On ne s’en lasse pas, on revient aujourd’hui iFi Audio. Après le test du très bon Micro iDSD Black Label (« mais » qui date de 2017), c’est au tour du iDSD Signature de faire parler de lui. Une édition limitée du iDSD avec au menu, quelques améliorations (sortie casque symétrique, changement du circuit d’amplification) et changements esthétiques, notamment par l’adoption d’une robe bleue nuit du plus bel effet. On fait le point ensemble.

Caractéristiques

  • Constructeur : iFi Audio
  • Modèle : Micro iDSD Signature
  • Type : DAC USB et amplificateur de casque
  • Puce : Burr Brown DSD1793 x 2
  • Amplification :
    • 4 100 mW @ 16 Ohms
    • 166 mW @ 600 Ohms
  • Entrées :
    • USB-A 2.0 (charge et sync) avec technologie iPurifier
    • SPDIF
  • Sorties :
    • RCA (fixe)
    • Jack 6.35
    • Jack 4.4 symétrique
  • Taux d’échantillonnage :
    • PCM 768
    • DSD 512
    • DXD
    • MQA
  • Alimentation/Recharge : USB
  • Accessoires fournis :
    • Câble USB
    • Câble RCA
    • Adaptateur jack 3.5 vers 6.35
    • Adaptateur USB Type-C
    • Adaptateur SPDIF
    • Housse de transport
  • Dimensions : 177 x 67 x 28 mm
  • Batterie intégrée : Oui (4800 mAh)
    • Autonomie : 12H (mode éco)
  • Poids : 310g
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public conseillé : 699€

Le Micro iDSD Signature

Cette superbe édition du Micro iDSD Signature ne dérogera pas à la règle quant aux gâteries que prévoit systématiquement le constructeur en termes d’accessoires. Dans la boite, en plus de l’appareil bien évidemment, on retrouve comme pour le Micro iDSD BL un ensemble de câbles et accessoires, à la différence près que cette fois les câbles USB OTG sont tournés vers le plus récent et plus moderne USB Type-C. Autrement, on retrouve de quoi relier le DAC à son téléphone, à un ordinateur et à un ampli ou autre dispositif doté d’entrées RCA et optique.

Esthétiquement parlant, les deux différences majeures avec son aîné sont la revisite de la robe, passant d’un noir mat à un bleu nuit du plus bel effet, et une façade avant repensée.

La connectique avant profite également d’un lifting et d’améliorations. La sortie casque en 6.3mm est toujours présente mais au lieu de proposer à côté une entrée jack 3.5, il s’agit ici d’une sortie Pentaconn en 4.4 pour les casques symétriques ! Une mise à jour très bienvenue compte tenu du segment tarifaire de l’appareil. On note également que la connectique SPDIF perd sa double fonction Entrée+Sortie au profit d’une simple entrée. Dommage ? Également, le témoin lumineux autrefois positionné sur le dessus et de très petite taille se retrouve maintenant dans un plus gros format et surtout intégré en façade Enfin, le port de recharge présent sur le côté passe en USB-C et s’accompagne d’un témoin lumineux.

Sur le côté, on retrouve les mêmes options que sur la version Black Label, avec la gestion de l’alimentation, le filtrage et l’IE Match. On note la disparition de la possibilité de régler la polarité, normal puisque le port SPDIF n’a plus la fonction E/S et devient une simple entrée comme énoncé précédemment. Pour terminer, le niveau de la sortie ligne étant dorénavant fixe et non plus fixe et variable, ce qui induit la disparition du bouton permettant de changer le mode.

 

À l'écoute

Au casque

On reprend nos bonnes vieilles habitudes et on sort notre beau Monolith M1060 pour écouter les performances de ce combo DAC/amplificateur de casque. Sans surprise et avec tout autant de plaisir pour les oreilles et l’esprit, les performances de ce Micro iDSD Signature se révèlent encore une fois très audacieuses. Toujours détenteur de cette même ultra-compatibilité (impédance de 600 à 8 Ω) avec son aîné, l’ampleur de la scène musicale et de la justesse qu’elle offre provoque une immersion totale. Il y a de la spatialisation, de la prise d’initiative, un spectre haut comme large et les options disponibles (3D+, XBass…) permettent à l’utilisateur de s’en mettre plein les oreilles en fonction de ses préférences. Évidemment toutes ne sont pas conseillées à temps plein car toutes les productions ne sont pas « audiophilement compatibles », mais quand ça l’est, c’est une véritable seconde lecture de nos albums favoris qui s’offrent à nous. On sent un très léger gain de puissance au niveau de l’amplification, comme annoncé par le constructeur, mais rien de transcendant non plus. L’étrange linéarité mêlée à ces basses profondes est toujours présente et le très très petit manque de punch dans les graves dans la précédente version se retrouve corrigé ici, sans transformation complète non plus.

Sur enceintes

Pour tester la qualité du DAC sur des haut-parleurs, on a utilisé notre paire de Klipsch RP150M Cherry et une equalizer logiciel (APO) sous Windows. Les enceintes prodigues de très larges basses pour leur gabarit avec des aigus cristallins. L’EQ est surtout là pour aplanir le son et permettre un partage des niveaux de fréquence plus équilibré. Sans surprise, le iDSD Signature vient redonner de la profondeur aux fréquences basses et graves sans la surdose à l’état naturel que l’on perçoit sans l’EQ. Autrement dit, le DAC prodigue avec entrain des basses à nouveaux profondes et chaleureuses mais dans un spectre encore plus bas et tout aussi musical. Un délice, surtout quand on voit le travail effectué sur la linéarité des mediums et leur dynamique sans conteste audiophile. Pour ce qui est des aigus, on note toujours cette même prestance, signature musicale de Klipsch avec ses avantages et inconvénients, mais un net adoucissement et un rendu plus aérien se font sentir, diminuant considérablement la fatigue auditive. C’est principalement la même chose que ce que nous avait donné notre EarMen TR-Amp, mais encore en mieux (en même temps, c’est un tout autre tarif). Bref, malgré le fait que beaucoup des options disponibles (3D, XBass) soit uniquement dédiées aux sorties casques, la partie DAC pure montre son haut niveau grâce à la chaleur naturelle des puces Burr Brown, un choix par ailleurs sans prise de risque de la part du constructeur mais toujours diablement efficace, même à l’aube de 2021. Face au Micro iDSD BL, il n’y a à ce niveau-là aucune différence perceptible, à part la prise en charge du MQA, puisque la seule différence technique entre les deux appareils ne se résulte qu’à une « simple » optimisation du circuit d’amplification, surtout audible avec un casque.

 

Conclusion

A seulement une cinquantaine d’euros de plus que son aîné, le Micro iDSD Signature, une version limitée du Black Label ne se contente pas de seulement proposer un rafraichissement esthétique et ergonomique avec sa prise casque symétrique et sa connectique et ses accessoires orientés vers l’USB-C, il y a également une prise en charge du MQA et surtout un (tout) petit gain au niveau des performances musicales (au niveau des sorties casque) malgré qu’il s’agisse des mêmes puces de conversion. Bref, le rapport qualité/prix n’est pas seulement conservé, il s’en retrouve amélioré malgré la petite différence tarifaire, ce qui nous pousse forcément à attribuer à cet appareil une médaille d’or aussi sûre d’elle que pleinement méritée.

 

medaille dor macfay hardware

 

iFi Audio Micro iDSD Signature
  • Construction / Design
  • Fonctionnalités
  • Qualité de son
  • Prix
4.6

Résumé

ifi audio micro idsd signature audiophonicsOn aime :

  • Les prestations musicales encore améliorées
  • Ajout d’une sortie casque symétrique
  • Design
  • Amplification
  • Équipements orienté USB-C
  • iPurifier intégré

 

On n’aime pas :

  • Perte de l’entrée SPDIF

 

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer