Introduction

Il y a quelques mois NZXT annonçait la sortie du Kraken M22, un AIO reprenant les codes de son grand frère X42 dans un prix contenu. Aujourd’hui c’est ce petit monstre qui passe entre nos mains !

Nous avions déjà testé et approuvé le Kraken X62 et le combo Kraken X42/G12, le fait que cet AIO soit plus accessible va-t-il jouer sur sa qualité de fabrication et ses performances ? Réponse dans l’article !

Emballage et bundle

On commence par un tour de l’emballage avec la face avant du produit où l’on retrouve la sobriété de NZXT, simplement la dénomination du produit, l’indication « 120mm Liquid Cooler » et un visuel du produit avec le halo du block CPU illuminé en violet.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

On passe à la face arrière où l’on découvre un visuel du produit installé sur une carte mère NZXT où d’ailleurs on aperçoit un G12 installé sur la carte graphique. On retrouve diverses informations sur la pompe, le ventilateur ou encore le fait que les tubes soit renforcés, et pour finir un aperçu de CAM, le logiciel de monitoring NZXT qui permet de contrôler sa configuration et l’éclairage de ce Kraken M22.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Les autres faces de l’emballage sont aux couleurs de la marque, à savoir le violet, et comportent des informations traduites en 11 langues ou encore un récapitulatif complet des caractéristiques du produit.

On passe à l’ouverture où l’on retrouve notre produit ainsi que la notice de montage bien calée dans un support en carton sur mesure.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Photo de l’ensemble du bundle :

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Niveau accessoires, on retrouve le socle de fixation carte mère, l’adaptateur pour les sockets AMD et les différentes visseries. On retrouve également le câble USB afin de connecter ce M22 à la carte mère.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

On passe sans plus attendre à la présentation du watercooling en lui-même et du ventilateur qui l’accompagne.

Le watercooling

Le fameux ventilateur n’est autre qu’un NZXT Aer P, un ventilateur ayant les caractéristiques suivantes :

  • Vitesse min : 500 tr/min
  • Vitesse max : 2000 tr/min
  • Nuisances sonores : 21 dB
  • Connectique : 4pin PWN
NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Le ventilateur en lui-même reste assez sobre avec ses 7 pales et son logo NZXT au centre. Petite précision sur le câble qui est gainé, on apprécie ce détail.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

On passe au kit AIO, le produit reste entièrement noir et respire la qualité. On retrouve sur les deux flans du radiateur le logo de la marque inscrit en brillant.

 NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Assez étonnant puisque c’est la première fois que nous croisons ce détail, la connectique d’alimentation qui n’est autre qu’un 3pin PWN n’est pas sur le block CPU comme nous avons l’habitude de le retrouver mais sort du radiateur. Ceci s’explique par le fait que la pompe de ce kit AIO est installée au centre du radiateur, permettant de faire circuler le liquide dans le watercooling. On vous l’accorde, c’est peu commun et nous ne disposons pas d’énormément d’informations dessus mis à part ses 3000 tpm de vitesse.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB

On précise que le câble 3pin PWN n’est lui pas pourvu d’une quelconque gaine.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Le radiateur reste relativement fin et discret avec une surface de refroidissement de 120mm (une hauteur de 152mm) et une épaisseur de 32mm.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Sur la base du watercooling on retrouve les deux tuyaux d’arrivée et de sortie tous deux renforcés avec une gaine en plastique ainsi qu’un bouchon de vidange, permettant de changer, dans le temps, votre liquide de watercooling afin de préserver et de prolonger la vie de votre refroidissement processeur.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

On termine cette présentation avec le block CPU, dépourvu de pompe donc il est du coup plus petit que celui que nous pouvions retrouver sur ses grands frères Kraken série X. Il reprend cependant les mêmes codes avec un top brillant sous lequel on aperçoit les parties lumineuses dont le logo NZXT.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Présente sur le côté, seulement la connectique USB présente dans le bundle, pas de connectique de contrôle des FAN ou de gestion via CAM, c’est l’une des raisons de son prix plus attractif que ses grands frères.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Présent sur la partie conductrice, un badge de pâte thermique préinstallé, c’est pratique lors de la première installation !

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Allez, le tour de ce petit monstre est maintenant terminé, on passe à son test !

Benchmark et performances

Voici la plateforme sur laquelle nous allons charcuter ce NZXT M22

  • Processeur : FX-8370E
  • Carte mère : Asus Sabertooth 990FX R2.0
  • RAM : 2x4go Gskill Sniper 1600Mhz
  • GPU : Sapphire RX580 8go
  • Stockage : SSD Kingston 240go
  • Alimentation : FSP Hydro G 650w

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Le watercooling est maintenant en place, voyons ce que ça donne !

42° sur notre FX8370E à 3,3Ghz et 45° à 4,0Ghz, ce petit AIO 120mm s’en sort pas trop mal même s’il se fait talonner de près par des Air Cooling bénéficiant d’un refroidissement push/pull. On précise que malgré ses (seulement) 120mm il vient titiller des watercooling 240mm à quelques degrés près, pas si mal comme performances même si on espérait mieux !

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Niveau nuisances sonores, les NZXT Aer P ne sont plus à présenter et c’est un véritable succès au prorata performances/bruit avec seulement 26dB au repos et 34 dB en charge.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB

On passe à la présentation du logiciel l’accompagnant et aux effets d’éclairages disponibles !

Software et éclairage

Niveau logiciel, tout se passe via le logiciel NZXT Cam Monitoring où l’on retrouve divers paramètres d’éclairage, qui ont fait au passage en partie le succès de la série Kraken X. On retrouve les éclairages présélectionnés, le menu start qui va changer la couleur de votre bloc CPU en fonction de la température du processeur, le menu personnalisé où vous avez un peu plus la main sur les couleurs et le mode Audio qui lui, un peu comme le menu start, va changer la couleur en fonction du son dégagé par votre configuration.

NZXT M22 watercooling 120mm RGB  NZXT M22 watercooling 120mm RGBNZXT M22 watercooling 120mm RGB  NZXT M22 watercooling 120mm RGB
Voici quelques clichés de ce NZXT M22 illuminé de différentes couleurs :
NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB NZXT M22 watercooling 120mm RGB

Quoi de mieux pour vous faire découvrir ce qu’il est possible de faire avec les effets d’éclairages qu’un visuel en action ?

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

 

On a fait le tour du produit, de ses performances et de ses éclairages, on passe à la conclusion !

Conclusion

Pour conclure avec ce produit, c’est un watercooling à la facture digne des produits NZXT, à savoir haut de gamme. La marque a clairement écouté sa communauté avec un produit visuellement aussi beau que les Kraken X et reprenant les fonctionnalités d’illumination qui ont fait le succès de ces kits AIO. Un peu déçu des performances que nous espérions un poil meilleures mais qui restent correctes et les nuisances sonores de ce produit se feront oublier facilement, couvertes par le son ou une carte graphique en jeu.

On regrette la fonctionnalité de contrôle indépendante de la pompe via CAM, mais pour proposer un produit plus intéressant en termes de prix il fallait bien faire des concessions et cela ne joue pas/peu sur les performances du produit.

Niveau prix, ce produit se place certes moins cher que les Kraken X mais toujours dans le haut du panier avec un prix de 100 €. Niveau performances vous trouverez certes mieux/moins cher dans ces prix, avec des surfaces de refroidissement doublées, mais aucun d’entre eux ne reprend les possibilités d’illumination de ce Kraken M22. Il va falloir peser le pour et le contre, mais à l’ère du RGB ce produit est loin d’être mal positionné !

Acheter le produit :

Ressenti perso :

Un produit qui fonctionne plutôt bien et qui propose un visuel sobre et un éclairage aux petits oignons, ce sont pour moi les codes à respecter en 2018 et NZXT l’a bien compris !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer