Casques hifi, sensibilité et impédances : Explications

En hi-fi lorsque l’on souhaite se procurer un casque d’écoute, les deux critères techniques les plus importants à prendre en compte sont sa sensibilité et son impédance. Ces valeurs sont changeantes d’un casque à l’autre et définissent l’environnement matériel auquel ils sont prédisposés et donc vos besoins lors de vos recherches.

exemple casque monolith m1060

Qu’est-ce que l’impédance d’un casque hi-fi ?

 

L’impédance est la valeur la plus importante pour déterminer à quel type de source d’amplification audio le casque se destine. Elle s’exprime en ohms (symbole Ω) et est la mesure de la résistance électrique à laquelle le casque va tout simplement s’opposer au passage du courant envoyé par votre source audio (amplificateur de casque, smartphone, DAP…). Plus la valeur de cette résistance est elevée, plus la source d’amplification doit être puissance pour que votre casque fonctionne.

Par exemple, un casque de 32 ohms fonctionnera parfaitement sur un appareil de type smartphone, mais un casque à 600 omhs posera des problème comme une perte évidente de qualité de restitution, mais aussi un faible volume sonore.

Attention, deux choses sont à retenir sur l’impédance d’un casque. Premièrement, la valeur de la résistance ne donne en aucun cas une indication sur la qualité des prestations sonores d’un casque. Deuxièmement, l’impédance ne s’applique qu’en connexion analogique (par exemple une prise jack). Autrement dit, c’est une valeur qui n’est pas mentionnée, puisqu’elle n’existe pas, dans le cas des casques exclusivement sans-fil (Bluetooth par exemple).

 

À quoi sert la sensibilité d’un casque ?

 

La sensibilité d’un casque est probablement l’autre critère des plus importants à prendre en compte lorsque l’on veut s’acheter un casque. Elle se mesure en décibels (dB) et indique donc pour une puissance donnée à quel niveau sonore le casque fonctionne. Plus la sensibilité est élevée, plus à un même niveau de puissance de sortie au niveau de votre source audio le volume sera élevé. Une sensibilité importante permettra donc de moins pousser à fond votre amplification de sortie pour un niveau sonore donné.

 

Comment allier sensibilité et impédance avant d’acheter un casque ?

 

Avec les explications précédentes, on peut résumer de manière très simple le mariage entre sensibilité et impédance. Si votre source audio est de faible puissance (ex : un smartphone), il est alors conseillé d’opter pour un casque à faible impédance et à haute sensibilité, afin de ne pas pousser le volume de sortie au maximum sur votre téléphone car cela aurait un impact sur l’autonomie de la batterie et d’éviter les problèmes de saturation au niveau du son.

Si vous optez pour un équipement plus sophistiqués, comme un DAP, un DAC ou un amplificateurs de casque, alors une impédance plus forte et une sensibilité moindre sont recommandées pour bénéficier d’une étendue significative des niveaux de volume sonore sans arriver à saturation et de permettre à votre équipement de s’exprimer au plus haut de ses capacités acoustiques.

 

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer