec une largeur maximale enregistrée à la base de pas moins de 85mm. La partie supérieure de la souris propose deux boutons principaux dans la continuité de la coque avec un rétroéclairage RGB imposant de leur départ jusqu’au début de la coque et qui abritent des switchs Omron d’une durée de vie de 50 millions de clics.

Entre les deux, une large molette qui bénéficie elle aussi de son propre rétroéclairage surmonté d’un revêtement en caoutchouc. Cette mollette est dite 4D, elle s’incline à gauche et à droite en plus du défilement vertical classique. Sous cette molette, deux boutons attribués par défaut au réglage du DPI dont le nombre de paliers et leurs niveaux sont paramétrables. Sur le reste de la coque, on termine avec un logo imprimé et un marquage « Kone AIMO » sur la gauche.

Sur le côté droit, rien de particulier puisqu’aucun bouton supplémentaire et une ergonomie assez droite avec une légère montée sur la première moitié de la tranche. À gauche, la tranche bénéficie également d’un revêtement en plastique mat un évidement marqué pour le pouce, entouré de non pas deux mais trois boutons latéraux (nommés de T1 à T3) : deux traditionnellement au-dessus du pouce et un plus large en bas au niveau de la base qui est attribué par défaut à la fonction Easy-Shit+, permettant d’attribuer une seconde fonction à tous les boutons de la souris.

Enfin, le dessous de la souris, très imposant visuellement avec des formes géométriques à tous les niveaux et pas moins de cinq patin en PTFE pour assurer la glisse du mulot qui pèse tout de même 130 grammes. La souris se branche en USB avec un câble tressé d’environ deux mètres.

Test Roccat Kone AIMO Remastered

À l'usage

Pour commencer par les points objectifs, parlons de la qualité de fabrication. Ici, Roccat nous régale avec des matériaux nobles, bien appliqués et de bonne facture. L’usinage n’a aucun défaut, les ébavurages nets et maitrisés, le rétroéclairage (imposant, certes) est doux. Les différentes matières utilisées, notamment le plastique mat doux sur les côtés et la coque supérieure, semble être plus épais et d’encore meilleure qualité que sur la Kain 120. Les différents boutons additionnels bénéficient d’un revêtement en plastique brillant et cela permet de les identifier, outre leur forme prononcée, facilement du reste. La molette est, comme le constructeur nous le propose d’habitude : parmi ce qu’il se fait de mieux sur le marché, avec une proéminence équilibrée, un revêtement efficace, des crans espacés comme il faut et une résistance aux petits oignons. Seul regret, mais ce n’est pas un point pertinent sur une souris de ce gabarit, le cordon tressé.

Pour la prise en main, pareil, Roccat propose une souris travaillée, à l’ergonomie certes singulière mais très bien imaginée. OK, cette souris est grosse. Du moins, large, car en longueur on reste sur des dimensions courantes. Le poids, de 130 grammes, ne sera pas un allié pour tout le monde. Mais sa répartition équilibrée, même à moi qui suis plutôt amateur de souris du style Kain 120, Xtrfy M4 ou encore Sharkoon Light² 200 pour ne citer que les dernières en test, me permet très aisément de déplacer la souris instinctivement. Le positionnement des boutons latéraux est très bien pensé et les rend tous très accessibles facilement. Leur activation l’est tout autant. Un petit point négatif, à titre strictement personnel, c’est la différence de dureté entre les deux boutons principaux. Le clic gauche propose une résistance au-deçà de ce que l’on peut constater sur les switchs de la Kain, tandis que le clic droit est un Omron plus léger, assez sujet au miss-click.

Le contrôle et le paramétrage de la Roccat Kone AIMO Remastered se fait sans suprise avec le logiciel de contrôle unifié Roccat Swarn. On y retrouve donc la possibilité sous le premier onglet « Paramètres » de modifier la vitesse de défilement vertical, mais aussi d’inclinaison horizontale puisqu’on rappelle que la souris possède une molette « 4D », ainsi que la vitesse du pointeur Windows. À droite, on peut paramétrer jusqu’à cinq paliers de DPI sur des niveaux allant de 100 à 16 000 DPI par pas de 50 unités.

Test Roccat Kone AIMO Remastered

Le second onglet permet de gérer l’attribution des touches. La première colonne permet d’accéder aux fonctions principales, tandis que la seconde est réservée aux fonctions secondaires accessibles avec le bouton dédié à la technologie Easy-Shit+, de base attribuée au bouton latéral T3 (celui numéroté en 10 sur le schéma du logiciel).

Test Roccat Kone AIMO Remastered

Dans le troisième onglet se cachent les paramètres avancés de la souris, permettant notamment de régler le polling rate, le LOD, l’ajustement logiciel de l’angle, etc.

Test Roccat Kone AIMO Remastered

Enfin le dernier onglet permet d’accéder au contrôle du rétroéclairage RGB de la souris. Plusieurs effets sont prévus : respirant, clignotant, vagues, etc.

Test Roccat Kone AIMO Remastered

Conclusion

Cette Roccat Kone AIMO Remastered est bien évidemment réservée avant tout aux avertis. Son large gabarit, son poids et ses très nombreux boutons, qui donnent d’ailleurs toute sa pertinence à la technologie Easy-Shift+, répondent à des besoins spécifiques qui quelque part, ne rendent pas cette souris passe-partout.

En revanche, pour de la bureautique (assez) avancée et bien évidemment pour les jeux de type MOBA/MMO/RTS, elle offre un confort indéniable et une ergonomie pertinente (à condition d’avoir une main assez grande), jusqu’au choix de proposer des switchs différents pour les boutons principaux. La qualité de fabrication est au rendez-vous, mais un design qui s’éloigne de la sobriété que commençait enfin à acquérir Roccat avec les Kain ou la Kone Pure, qui manquait à leur produit pour pouvoir se fondre dans plus de décors (notamment en milieu professionnel). Question de goût, cependant.

Enfin, notez que les notes attribuée à la prise en main et à la glisse sont particulières. La souris est grosse et pèse 130 grammes, ce qui ne conviendra pas à tout le monde, mais pour ceux chez qui c’est un avantage, imaginez directement que cette souris décroche une médaille d’or.

Roccat Kone AIMO Remastered
  • 9/10
    Qualité de fabrication - 9/10
  • 9/10
    Performances - 9/10
  • 8.5/10
    Glisse - 8.5/10
  • 8.5/10
    Prise en main - 8.5/10
  • 9.5/10
    Suivi logiciel - 9.5/10
8.9/10

Résumé

roccat kone aimo remastered ldlc roccat kone aimo remastered amazonOn aime :

  • Revêtement mat
  • Performances capteur
  • les Switchs
  • Qualité de fabrication
  • Personnalisation

 

On n’aime pas :

  • Pas de bundle
  • Imposante
  • Manque de sobriété
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer