Aujourd’hui on vous présente un nouveau constructeur, Abkoncore et cette fois-ci pour le test d’une souris gaming entrée de gamme, la Astra AM6. Proposée sous la barre des 20€, que peut-on attendre d’une telle souris ?

macfay hardware abkoncore

Caractéristiques

  • Constructeur : Abkoncore
  • Modèle : Astra AM6
  • Type : Souris filaire
  • Rétroéclairage : Oui (RGB)
  • Capteur optique : PixArt 3310
  • DPI : 1200 à 3200
  • Tracking : 130 IPS Max
  • Accélération : 8G
  • Polling Rate : 125 Hz
  • Nombre de boutons : 7
  • Switchs : N/C
  • LOD : 2mm
  • Durée de vie : 10 millions de clics
  • Dimensions : 127 × 70 × 35 mm
  • Poids : 250 grammes
  • Connectique : USB
  • Garantie : 2 ans
  • Prix public : 20€

La souris

Souris « budget » oblige, on a un packaging assez simple avec un carton peu épais et un style visuel un peu impersonnel, en sachant que ce n’est et ne sera jamais un critère pour évaluer la qualité d’une souris.

La Abkoncore Astra AM6 est une souris de type medium/large, voire plus large qui se veut tout de même consensuelle et contemporaine.

Test Abkoncore Astra AM6

Sur la tranche gauche, on retrouve les deux et classiques boutons latéraux, positionnés de manière un peu plus reculés que d’habitude mais les atteindre avec le pouce ne pose aucun problème, c’est peut-être même un bon point. On note le liseré RGB qui démarre à l’avant du premier bouton latéral et qui finit sa course au même endroit sur la tranche droite de la souris. À l’arrière, on a le logo du constructeur qui bénéficie lui aussi d’un rétroéclairage. À l’avant, on note la forme assez profilée et tuilée des boutons principaux, ainsi qu’une molette peu proéminente malgré son diamètre qui intègre elle aussi un rétroéclairage.

Sous la molette, on a deux boutons dont les assignations de base permettent de changer le niveau de DPI et de switcher entre les différents modes de rétroéclairage.

 

La souris opte pour une longueur de quelques 127mm et ne conviendra donc pas à tous les types de prise en main. Malgré sa longueur, elle opte pour une forme assez droite. Les 70mm de largeur annoncés ne sont à prendre en compte que pour sa largeur maximum située au niveau de l’évasement des boutons principaux. L’enfoncement pour le pouce permet de gratter plusieurs millimètres et d’avoir une prise en main aisée.

Enfin la glisse est assurée par trois larges patins en téflon assez fins.

Test Abkoncore Astra AM6

Impressions

Pour la prise en main, les dimensions et le poids de la souris éliminent d’office une prise « fingertips ». Le claw reste tout à fait envisageable si votre main est de taille au moins moyenne, mais le palmgrip restera la méthode la plus naturelle vu l’ergonomie de la coque. Les deux boutons latéraux sont très bien positionnées, tout comme le centre de la molette.

Les boutons sous cette dernière auraient pu être légèrement avancés. La molette quant à elle est très bien implémentée, du moins en hauteur. Quasi au ras de la coque, c’est une position en parfaite adéquation avec les dimensions et l’ergonomie de la souris. Les crans manquent un peu de franchise et avec une faible résistance, ll faudra toutefois se méfier de la fonction qu’on lui attribue en jeux, le coup peut partir vite ! Les boutons principaux ne souffrent de rien en particulier. Le plongeon est assez court et la remontée tout à fait honnête, le tout pour une résistance ni faible ni haute, on est donc sur quelque chose de tout à fait consensuel et légitime auprès du plus grand nombre.

Les matériaux utilisés sont variés sur cette souris. La coque supérieur bénéficie d’un revêtement de type soft-touch assez fin, facilement sujet aux traces de doigt et dont on imagine l’usure relativement rapide. Sur le reste de la souris, on alterne en plastique brillant et ABS un peu granuleux en fonction des motifs (qui diffèrent entre les tranches et l’avant de la souris).

La glisse est assurée par trois patins en teflon qui malheureusement avec leur faible proéminence et un poids relativement conséquent de la souris (250 grammes !), ne donneront pas de très bons résultats sur un tapis en tissu. On sent un peu trop de résistance au départ d’un mouvement et à son arrêt. Si vos jeux requièrent une grande précision et de grands mouvements, optez de préférence pour un tapis rigide afin d’éviter tout frottement supplémentaire avec le dessous de la souris, comme le SteelSeries DeX que nous avions testé il y a peu, ou alors optez pour un autre modèle plus léger.

Dernier point sur la suite logicielle, car oui même à ce prix il y en a un. Le soft permet donc à l’utilisateur de changer les assignations des boutons,  de régler les 4 niveaux (max) de DPI et le tout selon cinq profils qu’il est possible d’exporter. La configuration avancée permettra elle d’accéder à la vitesse du pointeur, de la molette et d’enregistrer des macros. Aux abonnés absents, on remarque qu’il n’y a pas de possibilité de contrôler l’éclairage RGB si ce n’est par un bouton physique mais les modes et les couleurs ne sont pas personnalisables. Également, pas de polling rate ou encore de LOD à manipuler. On reste sur du basique, mais du suffisant pour la plupart des joueurs et types de jeux. Peut-être que les FPS seront un peu plus handicapés par ces absences d’options.

Test Abkoncore Astra AM6

Test Abkoncore Astra AM6

 

Conclusion

Pour environ 20€, il faut évidemment s’attendre à quelques défauts. Le point regrettable de cette souris reste son poids qui n’aideront pas les patins à assurer une glisse qui atteint le minimum syndical actuel, surtout à l’heure des souris ultra-light. La souris n’est pas des plus légères, mais si ce n’est pas ce que vous recherchez, alors ce n’est plus un problème mais la glisse en subit les conséquences. Enfin le rétroéclairage RGB ne sont pas ce qu’il y a de plus doux à l’œil, avec des transitions un peu saccadées sur certains modes.

Autrement, nous sommes étonnés du niveau de qualité de construction. Les applications sont propres, les matériaux n’ont absolument rien d’inquiétant et nous avons même le droit à un petit logiciel, minimaliste certes mais tout de même présent, pour personnaliser la souris. Il manquerait juste de pouvoir gérer de manière un peu plus poussée le rétroéclairage.

Pour un budget très serré, cette Astra AM6 remplit très bien le contrat pour des concessions qui ne sont pas pour tout le monde de réels obstacles. On recommandera tout de même d’élever votre budget si vous le pouvez pour atteindre un palier supplémentaire en termes de qualité, notamment se diriger vers Dream Machines ou encore Cooler Master qui proposent des modèles avec des capteurs plus poussés aux environs de 30€.

  • 8/10
    Qualité de fabrication - 8/10
  • 6/10
    Glisse - 6/10
  • 9/10
    Prise en main - 9/10
  • 7.5/10
    Performances - 7.5/10
7.6/10

Résumé

On aime :

  • La prise en main / Ergonomie
  • Bonne qualité de matériaux pour le prix
  • Sensation sur les boutons latéraux
  • Molette silencieuse
  • Switchs satisfaisants

 

On n’aime pas :

  • Le POIDS
  • 1200 DPI minimum
  • Certains modes RGB manquent de fluidité
  • Câble rigide
  • Molette sensible

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ça vous a plu ?

Partagez à vos amis !

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer