Le refroidissement de son ordinateur, en règle générale, que ce soit sur un portable ou un fixe, est primordial !

Aujourd’hui, nous allons nous concentrer principalement sur le refroidissement de vos UC, tours ou autres assemblages maison. Le principe est simple, refroidir les sources de chaleurs de l’ordinateur afin d’optimiser les performances parce que, rappelons-le, les composants sont plus performants maintenus à la température la plus froide possible. (Nos amis overclockers le savent bien !)

ventilation

[nextpage title = « L’intérêt d’une bonne ventilation »]

Comme indiqué dans l’introduction, plus le pc reste frais, plus il fonctionnera correctement. Il faut également savoir qu’une chauffe ou surchauffe de composants en informatique entraîne la réduction de durée de vie et/ou des dysfonctionnement. C’est évidemment un effet « boule de neige », c’est-à-dire que si un de vos composants n’est pas refroidi correctement, il émane une chaleur pour l’ensemble du boîtier. En absence d’un refroidissement digne de ce nom, il transforme votre ordinateur en un véritable petit radiateur. Rassurez-vous, la plupart des composants actuels sont équipé d’une protection dans leur micro-programme qui leur permet de se mettre en sécurité si toutefois vous atteignez une température trop critique.

Il existe quatre types de refroidissement dont trois dont nous parlerons aujourd’hui,  à savoir :

– Le refroidissement passif

– Le refroidissement à air (aircooling)

– Le refroidissement à eau (watercooling)

– L’immersion dans un bac d’huile non conductrice (OilCooling, dont je n’aborderais pas le sujet pour l’instant)

optimiser sa ventilation - refroidissement passif optimiser sa ventilation - aircooling optimiser sa ventilation - watercooling optimiser sa ventilation - oilcooling
[nextpage title = « Les éléments à refroidir dans un pc »]

Le processeur (CPU) :

C’est le cœur et l’âme de votre ordinateur, c’est votre tête à calcul, une des pièces maîtresses de votre avion de chasse ! Et cette petite bebête chauffe, chauffe beaucoup et très vite, de surcroît !

Les principaux constructeurs, Intel et AMD, fournissent des radiateurs (ventirad pour les intimes, pour la concaténation de Ventilateur et Radiateur) qui « suffisent » pour une utilisation classique… Et encore… C’est pourquoi quasiment toutes les configurations dignes de ce nom optent pour un refroidissement optimisé, à savoir soit un refroidissement passif, soit radiateur avec une ventilation plus adaptée à leurs besoins, soit un refroidissement liquide.

optimiser sa ventilation - cpu intel optimiser sa ventilation - cpu amd

La carte graphique (GPU) :

Tous les gamers savent exactement quelle référence ils ont, c’est LA PIÈCE importante pour faire péter le score fps (pas de bridage a 30 fps pour les #PCMasterRace !) Mais c’est aussi une des sources de chaleur principales. En effet, celle calculette surpuissante dégage autant de chaleur que de puissance. Les générations de jeux se succèdent, nécessitents de plus en plus de puissance et ce n’est pas sans faire du mal à nos chers GPUs. Ce qui est souvent source de bluescreens, surchauffe et autres freeze in game.

Pour maintenir tout ça le plus froid possible, on vous déconseille clairement le refroidissement passif, à moins que vous ne cherchiez une plancha (et bien que ça puisse suffire dans certains cas). On vous invite choisir une carte avec des ventilateurs de qualité et, si vous le pouvez, changer le radiateur pour un custom ou carrément un watercooling.

optimiser sa ventilation - refroidissement passif optimiser sa ventilation - aircooling optimiser sa ventilation - watercooling

La RAM :

Toutes les informations de votre ordinateur passent au moins une fois par ce composant, c’est un peu la douane de votre pc. Forcément, ça chauffe ! Heureusement, depuis plusieurs années, les RAM de qualité sont toutes munies d’un dissipateur qui suffit amplement à dégager le peu de chaleur qu’émane de vos barrettes.

Cependant, pour les plus maniaques, il est possible d’ajouter des ventilateurs fixés au-dessus de vos RAM, mais également de remplacer les dissipateurs par des blocks et faire passer tout ça sous flotte.

optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation

Le stockage :

Le stockage, à savoir les disques durs mécaniques (HDD) et de plus en plus les SSD, sont surement les plus précieux et les plus critiques en terme de panne puisque c’est là où toutes vos données sont stockées. Le disque SSD ont un très faible apport en chaleur, mais ce n’est pas le cas des disques mécaniques.

Malheureusement, il n’y a pas franchement de refroidissement dédié, il faut juste compter sur leur emplacement généralement à l’entrée d’air frais du boîtier pour maximiser la dissipation de vos unités de stockages. On note tout de même qu’il existe des blocs de refroidissement liquide, mais ça reste relativement rare à voir.

optimiser sa ventilation - ssd optimiser sa ventilation - hdd optimiser sa ventilation - waterblock hdd

Un des rares cas de dissipation passive pour les disques durs est à voir du coté de Western Digital avec leur « Ice Pack », radiateur passif en aluminium qui était fourni avec leurs VelociRaptors 2.5″…

optimiser sa ventilation - Western Digital VelociRaptor Ice Pack

[nextpage title = « Sens de ventilation »]                                        

Pour commencer, il existe plusieurs façons d’installer sa ventilation, ce qui influe sur le trajet de l’air frais dans le boîtier. Comme vous pouvez le voir sur les schémas ci-dessous, deux grandes écoles pour le ventilation :

– Celle ou on aspire l’air frais en bas à l’avant du boîtier et ou on ressort l’air chaud en haut à l’arrière.

– Celle ou on aspire l’air frais à l’arrière ET à l’avant du boîtier.

optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation

Majoritairement, on utilise plutôt  la solution numéro un, car c’est celle qui permet le meilleur apport d’air frais permanent dans la configuration. Evidemment, une configuration de bureautique classique, qui a un faible apport en chaleur, n’a même pas besoin de deux ventilateur, un seul à l’avant lui permettra déjà de très bien fonctionner.

Lorsque l’on commence à parler de configuration plus sérieuse, notamment avec une carte graphique, il faut absolument réfléchir et prendre en compte le flux d’air de votre configuration.

Pour cela, voici deux schémas qui restent relativement génériques mais qui subviennent parfaitement aux besoins de 80% de la configuration :

optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation

Comme vous le voyez, l’idée et de maximiser l’apport d’air frais dans le pc et d’en ressortir un maximum d’air chaud. En fonction de vos boîtiers et configurations, ces schémas peuvent être modifiés et améliorés, avec l’apport de ventilateurs supplémentaires ou plus grands par exemple (ce sont des 120mm sur les schémas).

[nextpage title = « Les différents type de ventilateurs »]

Comme vous pouvez le voir dans le commerce ou sur les sites de e-commerce, lorsque vous cherchez un ventilateur pc, vous avez une multitude de résultats, tous avec des caractéristiques propres à eux-même et à des prix totalement différents. Afin de vous aider un peu dans le bon choix de vos ventilateurs, voici quelques informations importantes à connaitre sur les ventilateurs.

La taille :

C’est un choix qui se fait généralement vis-à-vis de votre boitier, n’allez pas prendre un ventilateur 140mm si votre emplacement disponible est de 120mm, ça va de soi. Notez tout de même que de manière logique, plus votre ventilateur sera grand, plus le flux d’air apporté par la rotation des pales sera grand. Sachez tout de même qu’un ventilateur 120mm de bonne qualité et bien placé suffit amplement et peut largement remplacer un 140mm.

optimiser sa ventilation - Noctua Chromax

Le débit d’air et la nuisance sonore :

La première est la caractéristique la plus importante à prendre en compte lors de l’achat d’un ventilateur, car c’est le volume d’air frais apporté dans votre configuration. Il est la plupart du temps exprimé en CFM (cubic feet per minute), voire plus rarement en m3/h, et varie : il sera plus élevé pour un ventilateur dédié à un radiateur qu’un ventilateur de boîtier. Certains ventilateurs proposent un débit d’air énorme, mais emmènent un bruit juste affreux : pensez donc à regarder les dBa émit en pleine charge et cherchez le meilleur rapport débit/nuisance.

Le branchement :

Deux grandes écoles depuis plusieurs années, le branchement 3 pins et le 4 pins (PWM). La différence entre les deux va être que contrairement au 3 pins, le PWM lui permet d’auto-réguler sa vitesse en fonction de la chaleur que lui indique la carte mère. Bien que cela se démocratise de plus en plus sur les cartes mère récentes, le 4 pins PWM est principalement dédié au refroidissement du CPU et vous ne trouvez que des 3 pins pour le reste de la ventilation du boitier. Notez tout de même qu’il est possible de régler manuellement la vitesse des ventilateurs 3 pins en modifiant leur tension, mais on en reparle juste après.

optimiser sa ventilation

[nextpage title = « Plus il y a de ventilos, mieux c’est ? »]

Comme je l’ai sous-entendu plus haut, techniquement oui : plus vous avez un apport d’air conséquent dans une configuration, plus vous avez de chance que la température globale de l’ordinateur reste basse et donc que vos composants fonctionnent au meilleur de leur potentiel. Attention cependant à ne pas tomber dans l’excès, si vous n’avez qu’un petit chipset de carte graphique par exemple et que le reste de votre configuration n’est en elle-même pas une énorme source de chaleur, cela ne sert pas à grand-chose de remplir tous les slots de ventilateurs de votre boitier, quatre feront très bien le boulot.

optimiser sa ventilation

 

Entrée / Sortie – Haut / Bas ? Je fais quoi, moi ?

La première chose importante à retenir, c’est qu’il est conseillé d’être toujours en « sur-pression » dans votre boîtier et non pas en « sous-pression ». En gros, pour aider au refroidissement, vous devez entrer plus d’air qu’en sortir. C’est le même principe quand vous faites bouillir de l’eau : si vous mettez un fond d’eau dans la casserole, elle va bouillir très vite. Par contre, si vous la remplissez, il lui faudra bien plus de temps. C’est pareil pour l’air, plus il y a d’air dans le pc, plus il lui faudra du temps pour se réchauffer et plus votre ventilation sera donc efficace pour emmagasiner la chaleur produite par votre ordinateur.

Pour le deuxième point important, on va se souvenir des petits schémas que nous avons vu juste avant sur le sens de ventilation. Vous vous en souvenez ? Ouais, allez, on vous les remets, on est sympas 🙂

optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation

Vous avez remarqué que l’air entre toujours par le bas et ressort vers le haut ? Est-ce que vous savez pourquoi ? Certains oui. Pour les autres, sachez que l’air chaud va toujours monter. Donc, si vous faites entrer de l’air froid en haut, il va directement se heurter à un mur d’air chaud et l’empêcher de sortir ! Complément contre-productif ! Donc on retient bien, air froid, en bas, air chaud, en haut !

[nextpage title = « Et le refroidissement passif alors ? »]

Comment vous parler de la ventilation pc sans vous parler plus en détail des refroidissements passifs ? Le principe est simple, les refroidissements passifs sont des radiateurs généralement assez imposants qui ont la particularité de ne pas avoir de ventilateurs pour leur apporter de l’air frais à transformer pour le processeur (CPU ou GPU). C’est avec un accoutrement de grilles et d’ailettes métalliques que les refroidissements passifs (ou fanless) permettent de proposer une dissipation « correcte ». Le gros plus de ce type de refroidissement sera le gain en bruit et en vibration, puisque vous l’aurez compris, il n’y a aucune source de nuisance sonore avec ce type de refroidissement. Bien évidemment, un système de refroidissement couplé avec une ventilation dédiée sera toujours plus performant, mais ça reste du matériel qui existe et qui remplissent leurs fonctions. Vous vous en doutez bien, c’est plutôt dédié aux petites sources de chaleur, vous ne trouverez d’ailleurs que très rarement des GPU dédiés aux jeux vidéo en refroidissement 100% passif.

optimiser sa ventilation - refroidissement passif optimiser sa ventilation - refroidissement passif
[nextpage title = « Optimisation de votre ventilation »]

Votre ventilation est un point clef pour obtenir une bonne configuration, on a abordé des points relativement importants vis-à-vis des caractéristiques, des emplacements et même des différents types de ventilation. Tout ça est bien beau, mais comme beaucoup, nous à la rédaction, on aime bien que tout soit optimisé, que tout fonctionne au mieux et pour le meilleur des mondes ! Voici donc quelques points qui semblent importants à connaitre pour une ventilation optimisée :

Le Push-Pull :

Viable aussi bien pour un radiateur pc que pour un radiateur de watercooling, le push pull est le vrai + pour un refroidissement optimisé. En effet, le principe est le même que l’entrée d’air frais et l’extraction d’air chaud d’un boîtier, mais appliqué sur une surface bien plus petite. L’effet de dissipation et le maintien d’air frais à l’intérieur du radiateur est nettement optimisé et permet à celui-ci de maintenir le processeur sous une température toujours plus basse.

optimiser sa ventilation - push pull

La pâte thermique :

C’est surement une des choses à laquelle on accorde le moins d’importance et qui pourtant aura vite fait de vous avoir fait gagner quelques précieux degrés sur votre processeur. Pour cela, deux choses importantes à retenir, la première étant le fait de sélectionner une pâte thermique de qualité et non le plâtre fourni de base avec vos radiateurs. Sans pousser aux extrêmes, mais par exemples le tube de pâte thermique Noctua NT-H1 est financièrement très accessible et nettement plus performante qu’une classique. Deuxième chose, c’est la mise en place sur votre processeur, il faut en mettre ni trop ni trop peu et il est conseillé de l’étaler avec une carte rigide sur votre processeur afin que le contact thermique rad/proco soit homogène partout (même s’il y a plusieurs écoles à ce sujet, votre serviteur, lui, choisit celle-ci).

optimiser sa ventilation - noctua nt-h1 optimiser sa ventilation - noctua nt-h1

La régulation :

J’ai abordé le sujet lors du choix des ventilateurs 3 et 4 pins, il est effectivement possible de réguler la tension des ventilateurs à volonté via des outils appelé rhéobus. Il en existe plusieurs sortes, entre ceux qui se branchement sur votre carte mère, ceux qui se fixent sur les emplacements 5’’25 et ceux qui posent directement sur votre bureau. Globalement, ils ont tous la même fonction et ça vous laisse libre choix de booster ou non la ventilation de votre boitier en fonction de votre utilisation.

optimiser sa ventilation - rhéobus optimiser sa ventilation - rhéobus optimiser sa ventilation - rhéobus nzxt sentry lxe
 

La fixation :

C’est principalement pour la réduction de nuisance sonore que je fais cette rubrique, puisqu’on sait que c’est pénible de supporter un bruit émanant de sa ventilation. Les fixations classiques d’un ventilateur sont de quatre vis métalliques à chaque extrémité, ça fonctionne parfaitement, mais à pleine charge, étant donné que les ventilateurs sont directement fixé sur le boitier, qui est généralement fait de métal, et bien ça vibre. La solution pour pallier à ça et soulager ses oreilles, c’est le caoutchouc, ça absorbe les vibrations et donc permet un silence absolu à se niveau. Pour ça, deux écoles,  soit les ventilateurs sont munis de bases de caoutchouc dans les coins (comme la gamme Industrial de chez Noctua avec leurs Chromax), soit de fixer vos ventilateurs avec des attaches anti-vibration (exemple : NA-SAV2). Dans les deux cas, la réduction de vibration est nette et celle de bruit également.

optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation

Le cable management :

Deux impacts pour la même action, un configuration bien plus agréable à regarder et un flux d’air qui n’est pas perturbé par des câbles qui traînent. Deux fois plus de raisons de prendre le temps de faire passer les câbles dans le fond de la carte mère et de ne faire ressortir que les extrémités nécessaires au bon fonctionnement du pc. De plus, il y a généralement des colliers pré-installés à l’arrière des boîtiers ou dans le bundle, vous n’avez plus de raison de laisser votre configuration avec un amas de câbles et en plus, ça ne fera qu’améliorer ses performances !

optimiser sa ventilation

Entretien :

L’entretien est une optimisation qui va de soit, la poussière à exactement le même effet sur vos radiateurs que si vous essayez de respirer avec une main devant la bouche. (Non mais, pas besoin d’essayez, enlevez-la, vous avez l’air idiot…). Démontez vos ventilateurs, passez un petit coup de bombe à air sec à bonne distance de vos composants, le tout une fois tous les mois, ça nécessite 20 minutes et votre ordinateur, lui, appréciera grandement. Vous pouvez aussi effectuer cette manipulation avec un compresseur, plus cher à l’achat mais vous pouvez l’utilisez pour autre chose au moins ^_^

optimiser_sa_ventilation_pc_macfay_hardware_50

[nextpage title = « Mac Fay Hardware vous conseille ! »]

Apres plus de trois ans à tester des composants et périphériques, on a eu le temps de se faire un avis clair sur la ventilation PC. Noctua a toujours été un des meilleurs dans le domaine, en terme de rapport qualité/performance, avec des produits garantis 6 ans. Leur gros problème était le design, le beige et marron, ça ne va pas dans toutes les configurations, surtout que les gamers sont souvent assez à cheval sur le design de leur poulain ! Mais avec l’arrivée de la gamme Industrial, couplée aux fameux Chromax, le souci est réglé !

optimiser sa ventilation

Nous avons d’ailleurs pu tester deux ventilateurs de la gamme en 120 et 140 mm : les NF-F12 PPC-2000 PWM & NF-A14 PPC-2000 PWM.

Alors oui, c’est cher, mais c’est le prix de la qualité. Apres changement de ventilateurs pour une configuration full Noctua Industrial, on a gagné presque 3° sur le processeur (qui tourne en moyenne à 22° sous watercooling) et environ 5° sur le global du boitier.

optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation
optimiser sa ventilation optimiser sa ventilation
 

[nextpage title = « Conclusion »]

Quelle que soit votre configuration, quelle que soit votre utilisation, la bonne ventilation de votre ordinateur est primordiale. Du ventirad stock d’Intel au watercooling custom, la problématique est la même, garder ses composants le plus frais possible et tout le monde a la même bataille, trouver le meilleur rapport qualité/performances. Après avoir lu cette article, vous devriez avec plusieurs idées en tête, ou tout du moins des pistes pour améliorer votre configuration. En tout cas, on espère que cette article vous sera utile, on remercie Noctua pour nous avoir fourni du matériel afin de réaliser des tests et des comparatifs pour réaliser cet article et on vous dit à bientôt !

N’hésitez pas à nous poster des photos de votre configuration sur la page Facebook après optimisation en nous disant combien de degrés vous avez gagné !

 

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer