Du nouveau aujourd’hui avec LDLC pour le test d’un mini PC, il s’agit du LDLC Cubic MP1, un ordinateur ultra-compact dédié à la bureautique. La déclinaison MP1 est la plus compacte du catalogue. Voyons ce qu’il a dans le ventre !

Description

  • Constructeur : LDLC
  • Modèle : Cubic MP1
  • Type : Ordinateur
  • Format : ultra-compact
  • Configuration
    • Processeur : Intel Celeron N4000 (Dual Core)
    • RAM : 4Go LPDDR4
    • Stockage : eMMC 64Gb + slot microSD/SDHC/SDXC (128 Go max.)
    • WiFi : AC
    • Bluetooth : 4.1
    • Ethernet : 10/100/1000
    • USB : 1 x 2.0 + 1 x 3.0
    • Vidéo : HDMI 2.0
  • OS : Windows 10 S
  • Support de montage VESA (75 x 75 mm / 100 x 100 mm) + visserie incluse
  • Dimensions : 70 x 70 x 34 mm

 

Le PC

Le LDLC Cubic MP1 est livré dans une boite en carton de bonne facture, bien plus grosse que le PC en lui-même, tout simplement pour avoir suffisamment de place pour contenir les accessoires fournis, dont un support de fixation VESA 75 / 100 et le bloc d’alimentation.

Vraiment tout petit avec ses dimensions de 70 x 70 x 34 mm, le LDLC Cubic MP1 bénéficie d’un design sobre, passe-partout et de bonne finitions d’assemblage. Sur le dessus, on retrouve le logo de la marque en blanc imprimé sur de l’aluminium brossé noir mat. En dessous, quatre vis entourées de rondelles de caoutchouc pour le maintien.

Sur la face avant sont situés le bouton d’allumage, secondé d’une diode verte en guise de témoin d’activité, ainsi que les deux seuls ports USB embarqués (un 2.0 et un 3.0). À droite, un petit autocollant et un port antivol. À l’arrière, a la sortie HDMI 2.0, le port ethernet 10/100/1000, la grille d’aération pour le ventilateur et le port d’alimentation. Enfin à droite, un discret slot microSD/SDHC/SDXC capable de prendre en charge des médias de 128Gb maximum, de quoi épauler le stockage interne eMMC de 64Gb.

Tout comme à l’extérieur, l’assemblage intérieur est très propre et les matériaux utilisés inspirent robustesse et qualité.

Vraiment compact, le LDLC Cubic MP1 pourrait-il être votre meilleur compagnon pour le streaming audio et vidéo ?

Test LDLC Cubic MP1

Le LDLC Cubic MP1 accompagné d’un DAC NuForce uDAC3

 

À l'usage

Philosophie du LDLC Cubic MP1

Il faut bien comprendre ce à quoi se destine ce type de machine avant de se lancer : il s’agit d’un mini PC d’appoint (ou pas d’ailleurs), dédié à la bureautique légère, au surf et aux contenus multimédia (streaming vidéo ou audio par exemple). Évidemment, avec ses deux petits cœurs, le Celeron N4000 ne fera pas de merveilles en termes de nervosité, mais pour des tâches basiques ses performances suffiront. La compatibilité VESA appuie ce côté compact de l’ordinateur qu’il devient alors possible de cacher derrière un écran, à condition que celui-ci soit également compatible. Avec des contraintes techniques de refroidissement, les possibilités sont peu nombreuses en termes de choix de micro processeur, mais il aurait peut-être été pertinent de proposer une déclinaison de ces machines avec une gamme Pentium (par exemple le N5000, un quad-core qui a également un TDP de 6W sur le même socket FCBGA1090).

Matériel et performances

LDLC décline (pour l’instant ?) ses Cubic MP  en trois versions. Le MP1 est la déclinaison la plus compacte proposée mais tous partagent les mêmes composants : un processeur double cœurs sans Hyper Threading, le Intel Celeron N4000 avec un tout petit TDP de 6W qui embarque un iGPU Intel UHD 600, capable de prendre en charge l’affichage 4K à 60Hz, le tout épaulé par 4Gb de LPDDR4 et d’un stockage interne de type eMMC de 64Gb.

Côté stockage, d’emblée le Cubic MP1 semble être porté vers le cloud ou un stockage partagé en réseau avec sa capacité interne de 64Gb, même s’il est tout à fait possible de lui adjoindre une carte microSD/SDHC/SDXC d’une capacité max de 128Gb « seulement ». Côté performances, il peut y avoir de tout et de n’importe quoi chez les disques durs de type eMMC. Voici notre relevé sous Crystal Disk Mark :

Test LDLC Cubic MP1 Crystal Disk Mark

On reste évidemment loin des performances d’un SSD qui pourrait côtoyer les 500MB/s en vitesse de lecture par exemple, mais on a déjà vu largement pire par le passé sur des produits similaires. Cette vitesse de lecture et d’écriture permet tout de même de lancer le système d’exploitation et les applications assez rapidement et de manière totalement silencieuse. À ce propos, le Cubic MP1 est semi-passif. Un petit ventilateur se fera entendre lorsque le processeur se sentira chargé, mais rien de dérangeant de notre point de vue.

Le LDLC Cubic MP1 est fourni avec Windows 10 S, cela signifie que seules les applications natives incluses dans Windows 10 et celles disponibles au téléchargement dans le Microsoft Store pourront être installées et utilisées. Pour un usage complètement lambda, cela peut suffire à condition d’utiliser Microsoft Edge qui, même s’il a énormément progressé en termes de fonctionnalités et de compatibilité depuis son passage sous Chromium, ne sera pas forcément au goût de tous. Heureusement, pour les utilisateurs plus avertis, le passage en mode Windows 10 tout court est possible. Une opération irréversible mais totalement gratuite.

Ergonomie : un détail qui fâche

Question connectique, il y a tout ce qu’il faut, ou presque. Commençons par un détail : la présence de deux ports USB uniquement devrait suffire au quotidien, à condition certainement d’adjoindre à ce PC un kit clavier/souris sans fil qui fonctionne en Bluetooth ou avec une récepteur USB unifié sur un seul dongle, histoire de laisser le second port USB disponible pour d’autres choses : stockage externe, imprimante, ou… Ce qui nous amène au second point.

Vous l’aurez remarqué, pas de prise jack sur ce modèle. Ses grands frères, les MP2 et MP3, en disposent d’un. Pour le son, cela transitera donc en  HDMI ou Bluetooth. Si on part du principe que cette machine est principalement destinée aux utilisateurs lambda, alors ce paramètre peut devenir une contrainte puisqu’il faudra s’assurer que l’écran auquel le PC sera branché dispose de hauts-parleurs accessibles par l’entrée HDMI ou qu’il soit branché à un ampli qui en dispose d’un aussi. Ou bien de prévoir un système sonore compatible Bluetooth. Dans les deux cas, ce ne sont pas des scénarios auxquels tout le monde pourrait penser. L’autre solution serait alors, comme nous le suggérions en photos dans l’onglet précédent, d’adjoindre un DAC USB à la machine, en particulier pour ceux qui souhaiteraient l’utiliser pour de la lecture de fichiers ou du streaming audio de salon.

 

Conclusion

Le LDLC Cubic MP1 remplit parfaitement le contrat qu’il propose : silencieux, abordable, parfaitement fonctionnel et aussi bien discret physiquement qu’auditivement. Avec sa connectique (presque) complète et sa bonne qualité d’assemblage, il satisfera aussi bien les utilisateurs lambda en quête d’un PC à bas prix pour les usages basiques courants que ceux qui souhaitent se faire une petite station multimédia de salon.

Le choix de Windows 10 S est par nature discutable, quoi qu’en soit très fonctionnel en l’état et a au moins le mérite d’être légèrement moins gourmand en ressources et surtout plus sécurisé du fait qu’il soit fermé à l’installation des programmes tiers autres que ceux disponibles dans le Microsoft Store. Cependant le passage est à Windows 10 « normal » est gratuit (mais irréversible).

Le seul point qui nous chagrine un peu, c’est l’absence de sortie son dédiée (une prise jack), ce qui nécessite alors de transiter le son en Bluetooth ou bien par la sortie HDMI si l’on est équipé d’un écran muni de hauts-parleurs ou d’un ampli, ce qui dans les deux cas n’est pas forcément une chose à laquelle on pense si on n’est pas un minimum branché high-tech et donc réellement dommageable pour monsieur ou madame tout-le-monde.

Enfin, une déclinaison en Pentium N5000 (quad core) aurait pu être imaginée pour compléter au mieux le catalogue.

 

  • 9/10
    Qualité de fabrication - 9/10
  • 6/10
    Performances - 6/10
  • 8/10
    Fonctionnalités - 8/10
  • 9/10
    Prix - 9/10
8/10

Résumé

acheter ldlc cubic mp1On aime :

  • Taille
  • Silence
  • Fonctionnel
  • Prix
  • Prêt à l’emploi
  • Compatible VESA

 

On n’aime pas :

  • Pas de sortie jack
  • Pas d’USB 3.1 ou Type-C
  • Celeron un peu faiblard, une version Pentium de prévue ?
  • Windows 10 S éventuellement discutable selon les scénarios
Envoi
User Review
4.4 (5 votes)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer