On se retrouve aujourd’hui pour la présentation et le test d’un clavier mécanique compact de chez KBDfans, le fameux Tada68 en version ISO (UK). Un clavier phare, réputé pour son rapport qualité/prix dans le milieu des connaisseurs. Nous testerons pour vous sa version avec un boitier en plastique noir, équipé de switchs Gateron Red.

Description

  • Constructeur : KBDfans
  • Modèle : Tada68
  • Type : Clavier mécanique
  • Format : Compact
  • Layout : ANSI US / ISO (UK)
  • Switchs testés : Gateron Red
    • Longueur de course : 4mm
    • Point d’actuation : 2mm
    • Résistance : ~45G
  • Keycaps
    • Matériaux : PBT
    • Profil : Cherry
  • Connectique : Micro USB (câble détachable)
  • Rétroéclairage : Oui (Blanc, statique ou « Breathe »)
  • Dimensions : 310 x 120 x 44 mm
  • Poids : Environ 630 g
  • Garantie : 1 an
  • Prix public : ~89€ (variable selon le cours du dollar américain)

Le clavier

Clavier premium oblige, le constructeur ne mise aucunement sur l’emballage qui a malheureusement connu quelques déboires durant le transport. Il s’agit d’un simple carton, tout de même sur mesure pour accueillir le clavier et la boite contenant le câble USB qui est donc, vous l’aurez deviné, détachable.

Test Tada68

Du côté des accessoires, on a donc le câble USB, un keycaps puller, des touches violettes de remplacement pour les flèche directionnelles et la notice.

Test Tada68

Dans notre version de test, nous avons une version avec le boitier en plastique (ABS) noir et des switchs Gateron Red (à notre demande, pour faire une comparaison sonore cohérente avec notre clavier de référence, un Varmilo VA69M V3 Mac Edition en Silent Red). Nous y reviendrons.

Test Tada68

Le format proposé est un format dit compact (68%), qui propose donc les touches de base et quelques touches directionnelles, alignées tout à droite du clavier.

Test Tada68

En dessous, il y a des patins antidérapants situé au quatre coins du boitier, qui ne propose d’ailleurs pas de pieds réglables.

Test Tada68

La connexion avec votre ordinateur se fait par USB, dont la prise côté clavier se situe à l’arrière tout à gauche.

Test Tada68

Le boitier propose un angle assez prononcé et, comme énoncé plus haut, sa hauteur n’est pas ajustable. En revanche, le constructeur a opté pour des keycaps en PBT épais et un profile de touches Cherry, plus plat et plus ergonomique (à mon sens) que les habituels profils OEM que l’on retrouve sur la très (très) grande majorité des claviers.

Test Tada68 Test Tada68

Le clavier dispose d’un rétroéclairage blanc. De base, il est éteint. Vous aurez ensuite le choix entre deux modes : statique ou « breathe », dont l’intensité est réglage par une combinaison de touches. On note également la présence d’un plaque en aluminium entre le PCB et les switchs.

Test Tada68 Test Tada68

Il n’y a aucun témoin lumineux d’activité sur le clavier. Ainsi, pour indiquer si la touche Verr. Maj. est activée, la LED blanche en dessous s’allume ou non :

Test Tada68 Test Tada68

Enfin, c’est Cherry qui s’occupe de la stabilisation des touches qui ne nécessitent :

Test Tada68

Le Tada68 est certes compact et disponible en version ISO, mais son agencement ne permet malheureusement pas de changer facilement de keyset si l’on souhaite le convertir en ISO FR. En effet, les touches Alt, Fn et Ctrl à droite sont aux dimensions 1u (soit les dimensions d’une touche classique) pour accueillir les flèches directionnelles, alors qu’elles traditionnellement au format 1.25u. De même, la touche Maj. de droite est au format 1.75u au lieu de 3u.

De même, les touches Page Up et Page down ont ici respectivement une inclinaison R2 et R1, au lieu de R4 et R3. Si vous comptez changer de keyset, il vous faudra absolument veiller à sa compatibilité… Ou conserver ces touches et ne changer que les touches classiques,  à condition de trouver un set de touches en profil Cherry, voire un set Varmilo en profil SS2, extrêmement similaire.

Test Tada68

Pour finir, en parlant des keycaps, une poignée d’entre elles présentent des petites imperfections, mais on préfère de loin cela que d’avoir un set en ABS fin :

Test Tada68

Une dernière photo du clavier avec ses flèches violettes :

Test Tada68 Test Tada68

À l'usage

Lorsque l’on sort le clavier et qu’on tapote dessus pour se faire subitement une première idée, le constat est simple : se sont-ils trompés ? Ont-ils envoyé une version en Gateron Silent Red ? Il suffit simplement de presser les touches Entrée/Espace pour s’apercevoir que non, il n’y a pas d’erreur possible. Pourtant, le bruit sur les touches classiques est tellement étouffé que l’on peut tout à fait s’y méprendre. Autant le dire tout de suite : ce clavier est étonnement silencieux en dépit de son boitier en plastique et de son poids-plume ! Bonne nouvelle donc pour ceux qui cherchent le silence, on serait vraiment curieux de voir ce que ça donnerait avec des Gateron Silent !

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Second constant donc, la qualité de fabrication. Même avec un boitier en plastique (en ABS), la qualité d’assemblage est plus qu’honorable vu le tarif demandé. En plus de cela, nous avons le droit à une fine plaque d’alu entre le PCB et les switchs et des touches en PBT épais de bonne facture. L’expérience de frappe accompagnée des faibles émissions sonores, donnent tout de suite le ton et montrent qu’il est possible de se munir d’un bon clavier mécanique (compact) sans se ruiner.

Question ergonomie maintenant. Comme évoqué précédemment, nous avons deux regrets à énoncer. Le premier, c’est l’inclinaison non ajustable du clavier, le boitier ne disposant pas de pieds rétractables et ayant un angle un peu prononcé, cela ne conviendra pas forcément à tout le monde. Mais en l’état, l’inclinaison proposée est ergonomique et correspond à une moyenne tout à fait courante, très peu de risques donc de ne pas apprécier.

Le second point est strictement « lié à notre pays ». Ce n’est pas tant qu’il ne soit pas (encore ?) commercialisé avec un jeu de touches en ISO-FR, mais plutôt que l’agencement des touches (pour rappel, les touches Page Up et Page down sont en R2 et R1 et les touches Alt, Fn et Ctrl à droite sont aux dimensions 1u au lieu de 1.25 tandis que la touche Maj. de droite est au format 1.75u au lieu de 3u). Cela donne des difficultés aux utilisateurs de changer le jeu de touches par un qui soit en français, ou comme dit aussi précédemment, la seule option qui m’ait été donnée pour l’instant était de changer les touches classiques par celle de mon Varmilo, dont le profil de touches SS2 est très similaire au profil Cherry.

Conclusion

Le Tada68 mérite amplement son staut de best-seller en matière de clavier mécanique compact. Bien construit et bien équipé, il est une porte d’entrée hautement recommandable pour ceux qui cherchent à se lancer dans l’univers du clavier mécanique à moindres frais, tout en proposant une expérience utilisateur durable. Reste plus, pour nous français, de se dénicher un keyset dans notre langue qui soit compatible avec ce layout, ce qui n’est malheureusement pas une mince affaire. En attendant, sans prendre en compte cette problématique « locale », le Tada68 mérite amplement sa médaille d’or.

KBDfans Tada68
  • 9/10
    Qualité de fabrication - 9/10
  • 9/10
    Confort de frappe - 9/10
  • 9/10
    Ergonomie / Design - 9/10
9/10

Résumé

Les points forts :

  • Qualité fabrication
  • Silence
  • Plug-and-Play
  • De nombreuses options disponibles

Les points faibles :

  • Non disponible en ISO-FR
  • Layout peu commun
Envoi
User Review
0 (0 votes)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer