Aujourd’hui, présentation et test d’un autre produit venant de chez Klim, la souris pour joueurs Aim. Doté d’un design accrocheur et d’une ergonomie ambidextre avec 6 boutons programmables, elle s’attaque au monde du FPS, le tout pour (actuellement) moins de 30€.

Budget et qualité peuvent-ils s’allier pour le meilleur des mondes ? Klim nous répond.

klim

[nextpage title = « Caractéristiques technique »]
  • Marque : Klim
  • Modèle : Aim
  • Nombre de boutons : 6
  • RGB : Oui (8 zones indépendantes)
  • Poids : 169 grammes (sans le câble)
  • Dimensions : 128 × 67 × 41 mm
  • Matériaux : Plastiques
  • Longueur du câble : 1,8 m
  • Capteur optique : Pixart PWM3320
  • Latence : 2 ms
  • Pole rate : 125 – 1000 Hz
  • Accélération : 20G
  • DPI : 500 (min) / 750 / 1000 / 1500 / 2000 / 3500 (max)
  • Switchs : Omron (20 millions de clics)
  • Garantie : 5 ans
  • Prix : 29,90€ (au 31/05/17)

Place au déballage et au test !

[nextpage title = « Emballage & bundle »]

Avant tout chose, on présente d’avance nos excuses (même si on n’y est pour rien) pour l’état de la boite, ce sont les aléas du bon déroulement de la livraison. La boite est amochée et la protection plastique à l’intérieur aussi. De fait, vous les verrez plus loin en photo, on ne sait pas si les petits manques de finition, visibles ici et là sur la souris, proviennent d’un défaut de fabrication en usine ou s’ils sont le fruit du chahutage du colis durant le transport. Ceci étant dit, passons à la suite !

La boite se présente de manière tout à fait conventionnelle et propose un design clair, marqué mais propre. Sur la face avant dans le sens de lecture, on a le logo de la marque, un visuel de la souris vue du dessus, quelques badges informatifs sur les dpi, les switchs et la mémoire embarquée. En dessous, des rappels sur les dpi, la fréquence de transmission, la latence et l’accélération (20G) avec, enfin, le modèle de la souris.

Klim Aim

Sur la tranche gauche, on reprend le logo de la marque (sans le nom), le tampon « RGB backlight gaming mouse » suivi de la mention du modèle, un schéma de la tranche latérale gauche de la souris avec une insistance sur le revêtement utilisé pour le pouce, soit-disant antidérapant (on y reviendra).

Klim Aim

Sur la tranche droite, encore le logo et le badge, des explications sur les switchs Omron et la qualité de la molette, le tout accompagnés de visuels qui vont bien. En dessous, une note sur la compatibilité Windows et Mac OS X.

Klim Aim

Enfin à l’arrière, un visuel légendé de la souris sur ses caractéristiques techniques : les boutons et leurs fonctions, les matériaux sur les tranches, les DPI, les zones RGB et une indication sur le câble USB qui est tressé en noir et rouge.

Klim Aim

Et pour finir, le contenu de la boite dont on a l’habitude chez Klim : une notice et un prospectus pour devenir soi-même un ambassadeur de la marque !

Klim Aim

[nextpage title = « La souris »]

L’emballage intérieur de la souris n’est pas ce qu’il y a de plus valorisant : de simples moules en plastique qui manquent de rigidité et d’esthétisme. A ce prix, on mettra ça de côté facilement.

Klim Aim

Malgré le poids annoncé, la Aim n’est pas si grosse que cela. Ses dimensions restent contenues malgré un design assez tranché. Le revêtement principal, sur le dessus de la souris, est fait d’un plastique lisse plutôt honorable dans sa qualité et fait penser, de loin, à une peinture métallisée mate. Les boutons des clics principaux sont suffisamment prolongés vers l’arrière pour permettre tout type de prise en main. Au milieu des deux, la molette, peu proéminente, bénéficie elle d’une revêtement caoutchouté pour une meilleure adhésion. Quelques millimètres en dessous, on retrouve le bouton de réglage des DPI à la volée, peut-être un poil trop loin et trop proéminent à notre goût.

Klim Aim

 

A l’arrière on retrouve le logo de la marque, translucide et qui bénéficie d’une diode RGB pour le rétroéclairage.

Klim Aim

Sur les côtés, un revêtement différent pour permettre, normalement, une meilleure adhésion. Si le constructeur annonce qu’il s’agit de cuir, on souhaiterait peut-être rectifier le tir et annoncer qu’il s’agit plus probablement de croûte de cuir, probablement synthétique. Ce qui n’est pas la même chose en terme d’adhérence… Le côté gauche trahit l’ergonomie qui n’est donc pas entièrement ambidextre, puisqu’il est le seul à bénéficier de boutons supplémentaires programmables. Ceux-ci sont facilement reconnaissables au toucher et la pression à exercer dessus est assez équilibrée pour ne pas avoir à se concentrer ou à modifier la pression à exercer sur la souris pour cliquer correctement dessus, sans que les miss-clicks soient de la partie non plus.

Klim Aim Klim Aim

A l’avant, un autre plastique en forme de calandre appuie le côté « sportif » du mulot mais ne bénéficie pas d’un même traitement de faveur que le reste sur sa qualité. En son bout, le câble USB tressé de 1,8m prend son départ et est solidement attaché.

Klim Aim

Sur le dessous de la souris, rien de spécial : du plastique (le même que sur le revêtement principal), deux patins en téflon (qui glissent bien), le capteur optique Pixart PWM3320, le logo et quelques inscriptions.

Klim Aim

Enfin, à noter que la souris dispose de 8 diodes RGB disposées un peu partout sur la souris : une au niveau du logo, une autre au niveau de la molette et 6 autres se partagent l’éclairage des liserés latéraux, pour toujours plus de customisation. Il y a une petite différence entre les couleurs choisies à l’écran (s’il est bien calibré) et le rendu réel sur la souris, mais rien de bien fâcheux. On se prend facilement au jeu de la personnalisation des zones une par une !

[nextpage title = « Le pilote »]

Le pilote pour gérer les paramètres de la souris est très complet et plutôt simple d’utilisation.

Il y a deux fenêtres principales, l’une pour gérer les fonctions des boutons, le pole rate et les paliers de DPI, l’autre pour gérer la sensibilité, la vitesse du scrolling, du double-clics et les macros.

Klim Aim

Klim Aim

 

Enfin, une troisième  cachée sous l’onglet « Marquee » dans la 1ère fenêtre permet de gérer l’éclairage RGB.

Klim Aim

Plusieurs modes sont proposés :

  • Static : vous pouvez personnaliser la couleur des 8 zones RGB indépendantes sur un mode d’éclairage fixe
  • Breathing : « respirant » : reprend le mode static en baissant puis en augmentant la luminosité selon la vitesse réglée par l’utilisateur
  • Neon : les zones changent de couleurs ensemble sur un panel de couleurs prédéfinies non personnalisables
  • Circular : Comme le Neon, mais avec des couleurs qui changent de manière circulaire
  • Symetrical : un arc-en-ciel symétrique (càd des mêmes couleurs non personnalisables de chaque côté)

Attention toutefois, la luminosité est réglable MAIS, fixée de base à 50, il n’est possible que de la régler sur des niveaux allant de 0 à 7… Autrement dit, c’est faible, même au niveau maximum. Il est toutefois possible de faire varier la luminosité a l’aide de la molette, c’est pas le plus commode mais ça marche.

[nextpage title = « A l’usage »]

Klim nous livre là une souris qui peut séduire. La prise en main et la glisse sont acceptables, voire plus, sauront rapidement nous rappeler que ce sont là les deux critères les plus importants lorsque l’on choisit sa souris, surtout pour les jeux de type FPS.  La faible hauteur et l’étroitesse de la largeur, avec les renfoncements sur les côtés, en plus du poids très bien réparti lui confèrent une maniabilité et un équilibre pondéral très bons. De ce point de vue-là, la Aim donne un bon score et se positionne en plus sur un tarif attractif. De plus, la molette est très silencieuse, précise et sa résistance est tout juste ce qu’il faut pour que les crans d’arrêt soient nets et faciles à actionner.

En revanche, quelques points entachent l’expérience. Les boutons ne sont programmables que sur un panel d’options que certains pourraient juger de limité, ne permet pas ainsi suffisamment – à notre avis – de possibilité de personnalisation pour les utilisateurs qui ont besoin de ces fonctionnalités au maximum.

Si les matériaux utilisés rendent plutôt bien esthétiquement parlant, d’un point de vue ergonomique ils ne sont pas parfaits, sans être mauvais ni en dessous de la moyenne. La matière utilisée sur le revêtement principal de la souris, tout comme celle utilisée sur les côtés n’a rien d’agrippante et c’est dommage de ne pas avoir miser sur du soft-touch un peu rugueux, histoire de permettre une prise en main plus ferme sans avoir à trop se crisper et compenser le poids légèrement trop au-dessus à notre goût pour cette gamme de souris.

[nextpage title = « Conclusion »]

Pour résumer, la glisse est bonne (merci les patins en téflon pour compenser les 169 grammes – même si bien répartis – sur la balance), l’ergonomie aussi, le logiciel est complet, le capteur est depuis longtemps éprouvé. Mais les matériaux auraient pu être meilleurs : entièrement en plastique lisse, sans aucune partie agrippante… Si les matières utilisées sont douces et agréables (bien qu’elles puissent manquer de bonne finition sur notre modèle de test), un peu de soft touch sur la partie supérieure et des picots plus en relief sur les tranches auraient été les bienvenus pour une meilleure prise en main. Vraiment, quel gros gâchis !

Enfin, le bug du réglage de la luminosité des zones RGB nous laisse sur notre faim : impossible de revenir à la valeur de base (niveau 50) : si on y a touché, on est obligé d’avoir une luminosité très basse (niveau 7 maximum), à moins de désinstaller et réinstaller le logiciel et de revenir au mode Neon avant de passer à un autre mode.

Sinon, rien à redire, pour 30€ il n’y aurait presque pas à hésiter ! C’est une souris que l’on conseille à tous les petits budgets.

Retrouvez la souris sur Amazon

On vous invite à aller faire un petit tour sur cet article si vous n’arrivez pas à vous décider sur votre choix de souris.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer