Du NZXT à la rédaction ? Hé oui, après le Hue+ avec ses Aer RGB et le Grid+ v2, c’est au tour du refroidissement RGB génialissime de la marque de passer en test. C’est le Kraken en version X62, soit 280mm que nous avons le plaisir de passer au peigne fin aujourd’hui !

NZXT

On passe sans attendre au déballage du produit !

Emballage et Bundle

Au niveau de l’emballage, rien de surprenant vis-à-vis des couleurs puisque le blanc et violet son monnaie courante chez NZXT. Sur le visuel avant, on retrouve le watercooling avec ses ventilateurs installés et le logo illuminé sur la pompe. Sa dénomination, Kraken X62, ainsi que la taille du radiateur sont évidemment également présents. On note au passage que la face avant est pour le coup très sobre. Sur l’arrière, on retrouve une photo du kit AiO installé ainsi que plusieurs informations sur le produit. Sur la droite, une partie dédiée au logiciel de contrôle Cam Monitoring, si vous ne le connaissez pas encore on vous invite à aller faire un tour sur notre article dédié.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Sur les deux côtés de la boite, on retrouve des informations relatives aux caractéristiques du produit et finalement la marque et la dénomination du produit sur le haut.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

On passe maintenant à l’ouverture de la boite avec un double battant comportant le slogan « construire l’extraordinaire » traduit en 10 langues.

NZXT Kraken X62

A l’intérieur, on retrouve un carton sur mesure venant caler l’ensemble des différents éléments et une notice.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Au niveau des accessoires, on retrouve la plaque de fixation arrière et la fixation pour AMD (la fixation Intel étant pré-installée sur le block CPU). On retrouve également l’alimentation de la pompe, à savoir un SATA + Fan 3pin ainsi que la connectique permettant de gérer le Kraken via Cam. Point vraiment positif puisque, sans vous le cacher, c’est la première fois que j’en trouve un dans un bundle de kit AIO, une multiprise FAN PWN avec 4 sorties, de quoi foutre votre AIO en push/pull sur une seule connectique carte mère, le pied !

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62
NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

On a fait le tour du bundle, assez simple mais complet à souhait. On note qu’il n’y a pas de tube de pâte thermique puisque elle est déjà appliquée sur le block CPU.

NZXT Kraken X62

On passe aux caractéristiques du produit puis à la présentation du kit et de ses ventilateurs.

Caracteristiques

  • Dimensions radiateur : 315 x 143 x 30mm
  • Pompe : 80 x 80 x 52,9mm
  • Matériaux : Aluminium, cuivre, plastique, caoutchouc évaporateur ultra-faible, manchon en nylon
  • Poids : 1,29 kg
  • Support de socket CPU Intel : Socket 1151, 1150, 1155, 1156, 1366, 2011, 2011-3
  • AMD : Socket FM2 +, FM2, FM1, AM3 +, AM3, AM2 +, AM2
  • Pose de hauteur de RAM : 35mm
  • Modes de contrôle Ventilateur : Silencieux / Performance / Personnalisé / Manuel
  • Pompe : Silencieux / Performance / Personnalisé / Manuel
  • Logiciel : Méthode de contrôle avec CAM
  • Modes LED Modes prédéfinis : Correction, Respiration, Fading, Marquee, Covering Marquee, Pulse, Spectrum Wave, Alternante, Tai Chi, Refroidisseur d’eau, Chargement
  • Modes réactifs : intelligent et audio
  • Vitesse de la pompe : 1,600 ~ 2,800 +/- 300RPM
  • Modèle des ventilateurs : Aer P140
  • Nombre de ventilateurs fournis : 2
  • Vitesse du ventilateur : 500 ~ 1 800 +/- 300RPM
  • Niveau de bruit du ventilateur  : 21-38dBA
  • Garantie : 6 ans
  • Numéro de modèle : RL-KRX62-01

Présentation du produit

La ventilation :

  • Ventilateur : 140 mm
  • Tension / Intensité : 12V
  • Dimensions : 140 x 140 x 26 mm
  • Niveau sonore maximale : 38 dBa
  • Vitesse : 1800 tr / min (+/- 300)
  • Flux d’air : 98.17 CFM (max)
  • Durée de vie : environ 60 000 heures
  • Coloris : Noir / Gris

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62  NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Rien de très surprenant sur les ventilateurs, des NZXT AER P140 PWN de 140mm que vous pouvez retrouver sur les sites de e-commerce au prix de 25€. On souligne au passage que ce sont des ventilateurs extrêmement bien notés, pour le prix ils ont intérêt d’être aussi performants que chers !

Watercooling :

280mm de surface de refroidissement, un block CPU à effet miroir et deux tubes gainés, c’est la classe et le luxe incarné ! A noter que bien que le MasterLiquid 240mm testé précédemment sur le site ait lui aussi des tubes gainés, la qualité du tressage est bien différente.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Un radiateur plutôt fin de 315 x 143 x 30mm avec la gravure NZXT en haut afin d’être visible discrètement en permanence dans votre build. Pour ce qui est des fixations, vous vous doutez bien que s’il est fourni avec une rallonge 4 pin fan PWM, c’est qu’il est compatible Push/Pull. Les finitions sont présentes et l’ensemble du kit correctement peint.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Le block CPU est plutôt discret quand on sait qu’il intègre en supplément un bandeau de LED. Il faut avouer que l’effet miroir et le logo NZXT en son centre font leur petit effet. Sur le dessous, on retrouve le pad thermique pré-appliqué comme annoncé un peu plus haut.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Pour terminer avec la présentation de ce radiateur, on ne pourrait pas éviter les tuyaux gainés, qui, comme pour le MasterLiquid, permettent un rendu vraiment sympathique ! On est loin des tubes lisses ou encore torsadés vraiment laids comme on peut encore trouver sur le marché. Avec un radiateur comme ça, la noblesse s’installe dans votre machine.

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62

Les présentations sont maintenant terminées, notre boîtier va se dénuder pour laisser le Kraken x62 prendre ses aises ! Vous l’aurez compris, on passe à son installation !

Installation

C’est un moment délicat puisque nous devons vous annoncer une chose tragique. Ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux ont déjà versé une larme pour elle. Notre carte mère de test, l’Asus P5QD Turbo, est décédée il y a quelque temps, laissant son Q6600 dans tous ses états… C’est donc sur une toute nouvelle configuration que nous allons tester aujourd’hui cet AiO, la voici :

  • Carte mere : MSI Z77a-G45
  • Processeur : Intel Core i3 3220 3.3gHz
  • RAM : 2x2go DDR3
  • GPU : GTX 660ti MSI
  • Boîqtier : NZXT H440 Blanc

Nouvelle configuration, mais on n’oublie pas la pénibilité à assembler le Silent Loop 240mm, voyons si le Kraken x62 s’en sort mieux !

Un montage assez simple pour ce qui est des ventilateurs, quelques coups de vis et c’est terminé, assez semblable pour le bloc CPU puisque c’est un kit ou il faut d’abord fixer la plaque latérale et ensuite simplement venir fixer le block avec les embouts cruciformes fournis.

NZXT Kraken X62

Tout ce fait en douceur et sans accrocs pour le montage. Le point qui nous a un peu déçu est le fait qu’en fonction du placement de votre kit, il est difficile de placer le waterblock avec le logo lisible à l’endroit sans que le cable management des tuyaux se fasse de manière esthétique / optimisée pour le flux d’air. Il sera donc à la verticale pour notre part !

Pour les branchements, qui dit deux câbles dit un peu moins discret qu’un seul (ha…ha…), c’est donc pas terrible mais relativement facile à masquer.

Notre kit étant maintenant installé, passons au test du bestiau !

NZXT Kraken X62

Procédure de test

Test de refroidissement:

Prise de la température via un thermomètre laser à deux moments clés : au bout de 10 minutes d’utilisation classique et au bout de 30 minutes de bench. Un test que l’on répétera trois fois pour faire une moyenne de l’ensemble.

Test de dB:

Plus ou moins similaire à la partie précédente, on utilise un sonomètre que l’on place entre le radiateur et la pompe, au bout de 10 minutes d’utilisation classique et ensuite au bout de 30 minutes de benchmark. Nous utilisons le logiciel OCCT version 4.4.2 pour stresser notre configuration et ainsi pousser notre refroidissement CPU à faire son boulot afin d’analyser ses résultats.

Télécharger OCCT

Analyse des résultats

Comme vous pouvez le voir sur le graphique, notre i3 3220, pas franchement réputé pour être un processeur qui chauffe, est tout de même à 22° en utilisation classique.

 Kraken X62 280mm

Apres une petite session de benchmark, le copain monte à 52° ce qui, pour un processeur, est vraiment très acceptable ! On pourra commenter cette température lorsque nous testerons un prochain AiO/Radiateur afin de la comparer.

Pour ce qui est de la nuisance sonore, le radiateur est performant, OUI, mais ça se ressent niveau dB. Au repos, 23 dB, c’est dans les clous, par contre, en benchmark, on atteint les 56dB, seuil le plus haut dans notre tableau de comparaison. Pour le coup, nous pouvons utiliser le même tableau que l’ancien puisque nous avons changé que la carte mère et cela n’a pas d’impact à ce niveau.

Kraken X62 280mm

Nous en avons terminé avec cette phase de test, passons maintenant au point fort de cet AiO, même si c’est aussi un sujet montré du doigt par les puristes anti-RGB : sa pompe éclairée !

Gestion de l’éclairage

On lance donc le logiciel CAM, ajoute le Kraken dans les add-ons du soft et on peut maintenant modifier l’éclairage du kit.

Kraken X62 280mm

Au programme, nous retrouvons un peu les mêmes propositions que pour les Aer RGB, à savoir :

Fixe :

Pas grand-chose à dire, on choisit la couleur, les ventilateurs prennent aussitôt la couleur, c’est du RGB classique, simple et efficace !

Espace :

Le bloc s’illumine progressivement, au démarrage de votre ordinateur, assez sympa comme effet visuel.

Fading :

Le choix s’effectue entre trois couleurs, puis les couleurs fondent entre elles et permettent de changer plus ou moins vite l’atmosphère du boîtier.

Marque de protection :

Vous choisissez une couleur, les leds s’allument et s’éteignent au fur et à mesure, ce qui donnera l’impression qu’une led se balade autour de la pompe et des ventilateurs à vitesse lente.

Pulsation :

Pour moi, c’est globalement la même chose que le mode respiration des Aer RGB, mais au lieu de s’éteindre, il y a un dégradé sur l’allumage. On voit bien la différence quand on accélère la vitesse de pulsation.

Spectrum Wave :

C’est LE mode RGB par excellence, pas grand-chose à dire, les couleurs s’enchaînent les unes après les autres, plus ou moins vite et de manière circulaire, en fonction de votre choix.

Kraken X62 280mm

Niveau éclairage, vous avez le choix, et couplé avec un Hue+ et des Aer RGB, c’est le feu !

On précise qu’avec le logiciel CAM couplé au Kraken, vous avez la possibilité de régler votre AiO et surtout ses réactions comme vous le souhaitez !

NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62 NZXT Kraken X62
 

On va maintenant passer à la conclusion de cet article.

Conclusion

Au final on a quoi ? Un AiO de bonne facture qui s’installe facilement, deux ventilateurs de 140mm et un éclairage aux petits oignons. Les performances de ce kit vont de paire avec les nuisances sonores, mais masquées au milieu d’une ventilation boîtier et d’une carte graphique lancée à 80% c’est inaudible. Le gros point de ce kit sera quand même l’éclairage unique qu’il propose.

Au niveau ressenti perso, j’ai déjà testé beaucoup de kits de refroidissement et celui-là se place dans le haut du panier. Petit bémol vis-à-vis des ventilateurs qui, pour moi, mériteraient d’être aussi RGB dans le kit, mais bon on ne peut pas tout avoir.

Pour ce qui est du prix, on retrouve un kit à tout de même 170€, ce qui ne fait pas de lui un produit au bon rapport qualité/prix (90€ plus cher que le Master Liquid 240mm et 30€ plus cher que le Silent loop 280mm). On rappelle au passage que le Kraken de NZXT existe également en 120 et 240mm.

Acheter le produit :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer