Hello les amis, aujourd’hui nous allons vous parler de Reeven, une marque encore assez peu connue dans nos contrées ! Encore jeune (créée en 2009), cette marque taïwanaise essaie de se positionner sur un secteur concurrentiel en proposant des produits de qualité et en accord avec les besoins de leurs utilisateurs. Bon, ça, c’est ce qu’ils annoncent. Nous, on veut faire notre propre opinion et on va voir avec un de leurs rhéobus, le Polariz !

Reeven Polariz

[nextpage title = « Emballage et bundle »]

Notre rhéobus arrive dans une boite de couleur noire avec une photo du rhéobus en fonctionnement sur la face haute. La face arrière, elle, nous gratifie d’informations techniques en 7 langues. Sur un côté, le contenu de la boite que nous allons détailler ci-après.

Reeven Polariz Reeven Polariz Reeven Polariz Reeven Polariz

On ouvre la boite et on se retrouve face à une protection en mousse que l’on va vite enlever pour accéder au produit en lui-même. Le rapide mais suffisant manuel vu, on regarde les accessoires, séparés du rhéobus par une plaque de mousse. Les sondes, les câbles des ventilateurs et les petits accessoires, c’est rapide et efficace.

Reeven Polariz Reeven Polariz Reeven Polariz
Reeven Polariz Reeven Polariz
[nextpage title = « Présentation et test »]

On passe donc sur le produit. Extérieurement, ça sent la qualité : un boîtier intégral en métal, du chrome, des angles et des rondeurs. Un design peu conventionnel mais qui fait son effet ! Les molettes sont chromées et texturées et c’est clairement une réussite ! A l’arrière, la connectique habituelle (fan et sondes et un S-ATA en alimentation) ainsi que les réglages (affichage de la température en degrés Celsius ou Fahrenheit, seuil d’alarme).

Reeven Polariz Reeven Polariz Reeven Polariz
On branche le S-ATA, un ventilateur et une sonde et on allume le pc ! L’affichage bleu est du plus bel effet, classe et efficace. Dans l’ordre, de haut en bas : les RPM (tours par minutes) du ventilateur, de 0 (« OFF ») au maximum supporté en 12v, et tous les paliers intermédiaires ; la température relevée par la sonde et le voltage appliqué sur le ventilateur. Ici, le ventilateur utilisé est un BeQuiet! Silent Wings en 140mm à la vitesse maximale de 1000RPM. Concernant les réglages, rien d’automatique, tout se fait a la force du doigt ! L’usage de la molette se révèle relativement précis et pratique à l’usage malgré une forte résistance, probablement due au fait que le produit soit neuf. Mais au moins, aucun risque de tourner la molette fortuitement !

Reeven Polariz Reeven Polariz Reeven Polariz
[nextpage title = « Conclusion »]

Pour conclure, nous avons entre les mains un produit dont la qualité de fabrication est indéniable et au look ravageur ! Les molettes de réglage sont pratiques et efficaces et surtout suffisamment imposantes pour être manipulées sans gêner la vision des écrans de contrôle. Les réglages se font de manière précise et naturelle, le fait d’avoir un bouton physique permettrait presque l’usage « les yeux fermés ». Mais comme on aime chipoter, il faut qu’on lui trouve un défaut. Bah oui, seulement 3 channels à l’heure où la norme est plus autour de 5 (chez NZXT ou Thermaltake, par exemple) n’est-ce pas un peu léger pour votre « grosse config » ? Et un mode automatique aurait été le bienvenu. Effectivement, tout dépendra de votre utilisation mais si cela vous suffit, n’hésitez plus ! Hélas, il est encore quasi introuvable en France mais pour le trouverez sur divers sites anglophones pour environ 50$.

  • 8/10
    Bundle - 8/10
  • 9/10
    Design - 9/10
  • 9/10
    Qualité - 9/10
  • 7/10
    Fonctionnalités - 7/10
8.3/10

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer