On vous avait parlé récemment de Loxjie avec son A30, un amplificateur class D tout-en-un. On vous présente cette fois-ci le A10, toujours un ampli class D mais uniquement doté de RCA en entrées audio. Avec son design original et sa TPA3116 de chez Texas Instrument en guise de puce d’amplification, il s’attaque directement aux ténors du marché de l’entrée de gamme.

macfay_hardware_loxjie

Caractéristiques

  • Constructeur : Loxjie
  • Modèle : A10
  • Type : Amplificateur class D
  • Châssis : Aluminium CNC
  • Amplification :
    • Class D Texas Instrument TPA3116
    • Rendement : 92%
    • 2x 50W @ 4Ω
  • Entrées :
    • RCA
  • Sorties :
  • Alimentation/Recharge : Secteur
  • Accessoires fournis : Bloc d’alimentation
  • Dimensions : 193 x 84 x 58mm
  • Poids : 475g
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public conseillé : 79€

 

Le Loxjie A10

Le Loxjie A10 est un ampli class D on ne peut plus simple et forcément, ce que l’on peut en dire sur son packaging et ses fonctionnalités le sont tout autant. Dans sa belle boite naïvement estampillée « Hi Res », on retrouve le A10 confortablement installé dans sa protection. Il ne sera fourni qu’avec son bloc d’alimentation. Un bloc simple qui donne 19V en sortie pour 6A.

La version de test que nous avons eue est la rouge, mais il est également disponible en noir. Tout ce que l’on peut dire, c’est que le design est sacrément original. Sa forme triangulaire sera peut-être pas la plus facile à intégrer à votre environnement, mais l’effet est clairement là. La version rouge appuie encore plus cette originalité à notre sens.

À l’avant, on retrouve un bouton d’allumage / extinction de l’appareil. La diode rouge indique qu’il est en veille et en bleue pour signifier qu’il est allumé. En dessous, on note la présence d’un sigle « A10 » au design qui rappelle effectivement celui de l’ampli. Dessous, le potentiomètre pour régler le volume.

À l’arrière de la bestiole, la disposition des différents connecteurs est également pyramidale. Tout en haut, on a les connecteurs RCA l’un au dessus de l’autre, puis on descend en s’évasant pour accueillir les borniers enceintes qui suivent la forme de l’ampli. En plein milieu de ces derniers, on a le connecteur de l’alimentation.

Test Loxjie A10

 

À l'écoute

On n’a pas pu s’empêcher de comparer notre A10 de test avec notre SA-50 du constructeur SMSL, la référence la plus populaire dans le milieu et tant mieux vu les qualités d’écoute qu’il propose. Pour notre test, on a utilisé un EarMen TR-Amp et une paire d’Eltax Monitor III, des enceintes bibliothèques immanquables et qui trônent depuis des années dans le Top 10 des ventes mondiales dans cette gamme de prix qui sont souvent le choix premier de ceux qui veulent sonoriser un bureau ou un petit salon avec qualité et budget serré.

Bon, d’emblée à l’allumage de l’appareil, on constate un point fâcheux : la présence d’un whitenoise. Inaudible à faible volume, dès que l’on place le niveau à « 9 heures », il se fait entendre lorsque la musique est coupée. Le niveau du whitenoise est ensuite proportionnel au volume d’écoute de « 10 heures » jusqu’à midi puis stable (mais on arrive à un niveau très audible) à partir de ce point. Il commence à s’atténuer à partir de 14h. Heureusement, vu la puissance de l’ampli, aucun risque de devoir pousser le potentiomètre aussi loin, si l’on est équipé d’un DAC qualitatif. Cela dit, c’est toujours un peu décevant d’être confronter à ce genre de situation. On ne possède peut-être pas la meilleure installation électrique, mais notre SMSL SA-50 est lui, totalement silencieux et notre Loxjie A30 lui aussi ne faisait aucun whitenoise. À partir de ce constant, on peut facilement écarter l’hypothèse d’un réseau électrique bancal.

Passé cette première présentation, on s’attaque au sujet principal : les performances musicales de ce petit ampli. Comme pour le concurrent direct que nous lui attribuons, la première chose qui frappe c’est sa puissance. Couplé à notre EarMen TR-Amp, nous n’avons jamais eu à pousser le potentiomètre plus loin que le premier quart, que ce soit pour une écoute de proximité ou bien dans un petit salon et tant mieux, étant donné qu’à un plus haut volume, le whitenoise commence à se faire entendre. Le Loxjie A10 est capable d’une belle tenue, notamment un niveau de début de distorsion placé vraiment haut qui lui permet de faire monter le volume sans crainte pour la musicalité.

Fun fact, si on devait résumer les différences entre le SMSL SA-50 et le Loxjie A10, on pourrait faire une analogie avec leur facteur de forme. Le Loxjie propose une notion du détail plus pointue que le SA-50, tandis que ce dernier a une scène musicale un peu plus large et plus « live ». En fait, dans le premier cas, on a une écoute plus sensible et un peu plus linéaire, tandis que dans le second on est directement un peu plus dans la chaleur et le rebond. La différence n’est pas aussi marquante à l’écoute, mais elle se fait tout de même sentir. Autrement dit, le A10 et le SA-50 ne sont pas rivaux sur tous les points, ils sont aussi différents dans l’approche. L’un travaille littéralement un tout petit peu plus sur la verticalité, l’autre l’horizontalité. On vous laisse deviner qui fait quoi.

Pourtant, avec le A10, on a tout même une belle image stéréo. Il ne s’agit pas d’un rendu étroit et timide malgré ce que nous venons de dire. À faible volume, le Loxjie l’emporte avec une linéarité plus respectueuse que son homologue, mais dès lors que l’on pousse le volume plus loin, le SMSL s’aligne tout en proposant un peu plus de chaleur. Il va de soit que c’est surtout la combinaison de la source, des câbles et des enceintes qui accompagneront l’ampli qui donneront la teinte de votre choix. Ceci dit, en remplaçant les Eltax Monitor III par des Q Acoustics 1020i, on obtient une meilleure cohérence matérielle avec le Loxjie qu’avec le SMSL. Au final, il n’y a réellement pas de grand vainqueur entre les deux, tous deux ont leurs points forts respectifs. Il est uniquement plus probable d’avoir du whitenoise avec le Loxjie (d’après les commentaires des utilisateurs sur la fiche produit Amazon, cela semble relativement récurrent) qu’avec le SMSL. On tient à préciser que ce n’est pas une science exacte. Notre SMSL SA-100 fait un whitenoise lui aussi et nous avons également déjà eu un SA-50 qui en faisait, certes dans les deux cas dans de moindres mesures, mais tout de même.

 

Conclusion

Avec le A10, Loxjie frappe fort dans le monde des amplificateurs class D. Non seulement ce modèle se démarque par son esthétique travaillée, mais également par ses performances dans un catalogue mondial rempli de tout et de n’importe quoi. À notre sens, il se permet de talonner avec beaucoup d’arguments le SMSL SA-50, disponible cependant à quelques euros de moins pour ce dernier. Le Loxjie A10 proposera un son peut-être moins orienté « plaisir d’écoute direct » tandis que le SMSL pourra par moment poser un voile sur certaines fréquences que le Loxjie ne fait pas, conférant à ce dernier un peu plus de précision sans tomber dans une fatigante écoute analytique.

Reste que le form factor du A10 pourra peut-être poser des problèmes d’intégration à certains agencements et que son whitenoise manquera de pouvoir détrôner le SA-50, même s’il peut s’agir d’une loterie sur ce point. Nous avons eu par exemple, plusieurs SA-50 entre nos mains et nous confirmons que certains en avaient, d’autre non dans une plus grande proportion, il pourrait en être de même pour le A10. En attendant, il reste un choix de qualité.

 

Loxjie A10
  • Performances
  • Construction
  • Ergonomie / Design
4

Résumé

loxjie a10 amazon loxjie a10 audiophonicsOn aime :

  • Le design !
  • Une écouté détaillée
  • Puissance
  • Prix

 

On n’aime pas :

  • Whitenoise audible
  • Léger manque de largeur de scène

 

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer