Nouveauté encore aujourd’hui avec une souris provenant de chez Genesis : le modèle Xenon 770. Une souris qui se veut modulaire avec des tranches latérales interchangeables qui permettent d’opter pour une prise en main soit orientée FPS, soit MOBA/MMORPG.

Caractéristiques

  • Constructeur : Genesis
  • Modèle : Xenon 770
  • Type : Souris filaire
  • Ergonomie : Dextre
  • Rétroéclairage : Oui (RGB)
  • Capteur optique : Pixart PAW 3327
  • DPI : 200 à 10 200
  • Tracking : 220 IPS Max
  • Nombre de boutons : 9 ou 14
  • Switchs : Huano
  • Durée de vie : 20 millions de clics
  • Dimensions : 128 × 69 × 39 mm
  • Poids : 110 grammes
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : 55€

La souris

La Genesis Xenon 770 de son petit nom est livrée dans un packaging en somme toute assez courant, dont on se passera dorénavant d’en faire une description, une photo étant plus explicite.

test genesis xenon 770 test genesis xenon 770

Cette souris à ergonomie pour droitier a donc l’avantage de proposer plusieurs coques latérales (deux différentes par côté) afin de répondre aux besoins de plusieurs types de jeux et de prises en mains. Livrée d’origine avec les parois latérales plutôt orientées, mais c’est selon les goûts de chacun, aux FPS.

test genesis xenon 770 test genesis xenon 770

La souris possède une coque plutôt droite et est munie de trois larges patins pour assurer la glisse. Si le fabricant fournit un set de patins de rechange, ils ne sont malheureusement pas arrondis sur les bords. gare à l’usure de votre tapis. Sous la molette, on retrouve deux boutons d’ajustement des DPI à la volée, dont la couleur et le niveau sont réglables via le logiciel. Par ailleurs, le logo et la molette sont synchronisés au niveau du rétroéclairage, seul le liseré inférieur que l’on distingue à l’arrière de la souris possèdera plus de contrôle et de personnalisation. Enfin, sous les deux boutons principaux, dont on regrette qu’ils ne soient pas légèrement tuilés, on retrouve des switchs signés Huano.

test genesis xenon 770 test genesis xenon 770

Dans le bundle, on retrouve donc les patins comme évoqué précédemment, mais également les deux autres parois latérales. Voici une photo de toutes les parois disponibles.

test genesis xenon 770

En version FPS

Dans cette « version », nous avons collés la paroi latérale gauche qui contient trois boutons. Deux standards et un autre que l’on peut assimiler à une fonction « sniper » comme déjà vu sur certaines souris, notamment la Dream Machines DM5 Blink. Pour la paroi latérale de droite, nous avons choisi la plus mince. Elles se placent via un système de fixation aimanté.

test genesis xenon 770 test genesis xenon 770 test genesis xenon 770 test genesis xenon 770

En version MMO

Naturellement, nous avons choisi une ergonomie plus prononcée pour la partie latérale de droite, qui se rapproche de la DM2 Comfy S que nous avions testée il  y a peu. Pour la partie gauche, nous nous retrouvons avec pas moins de 9 boutons à disposition du pouce, dans un agencement plutôt bien pensé. C’est un peu moins que la Corsair Scimitar Pro RGB, mais c’est déjà pas mal.

À l'usage

Question qualité de fabrication, la Genesis Xenon 770 ne pose pas de grands problèmes. Le plastique très sableux utilisé sur la coque est plutôt agréable en mains, les switchs Huano ont une réputation qui se tient ici et la molette est précise et agréable comme il faut. On regrette cependant deux choses : le câble est non seulement tressé (dont attention aux tapis en tissus), mais il manque nettement de souplesse. Enfin, on regrette les arrêtes trop vives des patins et des boutons principaux, notamment du clic droit lorsque l’on appose la paroi latérale la plus fine.

La question qui pourrait sembler épineuse des boutons latéraux n’est finalement pas sujette à critique, au contraire. Les switchs utilisés sont parfaitement réactifs et la sensation au clic est très agréable. La course est courte, le clic est sec et propose toute la résistance nécessaire pour éviter les miss click et parvenir à activer l’interrupteur sans forcer.

Niveau performances, les patins sont peut-être imparfaits mais ils offrent d’excellentes prestations, malgré le poids de la souris (110 grammes). Le capteur PixArt PAW 3327 fait absolument le travail qu’on lui demande, sans faire la course aux DPI mais en lésinant un peu sur les IPS comparé à un capteur plus haut de gamme, cela ne devrait pas être notable pour 90% des joueurs.

Pour ce qui est de la prise en main, le poids et la taille même la plus fine de la souris ne permet pas de la saisir en mode fingertip. Le claw est quant à lui plutôt conseillé en version FPS, où l’ergonomie propose une prise en main complètement intuitive. On regrettera cependant que les arrêtes trop nettes du bouton droit soit sujet au miss-click (selon votre façon de prendre en main une souris), mais ce problème disparait avec la tranche latérale droite alternative, plus ergonomique. En mode MMO, le confort est présent. Le poids très bien réparti dans le squelette de la souris permet des déplacements aisés et souples, tandis que les 9 boutons sur la tranche latérale gauche sont parfaitement repérables à l’aveugle et les switchs utilisés sont loin de manquer de cohérence, même si une pression légèrement plus sèche n’aurait pas été sujet à la critique.

Pour finir, le logiciel est tout à fait intuitif. Au format One Page avec un jeu de couleur certes typé, mais clair et parfaitement lisible. On y retrouve en plusieurs volets latéraux le réglage des DPI, du rétroéclairage, polling rate, l’édition des macros, l’assignation des boutons, etc. Dommage qu’il ne soit pas (encore ?) traduit en français, c’est toujours un bonus pour les plus jeunes ou néophytes.

test genesis xenon 770 test genesis xenon 770

Conclusion

Conclusion sur cette souris, elle propose à prix plutôt contenu des performances plus que satisfaisantes et une prise en main agréable. Comme détaillé dans l’onglet précédent, les deux formes « types » sont très loin de manquer de cohérence et ont de très bons atouts face à une concurrence peu déployée. Reste que d’un point de vue qualitatif au niveau de la construction de la souris, mécaniquement avec un tarif contenu de la sorte il y a quelques petits travers, comme ce câble, tressé d’une part et qui manque un peu de souplesse d’autre part, qui aurait pu être amélioré ou simplement différent sans que cela se voit sur la facture. Cette souris est surtout destinée aux joueurs occasionnels et amateurs, curieux de plein de styles de jeux différents et qui ne souhaitent (et ça se comprend) pas investir dans deux souris ou plus pour satisfaire leurs besoins ergonomiques et pratiques selon le style de jeu. À ce niveau-là, le pari est gagné, avec des swtichs Huano et un capteur PixArt encore pertinent aujourd’hui, qui satisferont les joueurs sans compromis.

  • 9/10
    Prise en main - 9/10
  • 8/10
    Qualité de fabrication - 8/10
  • 9/10
    Performances - 9/10
  • 9/10
    Suivi logiciel - 9/10
8.8/10

Résumé

On aime :

  • Modularité
  • Bonne glisse
  • Prise en main réussie
  • Suivi logiciel propre

 

On n’aime pas :

  • Quelques ajustements de finition à revoir
  • Câble tressé d’une souplesse nettement en dessous de la moyenne
Envoi
User Review
0 (0 votes)

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer