On part aujourd’hui à la découverte de la souris Mira-M proposée par HK Gaming. Une souris orientée gaming dans la catégorie des ultra-légères qui se veut simple et accessible, proposée cependant à pas moins de neuf coloris différents. Nous testons pour vous la version Monza.

Caractéristiques

  • Constructeur : HK Gaming
  • Modèle : Mira-M
  • Type : Souris filaire
  • Rétroéclairage : Oui (RGB)
  • Capteur optique : Pixart PMW 3360
  • DPI : 100 à 12 000
  • Tracking : 275 IPS Max
  • Nombre de boutons : 6
  • Switchs : N/C
  • Dimensions : 124 × 64 × 39.5 mm
  • Poids : 63 grammes
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : Environ 55 euros

La souris

La HK Gaming Mira-M est livrée avec un beau lot d’accessoires : outre la traditionnelle notice d’utilisation et le jeux de patins de rechange (quoique certains n’en fournissent pas forcément), on retrouve également un jeu d’antidérapants à placer sur les boutons principaux ou sur les côtés de la souris, mais également un jeu de « rallonges » de patins, permettant de passer de 4 petits patins à deux larges plus « unis ». Une intention qui nous plait énormément !

La souris adopte une forme de type ambidextre, faussée cependant par la présence de boutons latéraux uniquement sur le côté gauche. Le coloris testé ici est très exactement « Monza », que l’on décrira plutôt comme un rouge vif et mat. La coque de la souris est perforée façon « nid d’abeille » avec une épaisseur de coque satisfaisante. Les boutons principaux sont légèrements tuilés et une large molette, qui bénéficie d’un rétroéclairage RGB est logée entre les deux. Sous cette dernière, un sixième bouton de base attribué aux changements à la volée des paliers de DPI. Curieusement, aucun logo apposé nul part, si ce n’est souris la souris à côté du capteur, conférent un design encore plus générique à la souris.

Le câble de type « lacets » est problablement le plus souple jamais observé sur une souris à la rédaction, un pur bonheur qu’il faudra contrôler en le coinçant quelque part, au risque de vous retrouver avec le câble sur votre clavier ou ailleurs après un mouvement trop brusque.

 

À l'usage

D’un point de vue construction, on ne note aucun défaut particulier. L’assemblage est de bonne facture, on ne note aucun craquellement si l’on presse la souris, les switchs offrent une résistance équilibrée pour les jeux nerveux et la molette nous a plu : épaisse, légère mais les crans sont bien marqués, ce qui lui confère une précision très agréable et un confort éprouvé. En revanche, la résistance entre les crans peut facilement être qualifiée de légère pour la plupart. Un point qu’il conviendra à chacun de juger selon ses préférences. Parlons du câble maintenant. Il est à ce jour le plus souple que nous ayons déjà pu observer, limite à ne pas savoir qu’en faire puisqu’il vole littéralement dans tous les sens, on recommandera donc de le fixer quelque part sur votre bureau afin de se retrouver avec le câble sur le clavier après un mouvement brusque en jeux ! Les patins sont en revanche disposés un peu bizarrement de notre point de vue, leur orientation n’est pas ce qu’il y aurait de plus ergonomique pour des déplacements horizontaux ou en arc. On vous rassure, la glisse est tout de même très bonne, mais il fallait bien trouver un défaut à cette souris qui n’a pas l’air d’en proposer d’autres… Mais surtout, le constructeur a pensé à proposer, en plus du set de patins de rechanges, un set de deux « rallonges » permettant d’avoir des patins plus gros, ce qui, sur les souris très légères, est plus adaptés à notre sens, mais améliore considérablement la glisse ici avec une orientation beaucoup plus ergonomique. Enfin, là où nous sommes le plus satisfait, c’est l’emplacement du PCB, de petite taille, bien protégée au-dessus et en dessous par la coque.

La prise en main de cette Mira en version M est très consensuelle, dans le bon sens du terme. De type (faussement) ambidextre, ses dimensions n’en font pas une grande souris, mais bien une moyenne qui saura accueillir avec une belle pertinence tous les styles de prise : le claw et le palm s’opèrent sans aucun problème avec sa courbe supérieure un peu prononcée, tout le monde y trouve son compte et même en finger grâce à sa largeur contenue et son poids-plume. Un excellent point selon nous, d’autant plus que la souris est également disponible en version S avec des dimensions plus restreintes (114 x 60 x 39.5) avec la même hauteur pour accueillir avec autant d’efficacité tous les styles de prise.

Le logiciel, très léger et complet,  se divise en deux parties. La première à permettra d’assigner les fonctions des six boutons présents sur la souris, d’éditer des macros, sélectionner la langue utilisée (anglais ou chinois, pour l’instant ?) et votre profil (jusqu’à 5 profils embarqués en tout).

À droite, quatre volets :

  • Réglage des paliers de DPI et des couleurs associées (RGB) sur la molette
  • L’effet d’éclairage : statique, changeant ou éteint
  • Paramètres de la souris : sensibilité, la vitesse de défilement, le LOD (2 ou 3mm) et enfin, une fonction assez rare, le Debounce Time.
  • Le polling rate, entre 125 et 1000 Hz.

hk gaming mira m software

 

Conclusion

La HK Gaming Mira-M nous aura séduit du début jusqu’à la fin. Malgré son design très générique (on est d’accord sur l’idée qu’il est difficile d’apposer une marque de fabrique sur ce genre de produit vu les restrictions esthétiques imposées par une construction alvéolée), cette souris offre une prise en main très efficace et adaptée à tous les styles, une qualité de construction plus que satisfaisante et des performances qui ne bronchent pas.

Le choix du constructeur de proposer un beau lot d’accessoires et le nombre de coloris disponibles sont ces extras qui finiront de permettre à cette souris, disponible en deux tailles on le rappelle, de se démarquer de la concurrence sans problème. Si l’on trouvait le prix un peu élevé au début, ce frein s’amenuise par ce souci du détail qui proposent une plus grande personnalisation de la souris.

 

  • 9.5/10
    Qualité de fabrication - 9.5/10
  • 9.5/10
    Glisse - 9.5/10
  • 9.5/10
    Prise en main - 9.5/10
  • 9.5/10
    Suivi logiciel - 9.5/10
9.5/10

HK Gaming Mira-M

hk gaming mira mOn aime :

  •  Prise en main consensuelle
  • Câble très très très souple !
  • Plusieurs coloris
  • Construction bien pensée
  • Logiciel simple, complet et léger
  • Accessoires

 

On n’aime pas :

  • Molette trop sensible pour certaines
  • Patins peut-être mal orientés et un peu old school de base, mais les extensions corrigent ce « problème » !
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer