On vous présente aujourd’hui un boîtier nous venant de chez FSP. Nous avions été plutôt conquis par le CMT210 que nous avions présenté il y a quelques mois (retrouver le test ici), c’est au tour du CMT 510, un boîtier un peu plus haut en gamme de passer sur le banc de test.

Ce CMT 510 en verre trempé fumé et doté de 4 ventilateurs RGB saura-t-il nous séduire ? On passe sans plus attendre à sa présentation !

[nextpage title = « Présentation du boitier »]

Le boîtier présente à première vue un design entièrement noir et est recouvert sur trois faces (les deux panneaux latéraux et la façade) sur quatre d’un panneau en verre trempé noir fumé. On précise qu’il est livré dans un carton relativement épais et bien calé entre deux gros polystyrènes taillés sur les mesures du boîtier.

Sur le côté gauche du boîtier, on retrouve donc une façade en verre trempé amovible retenue par 4 vis (deux en haut et deux en bas) permettant d’accéder au boîtier. C’est exactement la même configuration pour l’autre face du boîtier. Les deux faces sont dotées d’un sticker nous rappelant que le verre, c’est fragile ! On aperçoit sur les clichés du panneau arrière du boîtier (pris lors d’une petite éclaircie visiblement) que le verre fumé laisse apparaître l’intérieur via un effet de transparence à la lumière.

 boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510

On passe rapidement sur la façade qui pour le coup est assez sobre puisqu’elle est uniquement composée d’une plaque en verre trempé elle aussi. Il y a un espace d’environ 8 mm entre la façade et le boîtier, permettant à l’air frais de circuler et de pénétrer dans votre boîtier. Sur le haut du boîtier, on retrouve deux connecteurs USB 3.0, les connectiques jack micro et casque, les indicateurs de fonctionnement de l’ordinateur, le bouton d’allumage du PC accompagné d’un bouton Reset permettant également de régler l’éclairage du boîtier directement via la façade. Pour terminer sur cette lignée, le logo FSP est présent sur la façade, placé sur le haut du boîtier.

boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510

Le haut du boîtier justement, on y retrouve un emplacement ventilation compatible 120 et 140 mm. On précise au passage que c’est le seul emplacement de ventilation du boîtier qui n’est pas déjà équipé d’un ventilateur FSP.

boitier FSP CMT510

On passe à l’arrière du boîtier où l’on retrouve une configuration assez classique à savoir l’emplacement de l’alimentation, 7 équerres PCI amovibles, l’emplacement i/O Shield et pour terminer l’emplacement de ventilation arrière du boîtier 120 mm avec un fan déjà installé.

boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510</center>

On dénude un peu le boîtier en retirant les deux panneaux latéraux et on découvre un intérieur plutôt sexy. En effet, le boîtier propose pour commencer un câble alimentation doté de trois passe-câbles et deux emplacements pour disque 2,5 pouces amovibles. Présent sur le câble alimentation, le logo FSP qui rappelez-vous, ornait le devant du boîtier CMT 210 sous forme de blason. On apercevait les ventilateurs préinstallés, 1 à l’arrière et pas moins de 3 à l’avant. L’arrière du boîtier est lui doté de deux cages HDD 3,5 pouces, d’un contrôleur RGB permettant de réguler jusqu’à 8 ventilateurs faisant également office de hub 3 pin pour 6 ventilateurs.

boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510

Faisons un point sur ces ventilateurs dont on parle depuis le début. Ils sont 4 présents nativement dans ce CMT510. Ils sont dotés de 9 pales translucides avec un design de point sur les ailettes. L’anneau autour de l’axe est lui aussi translucide donc on suppose que la lumière sera diffusée par ici. Les ventilateurs sont dotés de patins en caoutchouc sur leurs extrémités permettant d’éviter de vibrer. Ils sont niveau connectique accompagné d’une fiche 3 pin (rip le PWN) ainsi qu’un connecteur de gestion de lumière (via le bouton en façade).

boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510

On termine cette présentation avec le retrait de la façade en verre (maintenue par 6 vis à main). On retrouve juste derrière un film anti poussière assez sympathique puisqu’il est magnétique. Rapide et pratique pour nettoyer votre face avant. La façade est compatible avec des radiateurs de 3×120 mm ou 2×140 mm.

boitier FSP CMT510boitier FSP CMT510boitier FSP CMT510boitier FSP CMT510

Les présentations sont faites, on passe aux caractéristiques détaillées du boîtier !

[nextpage title = « Caracteristiques »]

  • Nom : CMT510
  • Type : Moyenne tour
  • Matériaux : Verre trempé, métal
  • Dimension LxLxH (mm) : 491 x 208 x 448 mm
  • Hauteur maximum du refroidisseur CPU : 165 mm
  • Longueur maximum de la carte graphique : 400 mm
  • Emplacements d’extension PCI : 7
  • Carte mère supportée : ATX, Micro ATX, Mini-ITX
  • Format d’alimentation : ATX
  • Stockage : 3,5 « HDD x2 / 2,5 « SSD x2
  • Ventilateur compris 4
  • Emplacement ventilateurs : 2×140/3×120 avant, 1×140/120 haut, 1×120 arrière
  • Radiateur watercooling taille maximum  : 360 mm (en façade)

[nextpage title = « Installation d’une configuration/test »]

La configuration installée dans ce boîtier est une petite configuration gaming, en voici la composition :

  • Processeur : i3 3220 + NZXT Kraken X62
  • RAM : 4x2go DDR3 1333mhz
  • Carte mère : Z77a-G45
  • Carte graphique : GTX 660 + Raijintek Morpheus II + 2x fan Aigo
  • Stockage : SSD 240 go

L’installation de la configuration en elle-même se fait de façon relativement classique. On précise que cette configuration était précédemment installée dans un NZXT H440. On note que l’arrière de carte mère est bien pratique étant donné qu’on a souvent besoin d’y accéder pour installer les cooling CPU. Pour ce qui est de l’intégration des composants, le SSD retrouve sa place au-dessus du cache alimentation comme dans son ancien boîtier. Pour le watercooling 240 mm, il a fallu user d’imagination pour le faire rentrer tout en conservant les trois ventilateurs 120 mm FSP préinstallés. C’est en l’ajoutant derrière ceux-ci, créant ainsi une sorte de push/pull 360/240 mm (pas très orthodoxe, on vous l’accorde !) que nous avons réussi à l’intégrer.

boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510boitier FSP CMT510

Après quelques tests sur le CPU, bien que le i3 3220 couplé avec un x62 ça ne chauffe pas vraiment, nous avons pu observer un écart de température de 3° plus élevés que lors des mêmes tests dans son ancien boîtier. L’espace entre le verre et le boîtier à l’avant ne peut pas être plus espacé faute de faire laid, mais cela joue un tantinet sur les performances de refroidissement de ce CMT510. Je précise que le H440 dans lequel nous avions fait les tests (initialement doté d’une plaque pleine à l’avant) était moddé d’une découpe à l’avant apportant un flux d’air plus important.)

Pour ce qui est du cable management, qui dit cache alimentation dit véritable aubaine pour le consommateur. Le travail est totalement mâché et il vous suffit de cacher vos câbles inutiles/longueur en rab et le tour est joué. Le passe-câble en hauteur pour les connectiques sur le côté droit de la carte mère (24 pin, SATA…) est amplement suffisant et permet de faire passer les câbles proprement.

Pour terminer avec ce boîtier, on notera que les passe-câbles (dépourvus de cache en caoutchouc) sont tous intelligemment placés et permettent un rendu globalement propre. L’arrière du boîtier laisse lui un espace relativement sympa avec largement la place pour passer vos câbles sans forcer sur le panneau en verre pour fermer. L’arrière du boîtier est également doté de passe-serre-câbles permettant de faire un cable management simple et efficace.

Notre avis sur le boîtier est maintenant pratiquement fait, on passe à la présentation des éclairages de ce boîtier.

[nextpage title = « Présentation éclairage « ]

Le boîtier propose plusieurs effets d’éclairage et nous allons vous les présenter en détail. Pour commencer, point noir que nous avons pu constater lors de cette partie du test, c’est que les ventilateurs fournis sont RGB, c’est-à-dire Red, Green & Blue (et blanc en combinant les trois). Pour les fans de l’orange, du rose ou encore du magenta, vous n’aurez pas la possibilité d’obtenir ces couleurs avec les ventilateurs fournis avec ce boîtier.

Couleur statique :

Vous pouvez choisir entre trois couleurs d’ambiance, puisque avec quatre ventilateurs c’est tout le boîtier qui embaume votre configuration. Les couleurs au choix sont celles citées plus haut à savoir rouge, vert, bleu et blanc.

boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510boitier FSP CMT510 boitier FSP CMT510

Changement de couleur :

Les ventilateurs changent de couleur brutalement sans transition, ce qui donne un aspect un peu discothèque

Clignotement :

La configuration clignote en blanc à court intervalle, effet bling bling au rendez-vous !

Fondu de couleur :

Ce mode nous séduit pas mal puisqu’il peut être utilisé sans avoir besoin de s’en occuper et éloigne un peu des clichés RGB où tout clignote en même temps. En effet les couleurs (vert, rose, jaune, turquoise, blanc, rouge, bleu) se diffusent lentement et fondent entre elles permettant une transition douce et agréable.

Changement de couleur RGB :

Du vert, du rouge, du bleu ! Sans transition, sans fondu, les adeptes du old school et des premiers néons pour PC s’y retrouveront totalement !

Allez, maintenant que vous en avez plein les yeux, on passe à la conclusion !

[nextpage title = « Conclusion « ] 

Ce boîtier CMT510 adopte un design plutôt canon en abordant un look en verre trempé sur trois façades, couplées avec pas moins de quatre ventilateurs RGB. Alors oui, ce n’est pas un RGB comme on en retrouve sur les ventilateurs main stream dans le commerce, mais ces ventilateurs valent minimum 15€, quatre ventilateurs qui vous proposent des effets de lumière restant assez sympathiques dans un boîtier à 100 €, ce n’est pas une tare, loin de là !

On regrette cette petite baisse de performance de refroidissement via cette façade en verre qui laisse rentrer moins d’air qu’un boîtier doté d’aération plus ouverte en façade.

Globalement un sacré coup de cœur, le métal du boîtier n’est certes pas de la meilleure qualité du monde, les ventilateurs ne sont pas parfaits mais ce produit offre tout de même trois faces en verre trempé, un cache alimentation, quatre ventilateurs, un rendu visuel et un impact global carrément canon, le tout condensé dans un prix bien loin de la concurrence !

Ressenti perso :

Un boîtier adoptant trois faces en verre trempé et quatre ventilateurs RGB pour moins de 100€, ça cachait pour moi forcément un gros point noir ! Bien content de voir que ce boîtier s’en sort plutôt bien et même mieux, c’est un super rapport qualité prix !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer